Entretiens EPL L'Actu Média Les News — 25 septembre 2012

Rarement le groupe L’Equipe aura été dans une période stratégique aussi décisive qu’actuellement. Entre un marché de la presse papier qui souffre et des mouvements sociaux qui agitent les supports « papier » et un marché de l’Internet et des mobiles où la marque affiche puissance et progression avec, notamment un investissement dans les droits des résumés de la Ligue 1, le groupe se prépare à une étape décisive pour son avenir et son développement avec le lancement, le 12 décembre, de l’Equipe HD sur la TNT gratuite. Car c’est bien plus qu’un lancement de chaîne dont il s’agit, mais d’une véritable stratégie globale qui ne supporterait pas un échec. C’est en tout cas le message que fait passer Xavier Spender, Directeur Général Adjoint (DGA) de la S.N.C. L’Équipe en charge des filiales et du développement, Président – Directeur Général (PDG) de L’Équipe 24/24 et Président de la future Equipe HD.

Parlons d’abord de l’actualité la plus récente, l’arrivée de la Ligue 1 (les résumés) sur l’Equipe.fr, chaque dimanche à partir de minuit. A qui vous adressez-vous dans la mesure où l’on peut supposer que le fan de foot aura tout vu pendant le week-end ? L’offre en vaut-il l’investissement financier ?

D’abord nous l’avons acheté à un prix qui nous semble tout à fait raisonnable. Notre stratégie est d’avoir un site multimédia capable de couvrir l’info sportive sous tous ses aspects et avoir la possibilité d’offrir ce qui est le plus grand spectacle sportif français récurrent, la Ligue 1, me semblait capable de répondre à une attente forte, qui est celle de proposer au plus grand nombre, sur Internet, des images légales, contrôlées par la Ligue, d’excellente qualité. Le résultat est que nous comptabilisons deux millions de vidéos par journée de championnat, avec un vrai pic d’audience le dimanche à minuit. Cela devient donc un vrai rendez-vous. Mais l’on ne connait pas encore exactement la nature de notre public sur ce produit. Nous sommes en train de faire des études pour le savoir.

C’est un moyen de faire vivre la Ligue 1 pendant la semaine sur votre site ?

C’est l’objectif. L’objectif est de proposer du contenu vidéo Ligue 1 sur l’ensemble de la semaine. C’est la raison pour laquelle, en dehors des résumés de matchs du dimanche soir qui nous sont fournis par la Ligue, notre rédaction digitale produit au sein de l’Equipe Production, une société de production interne, des résumés propres avec les plus beaux buts, les plus beaux arrêts, des Top, pour offrir une notre propre offre dont la diffusion s’échelonne sur les trois premiers jours de la semaine.

Cet achat des droits Internet de la Ligue 1 va-t-il en appeler d’autres ?

Aujourd’hui l’Equipe.fr est entré dans les 15 premières plateformes vidéos sur Internet. C’est donc une vraie volonté pour nous de développer ce genre d’offre vidéo. S’il y a d’autres droits qui font du sens et qui sont abordables, bien évidemment nous nous positionnerons pour les acquérir et élargir cette offre qui est actuellement principalement centrée sur le foot. Mais je rappelle que nous avons déjà proposé des résumés de Wimbledon, du Dakar, de l’Euroleague, d’épreuves de golf ou encore du Tour de France, par exemple. Nous allons aussi essayer de continuer à proposer de l’offre de streaming Live sur le site, comme le week-end dernier avec la retransmission de six matchs de basket féminin. Et si demain on peut passer par l’Equipe.fr plutôt qu’un site étranger de mauvaise qualité et pirate pour pouvoir accéder à la retransmission d’un événement sportif on fera tout pour que ce soit le cas.

Cela signifie-t-il que dans l’optique du lancement de l’Equipe HD (le 12 décembre) et des accords passés avec le CNOSF, on doit s’attendre à d’autres retransmissions sportives sur l’Equipe.fr ?

Plus que ça même, puisque nous avons prévu avec le CNOSF de monter une plateforme commune qui va permettre de proposer des contenus émanant des fédérations membres du CNOSF et que l’on ne pourra pas toujours diffuser sur l’Equipe HD. Ce sera un complément de l’offre de l’Equipe.fr. et de l’Equipe HD.  Sans oublier les mobiles sur lesquels l’Equipe.fr est le premier site média puisque 25% des vidéos diffusées sur le site sont regardées depuis les terminaux mobiles. Nous nous engageons dans une véritable stratégie autour l’image.

