Autres Sports Les News — 22 juin 2013

Mardi 25 juin, à 20h45,  à quelques jours du départ du 100e Tour de France, France 2 proposera une soirée événement autour de la Grande Boucle avec la diffusion d’un superbe documentaire en deux parties « LA LEGENDE DU TOUR DE FRANCE » (2X52′). Un doc de plus sur le Tour de France ? Non ! Un documentaire de référence qui ravira tous les amateurs de la petite reine, de champions, mais aussi d’Histoire de France. Car les auteurs ne sont autres que Jean-Christophe Rosé et Benoît Heimermann, grands spécialistes du documentaire sportif et historique.

A l’actif de Jean-Christophe Rosé : la boxe avec « Marcel Cerdan, une légende française », « Les Rois du ring » et « Sugar Ray Robinson, une légende d’Amérique », mais également la course à pied avec « L’Odyssée du coureur de fond » (Prix du documentaire historique au festival de Pessac en 1998), le football avec « Onze Footballeurs en or » (primé au festival de Vérone en 1998), « Pelé, Garrincha, dieux du Brésil » et « Maradona, un gamin en or ». Pour ce dernier film, il collaborait déjà avec Benoît Heimermann. « La Légende du Tour » est est le troisième documentaire de J-C Rosé sur le cyclisme, après « Fausto Coppi, une histoire d’Italie », primé au festival de Palerme en 1996 et au festival de Banff en 1997, et « L’équipée belle« , primé au festival de Milan et de San Francisco en 2002.

Les deux auteurs reviennent donc maintenant sur la légende du Tour de France qui s’est construite tout au long des 99 éditions de la Grande Boucle en donnant des couleurs aux images, et aux visages des plus grands coureurs de ce siècle, comme Eddy Merckx, Fausto Coppi, Louison Bobet ou encore Jacques Anquetil.

« Nous trouvions, avec Benoît Heimermann, mon complice, que le 100e Tour était le moment ou jamais de raconter l’histoire de la Grande »Boucle dans sa globalité. Et, à travers cela, de parler aussi de la France, puisque c’est une institution tellement française », explique Jean-Christophe Rosé. Le film s’attache à la dimension humaine du Tour et relate son histoire à travers ses héros les plus emblématiques, symboles de leur époque et hérauts de leur génération. Comme à chaque fois que l’on fait un film d’archives, c’est le point de vue qui diffère. En effet aujourd’hui et, contrairement à ce que certains réalisateurs voudraient faire croire, les images inédites sont rares, même s’il est vrai que certaines sont nettement moins connues que d’autres. En revanche, ce qui reste toujours vrai, c’est la façon dont on les regarde et on les déchiffre. »

Rappelons en effet que la télévision n’est présente sur la route du Tour que depuis la fin des années 1940. Le premier reportage en direct d’un sommet alpin se limita à un plan fixe. Il fallut attendre les années 1960 pour assister à des reportages en direct faisant pénétrer le téléspectateur au coeur de la course. Grâce aux caméras embarquées sur des motos et des hélicoptères, le dispositif mis en place par France Télévisions permet aujourd’hui de ne rien manquer. Il a donc fallu aux auteurs aller fouiner dans toutes les archives disponibles. Quatre, cinq mois de visionnage et de compilation avant de devoir faire des choix drastiques.

« Plus que l’Histoire avec un grand H, poursuivent les auteurs, les exploits des coureurs faits de misère et de gloire permettent de raconter l’air du temps et les mentalités du moment, tandis que toutes ces prouesses mises bout à bout, comme autant d’étapes, composent à leur tour un grand Tour – celui de notre pays plus d’un siècle durant. Aussi vrai que si le Tour, c’est la France, la France, c’est aussi et d’abord les hommes et les héros qui toujours la feront. Le message du film est clair. Toutes les révélations, les « catastrophes » s’effaceront tout naturellement dès qu’il y aura un nouveau champion. C’est ce qui sortira le Tour d’un certain marasme. Même si on dit que maintenant il est plus important que les coureurs, ce sont eux qui font le Tour, et la légende. »

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(1) Reader Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>