L'Actu Média Les News — 19 septembre 2012

L’euphorie des jeux Olympiques 2012 de Londres très réussis sur France Télévisions, avec des très belles audiences à la clé, n’aura apparemment pas duré longtemps. De retour au bercail,une partie de la rédaction du service des sports serait aujourd’hui en pleine déprime. Et le mot n’est pas exagéré. « On se croirait à France Télécom, ironise, le ton très amer, un collaborateur de France télévisions. Après les Jeux Olympiques, et vu le succès d’audience dont s’est félicité dans la presse France Télé, on aurait aimé que la direction organise un petit repas ou une petite manifestation interne pour remercier ceux qui ont beaucoup travaillé, et bien, pendant les JO. Rien ! Et personne n’est allé féliciter ceux qui ont doublement bossé, comme Patrick Montel par exemple, avec la couverture des Jeux Paralympiques. »

Les premiers signes de cette dépression ont pointé le bout du nez sans que l’on s’en rende bien compte dès le 1er juillet avec le départ en retraite anticipée et volontaire de l’un des plus fidèles du sport du service public, où il officie depuis 1980, Dominique Le Glou, qui, a 62 ans, a préféré jeter l’éponge. Un départ peu médiatisé et très mal géré humainement par la direction selon les dires de certains de ses collaborateurs.

« La direction ne lui a toujours pas organisé un pot de départ pour le remercier de sa fidélité et de son travail pendant une trentaine d’années », s’indigne-t-on on dans les couloirs du service public.

Selon nos informations, ce sont les journalistes du service des sports qui vont lui offrir ce pot de départ début octobre, à leurs frais et dans un resto à l’extérieur.

D’accord, d’un départ il ne faut pas faire une généralité. Mais il n’y en a pas eu qu’un, puisque deux membres eux-aussi historiques des services de production cette fois, auraient également décidé de leur plein gré de quitter le service public. A une époque où l’emploi n’est pas vraiment ce que l’on retrouve de plus facilement, c’est qu’il y a un souci.

Et ce n’est pas terminé. Car quand on a des problèmes au service des sports, on les écrit. Souvenez-vous, juste avant l’été, des mots très violents (et justifiés, ndlr) de Patrick Montel sur son blog à l’encontre de son collègue de bureau Nelson Montfort qui lui avait mis à la benne à ordures 30 ans d’archives. « Depuis, entre les deux, c’est bonjour, bonsoir et basta » témoignent certains.

Voici qu’aujourd’hui, c’est un nouveau texte d’un journaliste qui pourrait créer le malaise en interne. Un courrier stupéfiant adressé par Alain Vernon dans les boites mails d’une grande partie du personnel du service des sports. Le titre de ce très long texte (au moins deux pages), ne laisse aucune ambiguïté sur l’état d’esprit d’une des reporters historique des sports du service public : « L’âme en sang ».

Ca commence comme ça :

« Le jeudi 6 septembre 2012 marque  une rupture pour moi. Rupture de confiance, rupture avec l’espoir, rupture avec ma hiérarchie, rupture déchirante avec le reportage, rupture avec une vie sans issue. Car j’ai sans doute trop attendu, trop espéré de ce métier de journaliste à la télévision publique… »

La suite est encore plus explicite. Alain Vernon n’en peut plus  et pointe à travers son parcours qu’il relate de bout en bout et ses attentes professionnelles, un cruel manque de considération de la part de ses patrons. Extraits :

«J’ai eu le sentiment réel cet été d’être abandonné, lâché par un service auquel j’ai tout donné pendant 30 ANS alors que ma santé et mon enthousiasme au travail étaient intacts. Pour finir de m’achever, la maison qui n’est plus celle qui m’a accueilli nous prive désormais de preneurs de son, symboles vivants de la qualité de notre travail. Leur disparition scelle pour moi la mort du service public, du service au public qui a toujours était  ma ligne conductrice. »