On dit souvent : « le Net ce n’est pas rentable ». J’imagine que ce n’est pas votre cas…

Non, on voit bien actuellement que le marché publicitaire vidéo sur Internet est l’un des marchés les plus prometteurs, qui se développe le plus.  A nous de répondre à cette attente du marché publicitaire. Maintenant, on ne va pas délaisser nos autres marques, et le papier notamment. D’autant plus que le monde de la presse est notre cœur de métier historique, qui souffre en ce moment, mais qui est un élément fondamental de la marque l’Equipe et de son développement et de son avenir. Vient s’ajouter maintenant à cette stratégie de groupe un gros pôle télévision avec l’Equipe HD parce qu’on était arrivé un peu au bout du modèle de la chaîne thématique. On ne voyait pas comment être capable de développer cette activité télé sans passer à l’étape supérieure, la TNT. Cette étape est fondamentale. La capacité que l’on aura à produire et à raconter des histoires de sport en images est fondamentale pour le développement de la marque l’Equipe. C’est une stratégie globale à trois têtes : la télévision gratuite sur la TNT sera un des éléments phares de la marque l’Equipe, le papier représente encore notre plus grosse part de chiffres d’affaires et le pôle Internet, digital et mobile est en pleine expansion. Nous avons chaque jour un million de visiteurs uniques sur le site et le mois dernier une fréquentation de plus de  1,1 milliard de pages vues dont près de 50% sur le mobile ce qui démontre une vraie évolution du mode de consommation.

Jusqu’à présent l’Equipe, le journal papier est la figure de proue du groupe. Mais avec un site, premier site d’info sportive, et une chaîne d’info sportive ou de sport sur la TNT reçue par des millions de foyers gratuitement, les priorités de développement seront-elles revues ? Notamment en ce qui concerne l’info sportive où la priorité devrait être donnée à la rapidité de diffusion de la télé. L’Equipe papier changera-t-il de ligne éditoriale ou de rôle une fois la chaîne créée ?

Il n’y a pas un changement des priorités, il y a des médias différents et une organisation de la production de contenus qui va s’adapter à ces trois modes de diffusion de l’information. C’est la raison pour laquelle nous avons nommé un directeur des rédactions, Fabrice Jouhaud. Sa fonction sera  d’organiser l’ensemble des contenus, et de les magnifier en fonction des caractéristiques propres à chacun des supports. L’histoire sportive, l’événement, on dit pouvoir les raconter sur les trois supports : le monde de la télé permettra l’immédiateté et, en amont et en aval de l’événement, la force du monde du papier permettra l’analyse et le décryptage, la mise en perspective. Le monde de l’Internet va nous permettre de développer l’interactivité avec les téléspectateurs et les Internautes. Bref, une complémentarité forte sans que l’un prenne l’ascendant sur l’autre.

Quels sont les objectifs d’audience de l’Equipe HD ?

C’est d’avoir 6 à 7 millions de téléspectateurs par jour, là où c’est ce que l’on fait avec l’Equipe TV chaque mois. On va changer de dimension. Sur le site nous sommes à un million de visiteurs uniques par jour, ce qui est énorme, sur le papier nous sommes à environ deux millions de lecteurs par jour. L’Equipe HD va nous permettre de vraiment élargir l’empreinte de la marque et de nourrir l’ensemble des supports puisque l’objectif c’est aussi de développer les ventes du journal, physique ou sur digital, l’audience des sites et celle de la télé en même temps. Le tout dans un modèle économique contraint, avec un marché publicitaire qui se durcit un peu, des ventes presse tendues, etc… Le marché des médias est un marché compliqué.

Tout à l’heure j’ai hésité entre chaîne d’information sportive et chaîne de sport pour décrire l’Equipe HD. Quelle sera la nature de l’Equipe HD ?

Ce sera une chaîne de sport avec une colonne vertébrale d’information sportive. Ce ne sera pas qu’une chaîne d’information sportive, mais ce sera beaucoup d’information sportive, puisque ce sont les fondements de la marque l’Equipe.

Vous en êtes où aujourd’hui dans l’avancement de la chaîne ?

Ca se construit. Physiquement d’abord avec la construction du studio juste au-dessus de nous (au 7e étage, ndlr), les équipes se mettent en place. Le management de la chaîne a été en grande partie recruté (il manque un directeur des programmes, ndlr). Je suis le président de la chaîne, Pierre Robert (qui vient d’Orange Sport, ndlr) en est le directeur général, Fabrice Jouhaud est le directeur des rédactions du groupe, et vient tout juste d’arriver un rédacteur en chef de la chaîne qui est Sébastien Dourver. Il vient d’Orange Sport (où il était responsable éditorial, ndlr) et qui est aussi passé par l’Equipe TV auparavant où il a été formé, puis par M6. Benoît Pensivy (actuel directeur de la rédaction de L’Équipe TV, ndlr) a été nommé aux opérations spéciales et événements de la chaîne. C’est important car la chaîne va devoir se projeter. La rédaction comprend aujourd’hui environ 80 collaborateurs sur L’Équipe 24/24 dont 60 sur la TV. Une vingtaine de collaborateurs devrait venir compléter la partie TV. Complètent cette équipe de management, Ouarda Hocine, directrice des acquisitions et Céline Puren, directrice marketing.

