Autres Sports Les News — 20 juin 2013

S’il ne démarrera que le 29 juin, de Corse, le 100e Tour de France a déjà commencé sur le site de France Télévisions, francetvsport.fr. En effet, depuis la semaine dernière, francetvsport diffuse « Histoires des bords de route ». Cette série de 18 épisodes de 5 minutes proposée à France Télévision initialement pour le web et le site spécial Tour de France a convaincu les responsables du service des sports par son ton original pour aujourd’hui trouver place à France 2 dans les après midi du Tour. Elle rend hommage aux millions de spectateurs, passionnés de vélo ou spectateurs occasionnels, massés sur le bord des routes chaque été. Mais, pour les plus impatients d’entre vous, vous pouvez déjà en voir tous les épisodes sur le web : c’est ici

C’est à Christophe Duchiron et à la réalisatrice Anne Bettenfeld que reviennent l’honneur de nous raconter ces histoires d’anonymes. L’Ina leur a ouvert ses malles d’archives parfois inédites, mal connues ou au contraire célèbres et identitaires. Cette coproduction avec l’INA a permis aussi de redonner à certains de ces documents oubliés une nouvelle jeunesse et une notoriété inattendue.

Le tout emballé, habillé par un travail de graphiste, mélange de modernité et de noir et blanc pour une élégante mise en forme du souvenir patrimonial, sans oublier une bande son soignée marquée par des bruits, des sons, des cris, des applaudissements, des encouragements, des musiques de chaque époque…

Les 18 épisodes :

La Poupoularité, Raymond Poulidor est devenu l’idole des bords de route

La Foule et le Cannibale, Eddy Merckx, vainqueur à 5 reprises de la Grande Boucle, est resté longtemps un cycliste impopulaire pour les Français.

La Grande Boucle s’ennuie, en mai 68, la Grande Boucle roule tranquille, alors que le pays est en crise

Le Tour en mouvement(s), Le Tour de France est aussi, de temps en temps, un terrain de revendication sociale

La Ve République du Tour, seul Georges Pompidou n’est pas venu sur le Tour.

Saler la soupe, le dopage fait passer de plus en plus vite les coureurs du Tour de France devant les spectateurs du bord de route

Au premier jour du premier Tour, depuis 1903 le succés du Tour ne se dément pas…

Tous les chemins mènent à Paris, la Grande Boucle se boucle à Paris

La foule au sommet de sa forme, c’est en 1952 à l’Alpe D’Huez que la montagne accouche d’un spectacle populaire pour la première fois

Une montagne d’efforts, pourquoi le col du Tourmalet fait partie intégrante de la légende du Tour ?

Au Tour des tables de camping, et si les congés payés avaient fait la popularité du Tour

La foule crie la caravane passe, la foule des bords de route est rassérénée par la caravane du tour autant que par le peloton

La renaissance, aux dires de certains, la guerre a vraiment pris fin en 1947, l’année où le Tour de France a repris sa course

Les grandes chaleurs du Tour, les spectateurs aident les coureurs à se rafraichir alors que l’inverse n’arrive jamais

Plus près de toi mon dieu coureur, dans les étapes de montagne, les spectateurs accompagnent leur héros et touchent parfois l ‘étoffe d’un maillot

Le tour est passé à Mazé, à ce jour, ce petit village de l’Anjou reste la plus petite bourgade à avoir accueilli le Tour, c’était en 1978

La fourche d’Eugène, en 1913, l’histoire incroyable du coureur Eugène Christophe qui casse la fourche de son vélo dans la descente du Tourmalet

Le grand carnaval, un hommage à tous les « allumés du Tour »

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(1) Reader Comment

  1. Christophe Duchiron est un excellent conteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>