« Pour couronner le tout le général Bilalian, brillant homme d’affaires pour le service dans les négociations de droits et chef d’orchestre d’un groupe de cent personnes ou tout va bien ne daigne même pas me recevoir ni répondre à mes courriers… »…

« Au moment où tu lis ces lignes, mon âme est en sang et toi ni personne n’y peut quelque chose car la réalité que je viens de te décrire ne changera pas et mon histoire avec ce métier s’achève sur un gout amer. »

Et dire qu’il y a un an, la rédaction, mobilisée comme jamais, était pleine d’énergie, prête à faire grève et lutter pour provoquer des changements de ligne éditoriale dans Stade 2. Ce qu’elle avait réussi à faire. « Mais depuis notre retour des Jeux Olympiques, il n’y a plus de projet », affirment certains. Enfin, si, il y en a un, qui n’est aujourd’hui qu’à l’état de rumeur très persistante : le remplacement de Lionel Chamoulaud à la présentation de Stade 2 par Céline Géraud. Une autre affaire qui, si elle est confirmée, provoquera d’autres remous au sein du service des sports de France Télévisions.

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(23) Readers Comments

  1. Les vrais journalistes disparaissent de l écran qu’est devenu stade 2 çà ressemble au gouvernement hollande les amis de mes amis

  2. Les vrais journalistes disparaissent de l écran qu’est devenu stade 2 çà ressemble au gouvernement hollande les amis de mes amis

  3. Etes vous au courant que le champinnat du MONDE de cyclisme sur piste a eu lieu la semaine derniere
    Pas une minute de retransmission sur le service PUBLIC meme aux informations …..
    Inadmissible On peut voir du cyclisme que pendant la treve du foot heureusement pour le tour de France
    Je souhaiterai obtenir une reponse du service des sports du service public
    Merci salutations distinguees

  4. France Tv est un drame. C’est un catastrophe je suis ne Montel et les autres étaient déjà la et j’ai 31 ans. Ce sont des mecs aigris qui se comportent comme des syndicalistes avec leur société des journalistes qui maintient des vieux qui pensent tout savoir. Pendant les JO pour valoriser leur produit ils ont passe leur temps à parler du fric dans le foot. Vernon, Daniel Lauclair,… Quand tu vois ce qui se fait ailleurs t’es sûre d’aller dans le mur! Allez Daniel Bilalian un chèque à tous ces nuls ! Et dehors aussi ces jeunes qui parlent comme des vieux contaminés par les dinosaures genre Romera même ma grand mère est plus jeune dans sa tête

  5. @olivmp : Un constat de quoi ? Que pour retrouver un champion olympique masculin français sur la piste faut repartir des décennies en arrière ? La courbe de progression du macaque est trop rapide à ton goût ? Un algérien ne peut pas progresser aussi vite ? Tu as des preuves à part ta suspicion illégitime ? C’est du racisme et leurs excuses publiques étaient bidons. J’aurais préféré qu’ils assument jusqu’au bout.
    Vive les beaufs. Vive le sport.

    • C’est fatigant de crier au racisme à chaque critique d’un étranger…
      C’est pas du racisme de taper sur Montel et compagnie parce qu’ils sont vieux et blancs ? Heureusement qu’ils sont réellement mauvais, ça te permets de masquer ton racisme personnel.

    • En France le mot le plus utilisé désormais c’est racisme ! Il faut avouer que ses performances sont pour le moins étonnantes ! Et s’il n’a pas été contrôlé positif, ce n’est pas pour autant qu’il ne s’est peut-être pas dopé (Armstrong and co…). Avant de parler de racisme, on réfléchit à deux fois avant de l’ouvrir. C’est avec ce genre d’attitude qu’on génère justement du racisme et de la haine. Alors on se calme.

