Entretiens EPL Football Les News — 26 avril 2013

Ce week-end se dérouleront les demi-finales de la coupe d’Europe de rugby, la H Cup, dans laquelle nous retrouverons deux équipes françaises, Toulon, face aux Saracens et Clermont face au Munster. Canal+ prépare donc à ses abonnés un gros week-end rugby avec aux commandes Isabelle Ithurburu, présentatrice de « Jour de rugby » depuis le début de la saison et journaliste « bord terrain » en Top 14. La jeune femme, aujourd’hui la figure de proue du rugby sur Canal+, revient sur sa saison, sur l’accueil qui lui a été offert dans le milieu et, bien sûr, sur la H Cup et le Top 14 qu’elle incarne désormais à l’antenne.

Demies-finales de H Cup ce week-end sur Canal+ (le programme tv), puis bientôt phases finales du Top 14, tu entres dans « le dur » comme on dit…

Oui, mais de toute façon ça ne s’arrête jamais, d’autant que nous avons inauguré les « Jour de Rugby » spécial H Cup en début de saison, donc nous n’avons plus de trous et un peu plus de travail. D’ailleurs, samedi soir, je présenterai un spécial « Jour de Rugby H Cup » afin de proposer aux abonnés un grand format de la rencontre de Clermont – Munster, qui sera rediffusée le lendemain sur Canal+Sport et un beau reportage sur Chris Ashton, des Saracens. Cette saison de H Cup est excitante, il est vrai, avec ce week-end deux clubs français en course pour la finale, les deux meilleurs clubs du Top 14 cette année, Clermont et Toulon. Je m’avance un peu, mais on aura une équipe française en finale.

Laquelle ?

Toulon aura du mal chez les leaders du championnat britannique, les Saracens, qui joueront dans leur jardin à Twickenham, puisque l’équipe est composée de la moitié de l’équipe d’Angleterre. Et puis il parait qu’il n’y aura presque personne dans le stade (on annonce 20 000 places vendues seulement, ndlr), alors que Toulon a l’habitude d’être poussé par ses supporters et ça les aide vraiment. Mais on peut tout de même croire car Toulon c’est costaud cette année.

De l’autre côté,  je vois bien Clermont passer en finale. C’est le meilleur club français sur la saison régulière en Top 14 et il peut se débarrasser du Munster, à domicile. J’ai hâte de faire vivre tout ça aux abonnés.

La H Cup est-elle assimilable, en termes de prestige, à la Ligue des Champions de foot ?

Pour les joueurs, oui. Cette compétition réunit ce qui se fait de mieux en joueurs dans le monde, surtout depuis que notre Top 14 a pris l’ampleur qu’il a aujourd’hui. Je le considère comme le championnat le plus relevé. Quand je suis sur les terrains, je vois bien que la H Cup fait rêver ces joueurs au même titre que le tournoi des VI nations. Maintenant, c’est une compétition très compliquée à remporter. D’abord parce que les clubs qui la disputent n’ont pas les mêmes préparations. Certaines provinces britanniques n’organisent leur saison qu’en vue de la H Cup, comme le Leinster qui l’a remportée les deux dernières années par exemple, alors qu’en France, par exemple, le Top 14 est un championnat devenu tellement prestigieux et exigeant qu’il faut de gros effectifs pour espérer briller dans les deux compétitions. Et je ne vois pas des clubs comme Toulouse, Clermont ou Toulon faire l’impasse sur le Top 14 pour se consacrer uniquement à la H Cup. Mais, clairement, une équipe comme Clermont a fixé la H Cup comme un objectif prioritaire. Ce qui ne les empêche pas d’être en tête du Top 14 actuellement. Après c’est de la gestion d’effectifs et on voit, malgré ces différences, que nous avons deux équipes en demi-finales.

A titre personnel, comment as-tu vécu ta première grande saison à la tête de « Jour de Rugby » et en tant que journaliste bord terrain ?

C’est comme dans un rêve. Déjà avoir la chance de présenter « Jour de rugby » qui est l’émission référence de tout amateur de rugby était une chose que je n’imaginais qu’en rêve et que tout journaliste passionné de rugby a envie de connaître. Quant à l’expérience du bord terrain, c’était une vraie nouveauté, car je n’avais fait que de la présentation sur Infosport+ ou sur Canal pendant la coupe du monde de rugby. Etre au contact direct des joueurs, des entraîneurs et du public est une expérience exceptionnelle, enrichissante, un vrai complément à mon rôle dans « Jour de Rugby ». C’est ce qui me manquait.

On a l’impression, si l’on regarde par exemple les votes pour la finale des Lucarnes d’Or et sans les dévoiler (fin dimanche, votez ici), que tu as très bien été accueillie dans ce milieu où, à priori, une femme aurait pu être moins bien admise.

