C’est un article à lire dans le dernier numéro du magazine Stratégies. A l’intérieur, une enquête démontre la multiplication des programmes télés en presse écrite. En quelques mois, « Slam », « Thalassa », « Zouzous », « Fort Boyard », « les chiffres et des lettres », mais aussi « le village préféré des Français » ont trouvé leur place en kiosques. Et bien avant eux, nous avions connu « Des racines et des Ailes » ou « Envoyé Spécial », Star Ac mag, etc… Aucun n’a survécu. Pourtant, à la rentrée, c’est « Masterchef » et « Un jour, un destin » qui devraient s’inviter à leur tour en librairie. Avec pour le moment, des démarrages assez intéressants comme l’explique Yves Chapellon, directeur de la diversification chez France Télévisions : « Les ventes sont très honorables et cela crée un cercle vertueux entre producteurs, chaînes et éditeurs.» Un chiffre de 50 000 exemplaires est même évoqué en moyenne.

Tous les secteurs sont donc concernés, infos, jeux, magazines de flux et télé-réalité. Tous donc, sauf le sport. Mais l’expérience a déjà été tentée. Souvenez-vous, c’était en juin 2004, après avoir annoncé le lancement « d’Ushuaia magazine », une version papier et trimestrielle de l’émission de Nicolas Hulot, TF1 publiait « Téléfoot magazine », magazine payant qui présentait les différentes équipes en lice pour l’Euro 2004, devenu mensuel en novembre 2004.

La pub de l’époque

 

Aujourd’hui, la concurrence est telle dans le milieu du foot que l’on imagine mal que la Une retente l’expérience. En revanche, la marque « Stade 2 » ne pourrait-elle pas représenter un bel exemple de magazines omnisports, le « Canal Football Club », un concurrent direct à « So Foot » pour l’irrévérence, « The Spécialists » pour parler du plus grand championnat du monde, la Premier League (si l’on ne tient compte que des droits tv, ensuite tout est subjectif) ou encore « Auto-moto », et « Turbo », ce dernier ayant déjà connu une version papier éphémère. C’était « Auto Turbo » lancé par M6 en novembre 2005, et arrêté en août 2006.

La télé a-t-elle raison de décliner ses programmes sur le papier, à l’heure d’Internet  ? Ressentez-vous une attente dans ce domaine ? Et qu’achèteriez-vous ?

par Benoit Speybrouck, avec V.R-B

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(3) Readers Comments

  1. Bonsoir, au sujet de Téléfoot, quand l’émission s’est lancée en 1977 sur TF1, il y a eu aussi une déclinaison papier mensuelle sur 3 ou 4 numéros.

  2. Intéressant, mais cela me semble impossible pour plusieurs raisons :
    - Pour les marques comme le Canal Football Club, Stade 2 ou The Specialists, il s’agirait d’une stratégie de diversification en dehors du coeur de métier, et une entrée au sein d’un marché dominé par des médias en situation monopolistique.
    - Pour ces mêmes marques, il convient également de réfléchir sur la plus-value de ces extensions papiers : s’agirait-il d’un contenu de marque, visant à mettre en relief le programme TV et donner envie au lectorat de le regarder, ou d’un vrai média reposant sur un projet éditorial précis ? La question des coûts est bien plus élevée dans le second cas.
    - Pour ces mêmes marques, l’intérêt de s’étendre en print est également bouché par la transition économique que connait aujourd’hui la presse : le marché publicitaire est morne, et des médias comme So Foot (85% des revenus par la vente) sont des cas ponctuels et épiphénoménaux. L’ajustement entre les revenus publicitaires, le prix à la vente et des opérations cross médias entre print/tv est un montage possible toutefois, mais nécessitant une large réflexion au préalable.

    Idéalement en revanche, nous ne pouvons que souhaiter l’apparition de telles extensions papiers pour les raisons suivantes, selon moi :
    - Cela enrichirait une presse écrite sportive pauvre en termes de titres, comparé aux autres pays, ce qui créerait une concurrence et optimiserait éditorialement les différents titres.
    - Cela créerait de l’emploi pour des journalistes, ce qui est essentiel en démocratie, et encore plus dans le domaine du traitement du sport.

    Voici mon point de vue. Bonne journée !

    • je suis d’accord avec ton raisonnement, mais c’est l’été il faut bien que je trouve des articles à mettre en ligne ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>