Ce matin, au siège de la Fédération Française de Football, était présentée la nouvelle saison de D1 féminine par le président Noël Le Graet, en compagnie de Daniel Bilalian et d’Arnaud Simon, respectivement directeur des sports de France Télévisions et directeur général adjoint d’Eurosport, les deux diffuseurs exclusifs du championnat de France de football féminin qui reprendra dès le week-end prochain. Et autant dire que l’exposition de ce championnat prend de l’ampleur avec 16 matchs diffusés au total, notamment grâce à Eurosport (12 matchs, 4 sur France 4). Explications et présentation du dispositif avec Arnaud Simon.

« Sur Eurosport, explique Arnaud Simon, nous avons un engagement total avec le foot féminin puisque nous diffusons l’ensemble des compétitions, championnat, Ligue des champions, équipe de France. Et il me semblait important cette année de vraiment franchir un cap avec la D1 et de proposer à nos abonnés aujourd’hui de la régularité, un feuilleton pour raconter l’histoire et les histoires de ce championnat, aller voir le plus de clubs possibles. »

« Un motif d’abonnement »

Les audiences le prouvent : le foot féminin a pris auprès du grand public. Certes les joueuses de l’équipe de France performe bien plus à l’audimat que leurs camarades de clubs, « mais les chiffres de la D1 restent très bons si l’on se place du point de vue de la TNT » comme le précise Daniel Bilalian, qui juge qu’une audience moyenne un dimanche après-midi située entre 300 000 et 600 000 la saison prochaine sera à considérer comme très satisfaisante. «  Ce sont des audiences de prime time sur certaines chaînes de la TNT », précise le directeur des sports de France Télévisions.

Du côté d’Eurosport, on va plus loin dans les espérances placées dans le foot féminin. « C’est le début d’une aventure et nous connaitrons sans doute des hauts et des bas à l’audimat même si notre objectif est de faire le plus d’audience possible. Pour vous donner une idée, la saison dernière, poursuit Arnaud Simon, le match Guingamp –OL est celui ayant fait le plus d’audience chez nous avec 122 000 abonnés. Il faut savoir, pour comparer, que nos matchs de Ligue 2 du lundi soir font entre 150 000 et 200 000 téléspectateurs de moyenne. On voit bien des prémices d’un véritable intérêt pour la D1 et de bonnes raisons d’être optimistes. Et, cela va vous paraître surprenant, mais je suis intimement persuadé que le foot féminin peut aujourd’hui être un motif d’abonnement. Je le vois aux réactions des uns et des autres sur les réseaux sociaux. Je pense que cette offre est susceptible d’attirer de nouveaux abonnés à Eurosport.   

« 100 matchs de foot féminin dans l’année »

« Eurosport détient pour la saison qui s’annonce les droits exclusifs de l’Olympique Lyonnais et du FC Juvisy (1et et 2e du championnat la saison dernière) en Ligue des Champions, de l’Euro 2013 (10-28 juillet), mais aussi de nombreuses compétitions de jeunes (coupe du monde -17 ans 22 sept-13 oct). Concernant la D1, ce seront 12 matchs proposés en live et en exclusivité ».

Les  premiers sont :

Dimanche 9 septembre : Lyon – Rodez à 14h20

Samedi 22 septembre : Toulouse –Montpellier à 15h30

Dimanche 7 octobre : Issy-les-Moulineaux – St Etienne

Samedi 13 octobre : Juvisy – Lyon

Eurosport diffusera également 4 matchs de Coupe de France, France Télévisions diffusera la finale.

Une équipe éditoriale renforcée

« Pour commenter ces près de 100 matchs, Eurosport enrichit son staff « foot féminin ». On retrouvera Thomas Bihel en chef d’orchestre aux commentaires. Il sera épaulé par trois spécialistes du foot féminin : Gaëtane Thiney, Candice Prévost et Cécile Locatelli. Un journaliste sera spécialement attitré à la D1 en la personne de Romain Balland. »

Sur France 4, qui diffusera 4 rencontres de D1 et la finale de la coupe de France en juin, nous retrouverons le tandem Fabien Lévêque – Marinette Pichon.

Si aucun magazine ne sera consacré à la D1 sur Eurosport, « mais un suivi régulier sera fait, la chaîne dédiera un talk show quotidien aux tricolores à l’occasion de l’Euro 2013 avec la version féminine de « La Vie en Bleu »… La Vie en Bleue donc.

 

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(2) Readers Comments

  1. Pingback: D1 féminine : Montpellier – PSG sur France 4 | En Pleine Lucarne

  2. sympa pour ceux qui aiment voir le foot en jupons, les courses à 2km/h, les frappes de balle super lentes. pour ceux qui veulent voir du foot en vitesse normale il y a la compétition masculine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>