Entretiens EPL Les News — 27 décembre 2012

Ne ratez pas le match Arsenal – Newcastle du Samedi 29 décembre à 18h30, sur Canal+. Non seulement pour l’enjeu sportif entre Newcastle qui sort d’un boxing day éprouvant et spectaculaire contre Manchester United (3-4), mais aussi parce que jour-là Stéphane Guy aura à ses côtés un consultant dont ce sera le baptême du feu : Pierre Ménès (maj la photo souvenir postée sur le twitter de PM). Le sniper du Canal Football Club nous confie en exclusivité ses attentes et ses impressions à quelques jours de cette première qu’il prend, après avoir joué le Père Noël lors du dernier CFC (photo),  comme un joli cadeau de Noël de la part de sa direction.

Pierre, par quel miracle êtes-vous arrivé à vous faire accepter comme consultant sur un match de foot, et pas n’importe quel match en plus ? Un beau Arsenal-Newcastle, affiche de Premier League.

Je ne vais pas le cacher, commenter un match sur Canal+ a toujours été un rêve, un objectif. Tout le monde le savait à Canal et je prends la décision de Cyril Linette comme un super cadeau de Noël. D’abord parce que c’est Arsenal et tout le monde sait que j’ai couvert l’actualité du club pendant quatre ans pour le journal l’Equipe. Retourner à l’Emirates me fait super plaisir. Ensuite parce que je suis avec Stéphane Guy, le spécialiste de la Premier League.

Besoin d’être rassuré ?

Je dois avouer que j’ai un peu le trac quand même. Maintenant, je vais intervenir comme consultant, ce que je suis sur Canal+. Et puis pendant quatre ans à suivre Arsenal, j’ai emmagasiné de très nombreux souvenirs et anecdotes, j’ai vécu le passage de Highburry à l’Emirates, je passais 10 à 12 jours par mois à Londres, j’ai plein de choses à raconter. Comme d’habitude, avec un ton teinté d’humour ou corrosif. Mais je ne me priverai pas non plus d’apporter mon point de vue de journaliste sur l’analyse tactique ou technique que sont en droit d’attendre les téléspectateurs. Je vais leur montrer que je m’y connais.

Vous avez préparé ce match ?

Non, ce n’est pas dans mes habitudes de préparer. Au CFC, je n’ai jamais de notes, là non plus. En fait, j’ai une capacité à intégrer naturellement des tas d’infos. Ma mère me disait toujours que c’était un gaspillage de mémoire car ça n’avait trait qu’au foot, mais c’est un fait, ma mémoire est une éponge, je retiens plein de stats, d’infos. Et puis, je suis l’actualité du foot aussi. Et il y en aura pour ce match, notamment en ce qui concerne les transferts avec le cas Demba ba qui pourrait rejoindre…Arsenal au mercato. Enfin, j’ai la chance d’avoir Stéphane Guy à mes côtés, qui, lui, prépare minutieusement ses matchs. L’info précise, ce sera lui, moi, j’apporterai ma fraîcheur, mon expérience du foot anglais. Je crois, tout à fait immodestement (rire) que je peux apporter une touche personnelle, un « plus », qui peut intéresser les téléspectateurs.

On imagine que vous allez être pro-Arsenal…

Il faut arrêter un peu avec ce côté pro-machin, anti-machin.  Regardez, je suis parisien, j’ai été supporter abonné 7 ans au PSG, et quand j’en parle en mal on me traite d’anti-parisien ! Et quand après quatre matchs que le PSG joue bien, j’en parle en bien, on me traite de pro-parisien. On n’en sort jamais ! Mais bon je prends comme un compliment et comme signe du travail bien fait le fait que personne ne connaisse finalement mon vrai club de coeur. Je suis juste excité par ce match car Newcastle a montré son potentiel offensif et un très beau jeu à Manchester United après un match spectaculaire et Arsenal, qui n’a pas joué durant le Boxing Day à cause d’une grève de métro, n’a pas le droit de se louper samedi pour ne pas se faire distancer encore plus au classement.

Vous n’aviez vraiment jamais pratiqué le commentaire avant ?

Si, mais très très peu, et c’était il y a longtemps, lorsque j’étais dans le groupe M6/W9. J’avais commenté quelques matchs en cabine avec Thierry Roland. Quels grands moments ! Je me souviens d’un match Partizan de Belgrade – AJ Auxerre. le Partizan avait des maillots qui ressemblaient à ceux de la Juventus, avec de tout petits numéros dans le dos. Autant dire que sur le poste de télé de 30cm qu’on avait en cabine à Paris, on ne les voyait pas avec Thierry. Alors Thierry Roland a commencé le match en inventant tous les noms des joueurs ! Un grand moment. J’ai également commenté une fois depuis un stade, avec Jérome de Verdière. C’était une finale de SuperCoupe d’Europe à Monaco, il me semble, entre le FC Séville et le FC Barcelone. C’est tout.

Ce match représente-t-il un test pour vous, dans l’optique de renouveler l’expérience ?

Non, ce n’est en aucun cas un test. C’est un beau cadeau de Noël, sous forme de « one shot ». Maintenant, j’espère que ça plaira aux téléspectateurs et à ma direction.

propos recueillis en exclusivité par Vincent Rousselet-Blanc pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(8) Readers Comments

  1. Bon finalement, c’était plutôt gentil non ? Un qui était pas mal dans ce rôle,c’était Didier Roustan.

  2. c’est marrant je pensais pas que les commentateurs pouvaient etre aussi proche des spectateurs

  3. il sera forcément mieux que Dessailly …

    • il est génial Desailly ! Lui au moins a la passion, la folie ! Ca change des consultants emmerdants qui se prennent pour des scientifiques alors qu’ils parlent juste de football… Sacré Marcel !

  4. ca va etre un regal avec la belle affiche allez pierrot fait toi plaisir.

  5. Je suis content pour pierrot, car il mérite réellement ce cadeau de la part de Cyril Linette.

    En plus de commenter avec Stéphane ne peut que l’aider.

    Je ne louperai pas ce match.

  6. Oui tu rêves lol

  7. Ce serait pas mal que ce soit en clair,mais bon je rêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>