Entretiens EPL Football Les News — 20 juin 2012

Tout le monde possède son duo favori. Feu Thierry Roland et Jean-Michel Larqué. Omar et Fred. Grégoire Margotton et Christophe Dugarry. Shirley et Dino. Désormais, il faudra compter sur Darren Tulett et Mary Patrux. Recrutés par BeIn sport, les ex-égéries de Canal plus et de l’Equipe TV présentent depuis deux semaines l’Euro Show.  La recette est simple. Une poignée de consultants, quelques pincées d’analyses et surtout, une grosse louche de bonne humeur. Pour En Pleine Lucarne, Darren Tulett et Mary Patrux se lâchent sur leur nouvelle association. Un pur bonheur.

Nous voilà à presque deux semaines d’émission, comment se déroule l’Euro Show ? 

 Darren : Nous avons trouvé nos marques assez rapidement. Nous sommes également très bien entourés avec de supers consultants et beaucoup d’invités prestigieux. On est heureux d’être à l’antenne une heure avant le coup d’envoi de la première rencontre et montrer aux abonnés que nous sommes déjà dans le match, dans la compétition. Chez nous, c’est 100% de l’Euro.

Justement, au niveau des intervenants. Les consultants sont-ils issus de choix imposés ou d’une véritable sélection de votre part ? 

Darren : Non ! On se promenait dans la rue et on prenait des mecs qui passaient par là ! En plus, Mickael Landreau n’habitait pas loin (rires) ! Nous avons à la table des intervenants qui vont être présents régulièrement pendant deux, trois mois, à l’image de Mickael Landreau. Il est une vraie révélation : sa faculté d’analyse fait de lui l’un des meilleurs consultants que j’ai connu depuis que je suis à la télé. Micka est génial, nous travaillons bien avec lui.  C’est quelqu’un de très généreux dans le travail comme dans la vie quotidienne. Nous sommes ravis qu’il participe à l’aventure, tout comme Louis Saha. Il est présent à chaque match de l’équipe de France et le lendemain. A l’image de Sylvain Wiltord, ce sont des personnes qui ont vécu à l’intérieur des Bleus. Je pense que c’est important de montrer des nouveaux consultants, des nouvelles voix et des nouvelles têtes. Surtout, une nouvelle vague de fraicheur et de jeunesse.

La description parfaite de Mary Patrux ! Est-ce que vous vous connaissiez avant de faire l’émission ensemble ? 

Mary : Nous nous sommes rencontrés lorsque Darren est arrivé à BeIn sport. A l’époque où l’on n’était pas vraiment dans les bureaux, donc cela fait trois mois que l’on se connait maintenant. Mais c’est comme si on se côtoyait depuis toujours !

Darren : Mary l’a signifié, nous avons eu la chance de passer trois mois ensemble avant d’être à l’antenne. Un temps précieux pour se découvrir. C’est super important pour une émission comme l’Euro Show d’avoir certains automatismes. Grâce à tout nos déjeuners ( « et nos soirées », rajoute Mary ! ), on a trouvé beaucoup de points communs qui nous ont permis de s’entendre dès le premier jour.

Une complicité qui se ressent à l’antenne ! Quelles seraient alors la ou les forces de votre duo ? 

Darren : Il n’est pas évident de créer un duo alors que justement, il y a encore trois mois, on ne se connaissait pas . Parfois, on voit des duos fabriqués, inventés et on a l’impression que les gens ne s’entendent pas du tout. Alors que nous,  je pense que cela se voit tout de suite que le courant passe bien, on se fait rigoler et en plus, on a le sourire facile ! L’autre soir, nous avons eu deux fous rires à dix minutes d’intervalle (rires). Nous ne sommes pas ici pour faire les rigolos mais si l’ambiance est souriante sur le plateau, les gens ont envie de revenir et de se retrouver dans cet atmosphère.

Mary : Nous avons la volonté que le duo prospère. On possède tous les deux l’esprit d’équipe.  Je ne veux pas que cela fonctionne pour moi mais je souhaite que cela fonctionne pour nous. A partir du moment où nous avons cet esprit, c’est plus évident que tout roule !

