Entretiens EPL Football Les News — 24 août 2012

Après avoir assuré la semaine dernière sa nouvelle fonction d’ « anchorman » du samedi soir avec l’animation d’une soirée très sport entre « Jour de Rugby » et « Jour de Foot », dimanche soir, Thomas Thouroude retrouvera vers 23h15 sur Canal+, l’émission qu’il a contribué à révolutionner de sa bonhommie et de son humour : « l’Equipe du Dimanche ». Au programme, pas de changements de formule, mais un réaménagement du contenu suite à la redistribution des droits télé du foot européen ces derniers mois. Une reprise qui l’enthousiasme toujours autant. Présentation de cette nouvelle saison.

Avant de parler de la nouvelle saison de l’EDD qui débute dimanche, revenons en arrière, aux tous débuts de votre arrivée. En révolutionnant la formule, vous avez été très critiqué. Cela vous a-t-il affecté et avez-vous douté ?

Douté ? Non car de toute façon on ne pouvait plus continuer à parler du foot européen comme on le faisait avant, si l’on tient compte de l’offre en la matière qui a explosé que ce soit sur Canal+, Canal+Sport avec le Onze d’Europe, Sport+, les chaînes info, etc. On voyait déjà beaucoup d’images et de buts avant l’EDD le dimanche soir et l’émission connaissait une baisse d’audience mécanique. Cyril Linette s’est posé la question d’arrêter ou de proposer autre chose.

Maintenant, concernant les critiques, oui, j’ai ramassé pas mal (rires), mais c’était normal, on le savait à l’avance. Tout ce qui est nouveau est critiqué, et critiquable d’ailleurs, c’est légitime, d’autant plus que le virage éditorial pris était brutal. On a fait le dos rond, on a tenu compte de ces critiques pour faire les rééquilibrages nécessaires et aujourd’hui nous avons trouvé la bonne formule. Et puis les critiques n’ont pas duré longtemps et nous avons rapidement battu les records d’audience des saisons précédentes.  Mais c’est toujours comme ça que ça se passe. Je me souviens des débuts du Grand Journal. Eux aussi avaient été pas mal critiqués. Regardez aujourd’hui le succès que ça rencontre. Il faut reconnaître à Canal+ l’intelligence de laisser s’installer ses émissions et de leur donne les moyens de réussir. Nous ne sommes pas sur TF1 ou France télé où l’on peut faire valser les émissions assez rapidement en cas d’échec.

D’autant que dès cette saison vous allez avoir chaque dimanche une vraie locomotive avec les meilleures affiches de la Ligue 1 avant l’EDD.

Oui, c’est génial d’ailleurs car nos meilleurs scores d’audience, autour de 600 000 téléspectateurs, (moyenne de la saison autour de 500 000, ndlr), nous les avons faits après de grosses affiches de Ligue1. Là encore c’est mécanique. Mais, ce qui est rassurant, c’est de constater que même sans grosse affiche avant l’EDD ou après un match décevant, nous conservons notre noyau de téléspectateurs, autour de 400 à 500 000. Preuve que l’EDD fonctionne aussi pas mal de façon autonome et que la formule plaît.

Vous concernant personnellement, dans la présentation, parfois loufoque, jouez-vous un rôle ou êtes-vous comme ça dans la vie ?

Avant d’être à I-Télé où je faisais de l’info générale et donc très sérieux à l’antenne, j’étais à Infosport+. Là, je traitais déjà le sport un peu de cette façon, détendue, décalée. Finalement la contre-nature c’était aux infos génés d’I-Télé (rires). Vous savez le sport c’est sérieux, mais ce n’est pas grave. Et si j’adore le sport depuis toujours, j’aime aussi rire. Il a juste fallu trouver un débit et un ton particuliers et des petites formules, à bien caler entre le « ne pas trop en faire » et le « ne pas en faire assez ». Le plus étrange, au début, a été de me retrouver avec un auteur qui m’écrivait des lancements. Mais je m’y suis vite fait et puis c’est quand même génial de travailler avec un mec qui est payé pour écrire des choses drôles. Ca m’enrichit beaucoup.

Venons-en à cette nouvelle saison. Quelles sont les nouveautés ?

D’abord, nous ne changerons pas la formule puisque nous avons le sentiment d’avoir enfin trouvé la bonne. Les nouveautés sont dans le contenu. D’abord, la mise en avant de la Bundesliga dontnous avons récupéré les droits. C’est à mon avis le 2e championnat d’Europe derrière le championnat anglais. Il est spectaculaire, homogène, on y marque beaucoup de buts, il est très bien filmé…il y a vraiment de quoi se faire plaisir avec.