On a bien compris l’importance du digital et d’Internet dans votre stratégie. L’Equipe HD aura-t-elle son propre site Internet ou sera-t-elle intégrée à celui de l’Equipe.fr ?

Très bonne question. Qui suscite aujourd’hui pas mal d’interrogations et de réflexions auxquelles nous avons déjà des réponses. (Hésitant….)… Une chose est sûre, l’Equipe HD aura une présence forte sur le digital parce que l’on considère qu’aujourd’hui, lorsqu’on lance une chaîne, il est indispensable d’être à la fois sur le PC et sur les outils de mobilité. Donc l’Equipe HD aura des applications « compagnons » avec pas mal de vidéos. Editorialement, quand on travaillera sur l’ensemble des supports du groupe, il y aura sans aucun doute une fenêtre « Equipe HD » sur l’Equipe.fr. Mais nous pensons qu’il n’est pas mal d’avoir une certaine autonomie sur Internet et l’Equipe HD aura probablement son site.

Pour terminer, ferez-vous évoluer l’application « L’Equipe » sur les mobiles et tablettes ?

Les applis de L’Équipe (L’Équipe, L’Équipe Magazine, L’Équipe.fr, France Football et France Football.fr) marchent très bien avec récemment une nouvelle version sous Android. Aujourd’hui,  nous avons un parc d’environ 3,5 millions d’applications téléchargées tout OS confondu.  Nous avons aussi lancé des applications spécifiques comme « Adrénaline » (e-adrenaline.fr), avec beaucoup de vidéos de surf, de glisse, de sports blancs et qui rencontre un vrai succès.

Nous avons engagé actuellement une réflexion autour de Windows 8 pour préparer une application qui puisse utiliser à fond l’ensemble des possibilités de Windows 8 dans les semaines et mois à venir. Nous devrions avoir finalisé le produit en début d’année prochaine ; Et puisque l’on en parle, je prends la casquette du président du GIE ePresse Premium, qui œuvre pour le développement des journaux en digital avec une offre de plus en plus étoffée et prisée des possesseurs de tablettes. Pour nous c’est important, car c’est vraiment un moyen de redynamiser un marché de la presse qui souffre. Le fait de pouvoir faire travailler ensemble les acteurs de la PQN, de la PQR, des news mags et des acteurs étrangers, est un signe de la volonté du milieu de s’unir pour construire de la valeur sur le digital pour la presse et de montrer que le digital n’est pas destructeur de valeur pour la presse comme on a tendance le dire.

Propos recueillis par Vincent Rousselet-Blanc pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(6) Readers Comments

  1. ya un gros souci là : l’appli epresse n’est plus compatible avec la derniere version d’android :(
    un gros manque à gagner à mon avis

  2. Ne boudons pas notre plaisir,
    L’equipe possede le monopole sur papier et le possedera sur la TNT car il n’y aura aucune autre chaine de sport gratuite pendant au moins 10 ans !!!!

    DONC si c’est gratuit je prends!!! Le groupe a les moyens…et puis une partie de l’equipe vient d’orange…qui etait pas mal!

  3. C’est vrai que la crédibilité de l’Equipe est entachée par ces « unes » vendeuses, voir racoleuses. Après, à part le foot, le reste est finalement assez léger dans le traitement.
    Cela reste tout de même le quotidien de référence. Mais, c’est pareil, i’Equipe est malheureusement seul sur le créneau….

    • Heureusement qu’Internet est là ;) Des sites qui analysent le sport de manière objective et juste ça se trouve, ce ne sont pas les plus populaires malheureusement… Mais pour la presse sportive papier c’est sûr que le monopole de l’Equipe est un problème.

  4. L’Equipe papier, ce n’est plus ce que c’était… les vrais journalistes se font rare, depuis 98 et l’affaire Jacquet cela a été une longue descente qualitative du journal, jusqu’à cette fameuse une sur Anelka en 2010, qui puait le réglement de comptes sur la place publique. Aujourd’hui devenu journal people, j’ai peur pour le contenu de cette nouvelle chaîne…

  5. La thématique de l’avancée digitale, comment positionnez-vous L’Equipe HD du point de vue des réseaux sociaux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>