Darren : Elle a raison. Moi, j’ai eu la chance d’être sous la direction d’Hervé Mathoux. C’est quelqu’un qui a compté pour moi , il m’a appris l’importance d’une équipe  lorsque j’ai commencé à l’équipe du dimanche. Ce n’est pas la peine d’avoir deux présentateurs qui brillent si on ne s’occupe pas de ceux qui sont autour de la table. Il faut que tout le monde soit à fond pour que l’émission fonctionne,  pour que les téléspectateurs aient envie de revenir et de passer des moments avec nous. Nous avons la même philosophie avec Mary et on fait en sorte que nos invités aussi aient le sourire, qu’ils soient heureux d’être là.

Vos statuts et responsabilités ont légèrement changé par rapport à vos anciens employeurs…

Mary : Cela ne change pas dans le sens où je n’ai jamais travaillé seule dans mon coin. J’ai toujours fonctionné avec des gens autour de moi. Désormais, on partage l’antenne avec Darren mais ce n’est pas compliqué. C’est assez naturel finalement. Nous sommes en train de trouver chacun notre place.

Vous aussi Darren, vous n’êtes plus « l’anglais de service » en quelque sorte. 

Je suis toujours le même mec mais dans un rôle beaucoup plus important : plus large donc plus intéressant. Il est vrai  que j’ai plus de responsabilités aujourd’hui et j’en suis ravi . Me retrouver à la tête d’un projet comme celui ci avec Mary, présenter des émissions prestigieuses, c’est un aboutissement en quelque sorte. Je suis ravi de me retrouver ici et de m’amuser.

Nous avons la chance sur BeIn sport de lancer la chaine avec une compétition aussi importante. C’est aussi beaucoup de pression car tout le monde regarde , il faut être prêt le jour j et en forme dès le début. Les matches sont formidables, les gens désirent voir ce genre de rencontres. Pour nous, c’est un bonheur tous les jours.

Vous êtes également très actifs sur les réseaux sociaux !

Darren : Je trouve ça sympa d’avoir ce contact avec ceux qui nous regardent : c’est pour cette raison qu’on tweet, qu’on montre les photos du plateau. C’est dans l’esprit de partager les choses…Je me met à la place du téléspectateur, j’aurais bien aimé voir les coulisses des émissions.`

Mary : Même Micka Landreau se met à Twitter ! On lui donne des cours du soir (rires) !

Vous ne craigniez pas une certaine surexposition ? 

Darren : Cette émission est un formidable rodage. Suivra les soirées Ligue des champions et Europa League. Nous présenterons ces deux émissions ( « dans le même état d’esprit » précise Mary Patrux) en mélangeant sérieux et sourire !

Mary : On nous voit tout le temps car c’est l’évènement qui veut ça , toute la rédaction travaille, tous les jours, pendant un mois. Ensuite, nous serons présents que le dimanche et pendant les soirées européennes. Je pense que vous ne serez pas fatigués de nous voir !

propos recueillis par Steeven Devos en exclusivité pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

steevendevos

(3) Readers Comments

  1. Darren Tulett est anglais et son français est très acceptable. Beaucoup de français ne parle pas aussi bien !
    C’est un duo très sympa et félicitations spéciales à Mary Patrux qui sait être drôle et communicative.
    Continuez et ne prenez en compte que les remarques justifiées.
    Bien amicalement
    L. Rognon

  2. Mary Patreux est vraiment super sexy. Même quand elle ne dit rien d’intéressant c’est toujours un plaisir de la voir, en plus elle a une bonne diction et a l’air vraiment à l’aise à l’antenne.

    Son partenaire par contre bof bof …bcp de fautes de français, il a énormément de mal à meubler (les blancs ne sont pas rares). Sur C+ ça ne se voyait pas trop parce qu’il n’avait pas un rôle important et qu’il avait beaucoup de monde autour de lui, mais sur BEINSport ça saute aux yeux. J’espère qu’il sera vite remplacé.

    J’ajoute que les commentateurs, du moins ceux du match d’hier, laissent à désirer.

    Malgré ces quelques points noirs BIS reste une super chaîne qui vaut largement ses 11€/mois mais Darren Tullet doit à tout prix être remplacé ou occuper une place moins importante (chroniqueur par exemple).

  3. Émission sympa mais comme d’habitude les journalistes femme sont reléguées à faire le lancement des reportages, publicités et autres. Va falloir un peu plus quand même. De toute façon un duo de présentateur ça ne marche jamais vraiment, on le voit avec Le Club où c’est bien plus fluide avec un seul présentateur aux manettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>