Oui c’est vrai qu’à priori ça pouvait être compliqué. Surtout que Canal avait décidé de jouer la carte du glamour en me mettant à « Jour de Rugby » et ce n’était pas du tout évident. Mais ce pari a fonctionné et j’ai été super bien accueillie par le public. C’était aussi important d’être sur le terrain et non juste derrière l’écran où mon côté « jolie blonde » n’est pas toujours un avantage en termes de crédibilité. Là, en étant bord terrain, les joueurs, les entraîneurs, le public me voient travailler, voient que je m’y connais, que j’ai une légitimité, et que je suis quelqu’un de simplement passionné, j’insiste sur le côté simple de ma personnalité. Ceci fait sans doute que j’ai été très bien accueillie, notamment par les femmes. Des femmes, dans le rugby, il y en a toujours eu dans les tribunes, j’en ai toujours vu depuis que je suis petite et de plus en plus aujourd’hui, mais jusqu’à présent elles ne parlaient pas ou peu rugby en public, comme si elles n’en avaient pas la légitimité. Je ne pense pas que ma présence à Jour de Rugby attire un nouveau public féminin mais me mettre sur le terrain pour les interviews et à la tête de l’émission référence de Canal, avec un côté glamour et féminin revendiqué, mais, en même temps, avec une vraie passion pour ce sport et une légitimité journalistique, a sans doute permis aux femmes passionnées de rugby de se libérer, d’exprimer leur passion plus facilement. Quand je me déplace en province, certaines m’abordent pour me le dire. Elles sont trop contentes ! Si c’est le cas, alors ce serait génial d’avoir contribué à ça.

Un petit mot sur le Top 14. Le système de phases finales est-il équitable ou juste pour une équipe comme Clermont ou Toulon par exemple, qui terminent la saison en tête, avec une extraordinaire régularité, et qui peut tout perdre sur un match ?

Je ne sais pas si les joueurs ou les dirigeants le considèrent injuste, mais moi J’aime ce système de play-off car il permet à certaines équipes moins huppées que le trio Toulouse, Clermont, Toulon, de rêver remporter le titre. Regardez les exemples de Castres ou de Montpellier qui ont su créer de vraies surprises les éditions précédentes. Sans ces phases finales, ces clubs ne pourraient pas avoir de chance de s’illustrer face à des équipes dont l’effectif est aussi taillé pour la H Cup, et nous risquerions de connaître une baisse d’intérêt pour le championnat si chaque année Toulon, Clermont ou Toulouse étaient sûrs de le remporter. Et même si, à la fin, les favoris le remportent, au moins on aura pu croire à des surprises en phases finales. Et puis il faut quand même mesurer la difficulté de terminer dans les 6 premiers du Top 14. C’est un championnat très relevé.  Enfin, je préfère ce système car contrairement au foot où l’on peut parfois connaître le champion deux mois à l’avance, là il entretient le suspense jusqu’à la fin de la saison. C’est bon pour le spectacle. Cette saison Clermont mériterait de remporter le bouclier de Brennus, c’est l’équipe qui joue le mieux, même si ce que fait Toulon, le bulldozer, est remarquable.

Propos recueillis par Vincent Rousselet-Blanc en exclusivité pour EPL

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(8) Readers Comments

  1. Another issue is basically that games became among the all-time most significant forms of entertainment for folks of almost all ages. Kids be involved in video games, and in addition adults do, too. The particular Xbox is among the favorite gaming systems for those who love to experience a huge selection of activities available to them, in supplement to who like to relax along with play are living with others across the world. Many many thanks for sharing your opinions.

  2. @ Dax 07, les 4 jours de Dunkerque arrivent chez moi jeudi ;)

  3. Mon ami Dax 07, Vincent aurait choisi Madrid d’après ce qu’il a dit sur twitter !!!

    Et il me semble l’avoir déjà dit, mais à la place de Linette j’aurais choisi Madrid aussi comme vous en plus je suis fan de Lewandowski ;)

    Je parlais juste de la logique (pas toujours logique) de Linette qui n’est pas la mienne et visiblement pas la votre non plus.

    Mais j’ai un aveu à vous faire, ce choix m’arrange car en ce moment je n’ai plus Canal mais par contre j’ai encore beIN.

    • Bonjour,

      Je pense que la logique de Canal plus sur ce match était la suivante :
      - Barça et Bayern sont deux gros clubs alors que pour l’autre affiche ne proposait qu’un seul gros club le Real
      - la présence de Ribéry sur ce match
      Je ne compte plus les matchs d’Arsenal ou autres équipes avec des joueurs français qui ont été diffusés sur Canal plus…

  4. 1/ Excellente interview,Vincent.

    2/ Si elle a le succes qu’on lui prête c’est qu’elle le mérite largement tant elle est remarquable,comme Nathalie Ianneta d’ailleurs.Et en plus elles sont toutes les deux jolies.(Opinion personnelle…)

    3/ Départage nous avec mon ami @ »un nain connu »
    Qu’aurais-tu choisi à la place de Linette,pour le match retour des demies de la Champions league?
    Barcelone ou Madrid ?
    Pas de langue de bois STP

    • Madrid :)

    • -Merci Vincent.

      @ un nain connu
      Autre aveu de ma part,Mercredi soir je serai avec des amis motards en route pour les 4 jours de dunkerque donc
      pas de match que ce soit sur canal ou Bein.
      Mais la logique voulait que……………………

  5. Normal qu’elles (Isabelle Ithurburu, Marion Jolles, Astrid Bard, Nathalie Iannetta…) soient bien accueilli par le public, elles sont très loin d’être moche.

    Ce qui n’enlève rien à leurs qualités.

    Mais elle le dit elle même sa présence à l’antenne n’attire pas un nouveau public féminin, par contre ça attire un public masculin, suffit de regarder sur twitter ou sur d’autres forums sur le net.

    Comme elle le dit Canal a misé sur le glamour, a compétence égale le physique a du compté je pense faut pas se leurrer.

    Mais encore une fois ça ne remet pas en cause ses compétences et sa légitimité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>