Jean-Charles Sabattier fera son retour dans l’EDD ?

Pas sûr étant donné qu’il commentera sur site les grandes affiches de Bundesliga que nous diffuserons. Mais j’aurai sans doute besoin de lui au cours de la saison, car il est le seul à savoir prononcer correctement le nom des joueurs (rires).

En revanche, vous avez perdu la Liga. Cela signifie la disparition du foot espagnol dans l’EDD ?

Oui, nous avons perdu la Liga, et on ne va pas vous dire que nous sommes contents. Mais c’est comme ça. Ce n’est pas une raison pour ne plus parler de la Liga. De toute façon, on ne peut pas se permettre de faire l’impasse sur des joueurs aussi importants que Messi, Ronaldo ou Benzéma et des clubs de la pointure du Barça ou du Real. Notre objectif est donc de continuer à proposer un feuilleton de l’actualité de la Liga à travers ces joueurs et ces deux clubs, en trouvant un traitement différent, plus magazine, comme Canal sait très bien le faire. Et puis regardez Téléfoot. Tout en ayant perdu les droits des images de Ligue 1, ils ont réussi à proposer le feuilleton du championnat français, et ça a très bien marché. A nous de trouver la façon de le faire avec la Liga.

Pour le reste peu de changements ?

Effectivement, nous aurons toujours la Premier League et toute la Serie A dans l’EDD. Plus, quand l’actualité l’exigera, des images des buts des grandes affiches portugaises, néerlandaises, argentines ou américaines, comme nous le faisions déjà. Avec ça, nous remplirons facilement nos 50 minutes.

Vous présentez également depuis la semaine dernière la tranche du samedi soir entre Jour de Rugby et Jour de Foot. Et vous y montrez du foot étranger. N’est-ce pas se tirer une balle dans le pied vis-à-vis de l’EDD ?

Non, pas du tout. Comme je vous l’ai dit, aujourd’hui, il y a du foot partout, à tout moment de la journée, que ce soit sur nos chaînes ou sur BeIn Sport, I-télé, l’Equipe Tv, etc. L’EDD est un vrai rendez-vous magazine, à part, avec ses fidèles. Typiquement, il est pour le père de famille qui a passé son week-end dehors avec ses enfants et qui le dimanche soir peut revoir tout ce qu’il a loupé. Et même si dans le courant du week-end il a pu voir un beau but à Arsenal ou à Munich, ce n’est pas ce qui va l’empêcher de regarder l’EDD et de revoir ces beaux buts.

Concernant mon arrivée le samedi soir, elle est logique si l’on tient compte de l’éclatement des week-ends suite aux diverses redistributions des droits télé ces derniers temps. Le foot s’étale le samedi et le dimanche, le rugby Top 14 a changé de case horaire, etc. Cyril Linette a du reconstituer une grille et a parié sur un samedi soir très fort avec les deux programmes phares et Premium de Canal+, le foot et le rugby qui draine lui aussi beaucoup d’abonnés. Et il n’était pas question d’envoyer l’un ou l’autre sur Canal+Sport. Il fallait donc faire le lien entre ces programmes. Tout comme Nathalie Iannetta, qui incarne désormais le samedi Sport, il m’a demandé d’en faire de même le samedi soir.

En direct le samedi soir et le dimanche soir, sans compter la préparation des émissions, il ne va plus vous rester de temps pour aller sur le terrain pour des opérations spéciales du type « clasico » ou « Tour d’Europe des capitales »…. Ca ne va pas vous manquer ?

Bien sûr que cela me manquera, mais je ne peux pas être partout et je suis très heureux de la place que j’occupe actuellement ! Et puis j’ai de la patience.

Pour terminer, quel est votre championnat préféré ?

La Premier League.

Votre club préféré ?

Le Stade Malherbe de Caen !

Non, européen

Le FC Barcelone ! Quel régal de voir jouer cette équipe. Vous avez vu le Clasico hier en Super Coupe ? La 2e mi-temps ? Il y avait de vrais moments de génie.

Propos recueillis par Vincent Rousselet-Blanc en exclusivité pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(16) Readers Comments

  1. Personnellement, je le trouve hilarant, c’est vrai que des fois c’est blagues ne sont pas très bien mais il me fait au moins rire 2 ou 3 fois dans l’émission, et pendant que j’y suis il faudrait penser à changer l’image quand Thomas dit  » mais pendant ce temps là  » sa fait un 1 an qu’elle y est.

