L'Actu Média Les News — 26 décembre 2012

Les résultats d’une enquête Sofres de fin septembre dernier, que nous n’avions pas repérée alors, témoignent des étroites relations entre le sport et les médias. Les principaux enseignements.

Les Français fans de sport dans les médias

Les Français s’intéressent au sport (63%, et plus encore les hommes 73% et les sportifs réguliers 83%) et ils le suivent dans les médias (81%), notamment à la télévision. Et pour cause : regarder le sport à la télévision, c’est l’assurance de se divertir (84%) et de passer un bon moment avec son entourage (76%). C’est aussi une source d’émotion (69%) et une marque de soutien aux athlètes (63%). Le sport à la télévision conduirait toutefois 1 téléspectateur sur 3 à la dispute (et surtout les plus jeunes ; 18-34 ans : 39%).

La télévision est le média roi pour suivre le sport

Après la télévision (utilisée par 90% de ceux suivant le sport dans les médias), Internet est devenu le 2e média du sport (34%), juste devant les canaux historiques que sont la presse (33%) et la radio (33%). L’ordinateur reste le 1er outil de suivi des événements sportifs des internautes (29%), devant le téléphone (10%) et la tablette (5%). Ceux qui suivent le sport dans les médias ont été au rendez-vous des 4 compétitions majeures de cet été : 87% pour les JO, et environ 50% pour l’Euro 2012 de football, le Tour de France cycliste et Roland-Garros. Un engouement qui a même conduit 35% des téléspectateurs à adapter leur emploi du temps pour être devant leur écran lors des retransmissions.

La médiatisation du sport est un puissant levier de pratique sportive

Près d’1 téléspectateur sur 3 a souhaité s’initier à une nouvelle discipline sportive grâce à sa télédiffusion ; et 1 sur 10 la pratique ou l’a effectivement pratiquée. Le tennis (21%), la natation (16%), et le handball (12%) profitent particulièrement de cette influence. Quant aux exploits des athlètes de l’Hexagone, ils pousseraient 19% des Français à pratiquer le sport concerné, avec un podium dominé par la natation (37%) et également composé du handball (28%) et du football (22%).

Enfin, la médiatisation s’avère un levier encore plus puissant auprès des enfants. D’après leurs parents, le sport télévisé et les réussites des sportifs nationaux ont l’un comme l’autre amené un tiers des enfants de moins de 15 ans à de nouvelles pratiques sportives. On compte parmi elles le football, et dans de moindres mesures le judo, le tennis, la natation et le handball.

Enfin, la détente passe par le sport

Le sport est l’activité qui détend le plus les Français (41%), devant la télévision (40%) et la lecture (35%). Détente, mais également garant de sa bonne forme : le sport est incontournable pour être en bonne santé (44%) et il déstresse (36%). Il permet également de passer un bon moment avec ses proches (16%).

Ce qui explique probablement pourquoi 69% des Français pratiquent un sport tout au long de l’année : marche (37%), cyclisme (26%) et natation (23%) sont les disciplines plébiscitées.

Le sport est donc au coeur des loisirs et malgré les tensions économiques, il constitue un poste de dépense préservé : le budget consacré au sport est stable (64%) voire à la hausse (22%) par rapport à l’année dernière, et notamment dans les foyers comptant des enfants.

Étude réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de 962 individus âgés de 18 ans et plus (selon la méthode des quotas, fixés sur les critères de sexe, âge, PCS de la personne de référence, région de résidence et catégorie d’agglomération).

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>