      • Montel s’est excusé par la suite d’avoir mis en doute les performance de l’athlète.
        Toi et moi on a le droit d’émettre des suspicions ou accuser un athlète sur un blog ou un commentaire. Mais pas France télévisions. Elle est là, la différence.
        Montel, c’est un super pro sur l’athlétisme mais il s’est fait depassé par ses 2 consultants ce jour là.
        Qu’on mette en doute un athlète algérien inconnu de cette façon là, je l’ai vu comme du racisme, et j’ai le droit, nan ? Liberté d’expression, comme on dit..

    • c’est stéphane diagana qui a été le plus virulent envers cet athlète, on peut difficilement le taxer de racisme !!!

      • Un noir, ça peut pas être raciste ? Ah bon ? Faut être blanc, avec des yeux bleus c’est ça ??
        Je ne pense pas Diagana raciste, mais pris par ses émotions avec le consultant, il a remis en question la victoire de l’algérien. Ce qui est scandaleux sans preuve. Et en le dénigrant devant des millions de personnes. Il a eu des relents de racisme inconscient du fait qu’un étranger inconnu arrive de n’importe oú et gagne, cela suscite de l’étonnement et de la suspicion.
        Et ce, je me dois d’être honnête, même si 2 athlètes algériens s’étaient faits prendre pour dopage 2 mois avant.

        À ton tour d’etre honnête, si un français inconnu avait fait le dernier tour de Makhloufi, est ce qu’il aurait osé dire  » nan mais là, faut arrêter, c’est n’importe quoi .  »
        Jamais il aurait prit ce risque. Il aurait applaudit des 2 mains dans la cabine et peut être en off, il aurait émis des doutes….Voilà pour moi.

        • sans doute que pour un français il se serait tu, mais je le répète cela n’a rien à voir avec du racisme, et sur le cas Makhloufi, c’est tellement gros, son dernier 400m est improbable.

          berlin 2009 >> élimination en demie (9e sur 12)
          daegu 2011 >> élimination en demie (11e sur 12)
          londres 2012 >> victoire net à la usain bolt

          qu’il gagne, c’est déjà très très suspect, là il a totalement écrasé la course, faut pas prendre les gens pour des cons, et diagana/montel étaient ds leur rôle de dénigrer sa démonstration.

          et ça n’a strictement rien à voir avec du racisme.

          • Mais alors pourquoi il le fait avec un algérien ?? Et même si il fait la course de sa vie ce jour la, cest impossible ? Je serais le premier à le descendre s’il se faisait prendre pour dopage mais c’est pas le cas. Alors je dis bravo à Makhloufi, et pour les aigris, tampis pour vous.
            Toujours est il que dénigrer un joueur après une victoire, c’est minable.

        • t’as rien compris, c’est pas le fait d’être algérien, libanais, turque, danois ou argentins.

          diagana-montel jugent la performance de makhloufi totalement impossible, ils n’ont pas besoin d’avoir un contrôle positif pour se faire une idée du bonhomme, le fait qu’il soit algérien n’a rien à voir.

          on peut par exemple comparer avec un but inscrit sur un hors jeu qui n’aurait pas été vu par l’arbitre, le journaliste/consultant a le droit de le dire, c’est son rôle, c’est pareil pour ce 1500m.

          C’est de l’athlétisme – demi-fond, c’est un sport où les surprises n’existent pas (ou très peu), les progressions trop rapides sont à chaque fois un signe de dopage.
          On ne passe pas d’un bon coureur à un roi de la piste en 1 année, « la course de sa vie » oui c’est impossible.

  6. Vu de l’extérieur, il est difficile de comprendre le désarroi des équipes en place.
    Alors de grâce, ne jugez pas car je peux vous assurer que France Télévisions est ou a été une très belle institution à laquelle le personnel est très attachée et qui regorge de vrais talents.
    Cependant les mutations liées à l’environnement audiovisuel et plus largement à la société entraînent beaucoup de changements parfois difficiles à vivre. N’oublions pas que nous sommes avant tout des humains qui sont faits d’émotions.

