Entretiens EPL Les News Ligue 1 — 01 février 2013

Vendredi à 22h25, puis tous les vendredis à 22h55, Canal+Sport inaugurera une nouvelle version de son Jour de Foot du vendredi soir avec « Première édition ». On vous en a déjà annoncé la couleur, voici maintenant ce qu’en pense son animateur, Mesaoud Benterki qui a répondu à notre interview au moment même où le PSG annonçait la surprise du chef : l’arrivée de Beckham en Ligue 1. De quoi modifier profondément le premier sommaire envisagé.

Alors Messaoud, première émission et déjà un gros coup d’actu avec l’arrivée de Beckham au PSG. Personne ne l’avait vu venir lui.

Oui, pour moi aussi c’est une vraie surprise. Autant  l’été dernier on savait que tout était réglé pour qu’il vienne au PSG et que ça ne s’est pas fait au dernier moment parce que sa femme n’y tenait pas, autant, là, c’est une surprise.

C’est une super actu pour inaugurer votre Jour de Foot, première édition demain soir…

Oui, bien sûr. On va devoir modifier tout le sommaire prévu (rires), mais c’est génial en effet.

Parlez-nous de cette nouvelle formule de Jour de Foot. Pourquoi arrive-t-elle comme un cheveu sur la soupe, en milieu de saison ? Il y avait une urgence ?

Non, pas du tout. Dès le début de saison, Cyril Linette et l’équipe avaient réfléchi à la façon de faire évoluer ce Jour de Foot du vendredi. Mais le décalage d’une journée de championnat au vendredi soir était tout nouveau et, au début, nous avons préféré demeurer classiques pour laisser le temps aux abonnés de se familiariser avec cette nouvelle case horaire, ce grand format et debrief d’une seule rencontre. Aujourd’hui, après une moitié de saison, tout le monde a intégré les changements de calendrier et c’est donc le moment idéal pour faire évoluer la formule.

Quelles sont les évolutions ?

Je serai entouré en plateau de trois personnes : Jean-Michel Larqué, pour son ton et sa liberté de parole, ses formules, son expérience. Olivier Rouyer, qui lui était déjà présent depuis le début, reste bien sûr, car on a besoin de son humour, de sa décontraction et de ses analyses. Je tiens beaucoup à garder cette bonne humeur, cette bonne ambiance dans le ton de Jour de Foot. Le foot c’est léger, c’est avant tout un loisir, une passion, un spectacle, il ne faut pas tout le temps le dramatiser. Puis il y aura Geoffroy Garétier qui nous apportera son côté statistiques.

En quoi consiste la formule ? Un débrief de 45 minutes de la rencontre du vendredi ? 

Oh non, surtout pas. Nous conservons le grand format résumé du match du soir sur une dizaine de minutes, puis un debrief de ce match sur dix minutes. Il nous en reste environ 25-30 pour ensuite donner aux abonnés les enjeux de ce qui se passera le week-end en Ligue 1. Ca va être rythmé ! Nous serons vraiment concentrés sur de l’actualité chaude, sur une projection de l’actualité du week-end.

Rassurez-moi ce ne sera pas une « émission bande-annonce » des programmes Canal ?

Non, surtout pas ! Le mot bande-annonce induit un aspect promotionnel. Ce sera une vraie émission d’analyse, de débats, de brief, qui présentera la journée à venir, ce qu’il faudra en attendre, en voir, en espérer. Et sauf événement vraiment exceptionnel, nous nous cantonnerons à la Ligue 1. Nous ne sommes pas là pour faire la promo d’une grosse affiche de la Premier League par exemple. Et il faudra qu’il y ait vraiment un gros événement pour que l’on parle d’autre chose que de Ligue 1.

Vous devenez chef de bande, un rôle un peu nouveau pour vous ?

Oui et non. Non parce que j’animais déjà les Décodeurs sur Infosport+ ou les Spécimens sur Canal+Sport en alternance avec Nathalie Iannetta. Mais sous cette forme, oui, c’est nouveau pour moi. Contrairement au Jour de Foot du samedi où mes interventions sont très courtes car destinées à lancer les résumés, là elles auront plus de volume. Et je suis surtout heureux de voir l’évolution de ce Jour de Foot du vendredi car c’était une émission qu’il nous manquait.

Nous faisons sur les chaînes Canal beaucoup d’émissions de debrief, d’analyses, mais nous n’avions pas encore ce type d’émission, un magazine de brief, de présentation, la veille du week-end, des enjeux de la journée à venir. Cela nous manquait d’être présent dans l’analyse et la présentation dès le début de la journée de Ligue 1. Nous allons apporter à nous quatre un vrai éclairage sur le week-end, c’est en ça que cette émission est nouvelle et qu’elle me plaît ainsi. L’autre Jour de Foot, du samedi soir sur Canal+, lui ne bouge pas.

propos recueillis par Vincent Rousselet-Blanc en exclusivité pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(3) Readers Comments

  1. j’attends impatiemment le jour où Jean Michel Larqué, commentera un match. Il fait partie des meilleurs, c’est pourquoi il a choisi canal+ là où se trouve le meilleur journaliste français en matière de foot, Stephane Guy, les autres de canal ne sont pas mal non plus. Cyril Linette, peut envisager déjà cette option, utiliser Larqué pour commenter certains matchs.

  2. Intéressant ce quatuor!

  3. Là, on n’est pas près de revoir la marionnette de Zlatan Ibrahimovic vu que les médias et Canal l’ont déjà oublier. Ils vont probablement inventer un énième néologisme ridicule du genre « Beckhamer » ou « Davider ». Ah, Canal+ n’est plus ce que c’était avant à mon plus grand regret.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>