Audiences L'Actu Média Les News — 29 octobre 2012

Comme chaque année, Eurodata TV Worldwide diffuse son rapport Yearly Sport Key Facts 2011/2012 qui fait le bilan du sport à la télévision dans le monde chaque saison. Et il y en a eu des événements cette année avec l’Euro 2012 et les JO de Londres, entre autres. Le rapport analyse et souligne les points clés à retenir pour chaque pays et compétitions couvertes à travers des classements, l’analyse de l’offre et de la consommation, et d’autres analyses graphiques offrant un éclairage sur les performances des compétitions. Quelles compétitions sont les plus suivies ? Premiers éléments de réponse.

 Les grands événements stimulent l’audience

Cette saison de sport 2011/2012 a bien démarré avec la Coupe du Monde de Rugby qui se déroulait en Nouvelle Zélande et qui a battu des records en Europe et dans la zone Pacifique. D’ailleurs, en France, sur TF1, la finale fut le programme le plus regardé de l’année 2011, tous programmes confondus : 15,4 millions de téléspectateurs, soit 82,3% de part d’audience.

En juin, l’Euro 2012 s’est quant à lui achevé sur deux performances historiques pour l’équipe d’Espagne : sur le terrain en battant l’Italie, remportant ainsi sa troisième compétition internationale consécutive après l’Euro 2008 et la Coupe du Monde FIFA 2010, mais aussi en termes d’audiences avec 15,5 millions de téléspectateurs sur Telecinco, et une part d’audience de 83,3%. A titre de comparaison, chez nous, toujours sur TF1, la finale a attiré 12 895 000 téléspectateurs, soit 47,8 % de part d’audience.

Sans surprise le sommet de cette saison de sport fut atteint au mois d’août, avec les Jeux Olympiques de Londres. La cérémonie d’ouverture avait déjà rassemblé partout dans le monde davantage de téléspectateurs que la précédente édition à Pékin, notamment aux Etats-Unis avec 42,5 millions de téléspectateurs contre 34,9 millions en 2008 sur NBC. TF1, qui la diffusait également a attiré 8.651.000 personnes, soit 56.9% de part d’audience.

Au total, dans 11 des 36 pays étudiés dans ce rapport, les Jeux Olympiques de Londres représentent plus de 20% du sport regardé entre septembre 2011 et août 2012.

En Allemagne et en Espagne, le nombre d’heures de sport diffusées par les chaînes généralistes a augmenté de respectivement 20% et 25% entre la saison 2010/2011 et 2011/2012.

Les valeurs sûres demeurent

A côté des grandes compétitions, les événements annuels ne sont pas en reste. Ainsi en Allemagne, la finale de la Ligue des Champions a réalisé son record d’audience avec 16,8 millions de téléspectateurs et une part d’audience de 55% sur SAT1.

Comme chaque année, le Super Bowl décroche la palme de la meilleure audience mondiale, avec 111,9 millions de téléspectateurs sur NBC.

Enfin, la Formule 1 fait toujours de nombreux adeptes. En République Tchèque, sur les chaînes généralistes, 8 des 10 meilleures audiences sportives de la saison étaient des Grands Prix de F1.

Local, meilleur que global ?

Parmi les autres gagnants de la saison, de nombreux événements locaux qui surpassent parfois les grands événements. En Asie, l’intérêt pour le championnat émergent Chinese Basketball Association ne se dément pas cette année. Le cinquième match de la finale était le seul programme en dehors des JO à être présent dans le Top 10 des meilleures audiences sportives sur la région de Beijing.

Enfin, les grandes marques nationales suscitent toujours un large engouement. En Suède, la Vasaloppet (course de ski fond) qui existe depuis 1922 est la 5ème meilleure audience sportive de la saison 2011-2012.

En Ukraine, le combat du boxeur ukrainien Wladimir Klischko, Champion du monde des poids lourds, contre le britannique Dereck Chisora a attiré près de 8 millions de téléspectateurs et une part d’audience de 71,7%.

L’année 2013 s’annonce également riche en événements, avec notamment les matchs de Qualifications pour la Coupe du Monde 2014, mais aussi les Championnats du Monde de Handball en janvier ou encore les Championnats du Monde d’Athlétisme en août. « Les records battus en 2012 ne le resteront sans doute pas longtemps ! » note François Gendrot, Consultant Médias chez Eurodata TV Worldwide.

« Le sport est le meilleur moyen de battre des records d’audience à la télévision, tant pour les chaînes historiques que pour les nouvelles chaînes de l’ère numérique, qu’il s’agisse d’événements planétaires ou nationaux, quadriennaux ou annuels. La saison 2011/2012 a permis aux chaînes d’atteindre des records historiques partout dans le monde depuis la Coupe du Monde de Rugby jusqu’aux Jeux Olympiques de Londres » souligne quant à lui Jacques Braun, Vice-Président d’Eurodata TV Worldwide.

36 pays étudiés dans le rapport : Australie, Autriche, Belgique, Canada, Chine, Croatie, Chypre, République Tchèque, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Indonésie, Irlande, Italie, Japon, Corée du Sud, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie, Slovénie, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Etats-Unis, Suisse, Thailande, Ukraine, Royaume-Uni.

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(2) Readers Comments

  1. Et le Tour de France?

  2. Salut

    Il n’y a pas plus fort que le Sport à la télévision pour trouver une si grande adrénaline !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>