  7. Très sincerement,le service des sports de france télé ne fait pas vibrer même s’il y a de soi-disants d’excellents journalistes.
    C’est à l’image de stade 2 devenu un peu n’importe quoi.
    Sans être nostalgique où sont les Chapatte-Couderc-Leulliot-Diot-Pere etc,etc…

  8. Bjr,Pour une fois que France Télévision « ouvre » une page sport Francetvsport!,…ne nous plaignons pas,un peu + de promo télé cela serait bien. Combien de chaines parlent du hockey sur gazon,rink-hockey(vu à télé france2 J.0 londres),des sports autres comme le curling à venir La France SUPER bien placée au dernier mondiaux,il me semble??!!. Continuez France Télévisions.

  9. Quand on voit ce que France Télévisions est capable de faire pendant les J.O (cétait le top!), on se demande bien pourquoi les programmes ne sont pas à la hauteur le reste de l’année.
    C’est vrai qu’on se fait chier en regardant stade 2 avec toujours les mêmes sujets sur le rugby et du foot au rabais. Franchement, s’il faut attendre tous les 4 ans pour s’éclater … je comprends la déprime.

  10. Quelle bande de pleureuses France Tv. Ouin ouin j’ai pas eu mon pot..! Ouin ouin il m’a jeté mes interviews à la poubelle. Que des vieux croûtons à l’ancienne. Qui ont dépassé les limites en remettant en cause la victoire olympique de Makhloufi. Au pire du racisme, au mieux, de la jalousie. Beurk France Tv sport.

    • Makhloufi, c’est un tricheur (je ne parla pas du psycho drame de son abandon sur 800m), point barre, sa courbe de progression chronométrique est irréelle.

      cela n’a rien à voir avec du racisme, c’est juste un constat.

  11. En même temps, quand on est dirigé par Bilalian, je comprends qu’on soit déprimé…

  12. Le problème est que ces états d’âme sont souvent le fait de la vieille garde du service des sports immuablement vissée à son fauteuil et qui ne regarde pas suffisamment autour d’elle (les bisbilles Montel/Monfort largement accentuées par les réseaux sociaux, chose que les deux protagonistes n’avaient pas intégré, ont ridiculisé le service).
    Le service des sports ne s’est pas assez renouvelé et la comparaison avec la rédaction info de France 2, qui elle s’est régénérée, n’en est que plus criante.
    Les méthodes de travail ne doivent plus être les mêmes qu’il y a 30 ans et les historiques n’arrivent plus à se projeter en avant. Ils regardent, nostalgiques, une époque qu’ils auront marquée mais désormais révolue. Ils doivent maintenant en tirer les leçons et ouvrir une nouvelle page en laissant place à de nouvelles têtes et à du sang neuf. Pour le moment, ils ne font que boucher l’horizon.

  13. Triste. Malheureusement, la fin des preneurs de son en deplacement lointain, ça devient la regle meme si ça nuit à la qualité (syndrome BFM, les gens se moquent de la qualité finalement). Alors economies obligent…

    Et respect à Dominique Le Glou, tres tres grand journaliste dont Envoye special a rediffusé cet été le reportage sur les jeunes Ivoiriens de l’académie Guillou

  14. Mouais, ces « historiques » souvent vissés à leur fauteuil semblent un peu oublier que les méthodes de travail changent et qu’elles ne doivent plus être les mêmes qu’il y a 30 ans et surtout, que l’austérité touche tout le monde et que tout le monde doit faire un effort. Y compris les journalistes sportifs.
    Je doute que la jeune génération de journalistes ait ces états d’âme en tout cas. Le problème est que le service des sports de France Télévisions s’est très peu renouvelé. La comparaison que l’on peut faire avec la rédaction info de France 2 (qui elle s’est régénérée) est cruelle pour la rédaction des sports. Certains dans ce service pensent qu’il ne faut pas bouger et regardent perpétuellement en arrière. Il serait donc souhaitable que tous ces historiques qui ont certes marqué une époque, laissent maintenant la place à du sang neuf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>