Football Les News — 16 juin 2012

Consultant pour TF1 lors de la Coupe du Monde 2010 et intervenant régulier dans Téléfoot, Fabien Barthez rempile durant cet Euro 2012. Il accompagne en effet Denis Brogniart sur « UEFA Euro 2012 – Le Mag », diffusé après chaque match sur la Une. En Pleine Lucarne, à l’occasion d’un reportage dans les coulisses de l’émission, en a profité pour poser quelques questions au gardien champion du Monde et d’Europe. Fabien Barthez nous parle de ses fonctions sur TF1 et de ses premières impressions sur la compétition.

Quel éclairage apportez-vous durant cet euro ? Comment définiriez-vous le ton de vos interventions ?

On va dire qu’on va essayer de positiver. Faire parler mon expérience, les ressentis qu’on peut avoir. Il y a beaucoup de paramètres à gérer sur ce genre de compétitions. Je vais donc donner mon ressenti par rapport à tout ce que j’ai pu vivre. Partager la passion commune avec le grand public, cette passion du football.

Comment vous préparez-vous avant une émission comme celle-là ?

Je m’intéresse à l’actualité de l’épreuve tous les matins. Celle des gardiens de l’équipe de France dont je m’occupe aussi (Hugo Lloris, Steve Mandanda, Cédric Carasso), je regarde leur presse, la façon dont ils s’expriment, la manière avec laquelle ils communiquent. Je m’informe, mais sinon, je ne suis pas de préparation particulière.

Justement comment arrivez-vous à jongler entre ce rôle d’intervenant auprès des gardiens de l’équipe de France et celui de consultant Tv ?

Tout ce que je fais en équipe de France ou à la Tv, c’est avant tout par passion et par plaisir. Je reste donc sur la même philosophie. Je ne jongle pas du tout. Ce que je vis en équipe de France, j’essaye de le faire partager au grand public à travers TF1.

Comment se passe ce Magazine de l’Euro jusqu’à présent ?

Super vite. Il me semble toujours que je suis assis depuis 5 minutes que c’est déjà fini. C’est comme un match, ici on a 20 minutes pour assurer.

Comment vous sentez-vous avant de prendre l’antenne ? Est-ce comparable à une séance de tirs au but ?

Non pas du tout. On est là, on essaye de rester attentif et puis voilà, c’est comme sur le terrain. Il faut être soi même. Ca ne sert à rien de jouer un jeu. Et puis je ne sais pas le faire. Je fais du Fabien.

Comment se passe votre collaboration avec Denis Brogniart ?

Avec Denis on sent le professionnel. C’est une approche différente, lui est plus présent dans le contenu. C’est facile avec Denis. On est là pour partager. Il aime le sport de façon générale, moi j’essaye de l’éclairer sur certains points, lui donner une autre vision que lui ne peut pas avoir parce qu’il ne l’a pas vécue. Ca se passe naturellement.

Concernant cet Euro 2012, qu’en avez-vous pensé jusqu’à présent ?

J’ai trouvé que beaucoup d’équipes avaient des entames de match assez timides. On voit les équipes sur leur retenue. C’est là où l’on voit qu’un Euro est très dur à gagner parce qu’on affronte de grosses équipes d’entrée. J’ai été agréablement surpris par les Russes et leur jeu avec beaucoup de passes. Sinon satisfait de l’équipe de France.

Comment trouvez-vous les gardiens sur cet Euro ?

Casillas encore déterminant. J’ai été surpris par Buffon que je trouve très très affuté et très sec. On sent qu’il a fait une préparation particulière pour cet Euro comme tous les grands joueurs qui arrivent sur la fin. Ils connaissent l’importance d’une compétition comme ça. Hugo lui, découvre tout ça.

Un pronostic pour cet Euro ?

Je vois les Allemands aller au bout, après il y aura peut être une équipe surprise. Je vois bien la Russie qui m’a beaucoup plu. J’espère que les Français, sachant que cette équipe est jeune, apprendront beaucoup de cet euro. L’important c’est l’avenir.

propos recueillis par MB

@photos : TF1

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>