Football L'Actu Média Les News Ligue 1 — 17 juillet 2013

Depuis que l’Olympique de Marseille a récupéré la propriété du centre d’entraînement de la Commanderie, le club a décidé d’y faire sa loi, notamment en ce qui concerne la liberté de la presse et des journalistes qui s’y pressent chaque jour. C’est en tout cas ce que l’on peut traduire d’un document adressé à tous les journalistes sportifs par la direction de la communication du club. Ce document de 12 pages (voir ici) dresse « le nouveau cadre règlementaire qui établit les règles de fonctionnement sur notre site d’entraînement. » Et là ça bloque du côté de l’UJSF, l’Union des Journalistes de Sport de France qui a vu rouge en le parcourant.

« Ce document bafoue clairement et ouvertement la liberté de presse et l’indépendance des journalistes, communique l’UJSF. Il édicte des règles en total contraction avec les libertés d’informer.

En substance, l’OM se réserve le droit d’interdire l’accès aux conférences de presse à certains journalistes. Les points presse réservés aux journalistes sont frappés d’une exclusivité donnée à OM TV et OM.net, la retransmission en direct de ces points presse, notamment sur les chaines d’information ou des chaines sportives, sera désormais interdite.

Une déclaration préalable de captation d’image des conférences de presse devra être effectuée auprès du club, avec – en cas d’accord – une autorisation de diffuser uniquement 120 secondes. Ceux ne possédant pas d’autorisation pourront acheter les images au club toujours dans la limite des 120 secondes.

Les entretiens en tête à tête avec un joueur, poursuit l’UJSF, accordés par le club à un journaliste, se feront en présence d’un responsable de la communication de l’OM, qui pourra mettre un terme à l’entretien si ce dernier ne correspond pas au thème défini préalablement.

Enfin, toute mise en ligne d’un programme issu du point presse sur un site internet d’information devra obligatoirement être accompagnée d’un lien renvoyant vers le site officiel de l’OM. Il ne s’agit malheureusement que de quelques exemples d’un document parfaitement inacceptable. »

Que dit le texte ? A peu près ce que pointe l’UJSF. L’OM justifie ces nouvelles règles par la particularité de disposer d’une société filiale, la SAS OM MEDIAS « qui regroupe les différentes structures que sont OMtv, OMnet, NotreOM.net, OMmatch, et qui édite des applications pour smartphones et des pages/comptes sur réseaux sociaux et/ou plateforme d’hébergement.

« Ces MEDIAS OFFICIELS OM, se justifie le club, représentent :

- Une source de revenus essentielle pour le Club

- Une mise en valeur du Club et de ses joueurs.

- Une source d’informations officielles pour les journalistes externes et les supporters.

C’est donc logiquement pour l’OM « que le Club peut légitimement imposer, poursuit le document :

- une réglementation des captations d’images fixes et/ou animées et/ou des sons réalisés lors des POINTS PRESSE OM et des ENTRAINEMENTS OM ;

- des modalités spécifiques et contraignantes des diffusions desdites captations;

« Le Club entend ainsi accorder à OM MEDIAS l’exclusivité des droits de diffusion/mise en ligne en direct des POINTS PRESSE OM sur le territoire mondial. »

A l’UJSF, on ne l’entend pas de cette oreille :

« L’exclusivité de diffusion que l’OM envisage de conférer à l’OM TV et OM.net, est tout simplement irrecevable et contraire non seulement à la liberté de la presse mais également à la liberté du commerce et de l’industrie. La cellule de crise mise place dès ce matin étudie désormais toutes les possibilités qui s’offrent à elle pour contrer ce dispositif désastreux pour la profession et pour les media ».

Face à la fronde, à la communication de l’OM on affirme, sur le site Rue89, que ce document n’est pas encore entré en vigueur et que ce règlement n’est pas définitif. A suivre.

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(7) Readers Comments

  1. Source @infos140: OM-PRESSE En signe de protestation contre le nouveau règlement média, les journalistes n’ont posé aucune question au point presse du club

  2. Une interview avec le responsable de la com’ du club à côté ? Bel exemple de liberté d’expression…

    Pour la justification du club, si le règlement n’est pas définitif, pourquoi l’avoir distribué ?

  3. Oui c ça bixente

  4. Juste une précision. Cela se passe comment dans les autres clubs européens ?

    S’agit-il « jusrte » des conférences de presse qui sont données dans les locaux du club ?

  5. j adore l om m la ils ont craque total les teles doivent faire pareil pas d interwiew et de conference de presse pas de diffusion de match et crois moi il vont changis d avis vite fait

  6. Fini les taupes ?

  7. A quoi ça sert de réserver l’exclusivité a OMTV alors que cette chaîne ne sert strictement a rien, elle n’a jamais rien retransmis en direct concernant les conférences… J’ai honte quand je vois OLTV et Girondins Tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>