  2. Ce personnage n’a rien n’a faire sur un plateau télé. Il serait bien mieux au milieu d’une piste de cirque. On est loin des présentateurs qui connaissaient leur sujet. Il ne comprend rien et se prend pour le centre du monde.
    Mon abonnement canal+ ne tient plus qu’à un fil.
    Je suis triste, il est pitoyable, navrant…

  3. T con mais t drôle ;-) change rien

  4. pourquoi on ne voit plus le championnat d’Espagne a EDD sur canal+.ce n’est plus si bon sans espagne.

    • Parce qu’il est sur Bein sport en exclu

  5. Dans l’affaire, il a tout de meme perdu la présentation de The Specialits, revenue à Del Bello qui a lui perdu l’Europa League : jeu de chaises musicales …
    Je trouve qu’il a du mal à trouver sa place le samedi soir avec Benterki et sa présence n’apporte rien

    • Entièrement d’accord sur Jour de Foot, il y a une personne de trop… je trouve les nouveaux plateaux du week end extrêmement froids d’ailleurs, ce qui n’arrange rien. Et voir deux animateurs de profil la moitié du temps ça fait un peu émission météo.

  6. Où est né Thomas Thouroude ?

  7. Personnellement, j’ai accroché dès la première émission le ton de l’EDD. Un nouveau concept mais comme il dit si bien, faut arrêtez de prendre au sérieux les présentations.
    C’est quand même lui qui a dit :  » l’allemagne, le seul pays où est ce que les attaquants tirent si fort au but que ça fait gamelle.. »
    Pour moi c’est une des rares valeurs sûr de canal qui était déjà excellent dans infosport.
    Par contre la perte de la liga, ça a du lui faire mal au slip.

  8. On ne peut pas refaire l’EDD des années 90 avec Sled ou Gilardi et les grands formats de 10-15 mins, vu toute l’offre foot disponible.

    Pour ma part, j’aime beaucoup l’aspect magazine, moins tape à l’oeil que dans Téléfoot, ainsi que l’humour présent dans l’émission. La précédente version avec les chroniqueurs étrangers avaient vraiment fait son temps, ça manquait de « peps ».

    • Tout à fait d’accord avec toi.

    • Les chroniqueurs etrangers, ça avait fait son temps, on est d’accord

      Les grands formats, perso, ça me va, je passe pas tout le week end devant la TV mais je peux comprendre, vu la frenesie de certains à mater sur l’Iphone tous les resultats en direct (je vois pas trop l’interet mais passons)

      Donc differemment oui, mais pas comme ça

      Que le foot puisse etre pris en derision, sans doute, evdemment. Au café du coin, ouais

      Mais on paie pas 40 euros par mois pour voir qqun faire des blagues (enfin tant mieux si ça en fait rire certains) sur le foot, generalement assez irrespectueuses des acteurs. Ce serait fin, ou ce serait du Julien Cazarre à 100% foot, mille fois oui.

      Mais là…

      Enfin, encore une fois, je me réjouis qu’il y ait des fans, il en faut pour tous les gouts et du moment qu’il y a de nouveau une offre alternative, c l’essentiel

  9. Autant je l’aimais bien sur infosport mais dans l’edd……..
    On est loin de l edd de gilardi,sled voire mathoux.

  10. Pingback: Foot : le programme du week-end sur Canal+ | En Pleine Lucarne

  11. Il en faut pour tous les gouts.

    Tant mieux s’il a des fans, je serais curieux qd meme que qqun verifie si vraiment les audiences ont augmenté depuis la nvelle version…

    - Vu son honneteté intellectuelle qd il presente la Bundesliga et la Premier League devant la Liga espagnole juste parce qu’il en a perdu les droits…

    Je note la contradiction de dire que l’EDD serait une emission pour pere de famille qui a passé le week end autre part que devant sa tele (oui, bien vu, c exactement ça) et ensuite, il dit que ça ne pouvait pas continuer comme avant car tt le mond e a dejà vu tous les buts…

    C’est tout le probleme de cette version. Elle a perdu les fans de foot, tant mieux si elle a recupere à la place ceux du Jamel Comedy Club.

    Be In Sport ressusicte en tt cas la vraie EDD le dimanche soir de 19h à 20h30. Ouf…

  12. C’est vrai qu’il a fallu se faire à ses pitreries.
    Maintenant je trouve qu’il a un ton juste et pour moi c’est un excellent journaliste comme l’ensemble de Canal.
    Peut-être vont-ils me faire une fleur après tout ce que je dis de bien sur eux!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>