L'Actu Média — 03 mai 2012

Le blog la prolong’ de Patrick Montel risque de devenir un carrefour incontournable si le journaliste sportif de France Télévisions continue à s’en servir pour régler des comptes. Il y a peu, Patrick Montel s’y était indigné de la vulgarité des propos de Candeloro lors du tirage des demi-finales de la Coupe de France. Cette fois, il se sert de son support personnel, un blog, pourtant hébergé sur le site du service public qui l’emploie, pour régler son compte à un « collègue », qui, si il ne le cite jamais nommément dans son billet, serait Nelson Monfort, selon nos informations.

Le titre du billet est sans équivoque : Mon collègue est un délinquant ordinaire. La raison de la fâcherie ? Une réorganisation des bureaux au service des sports et une armoire « à trésors » appartenant à Patrick Montel envoyée aux encombrants par le Sieur Nelson. Un crime de lèse Majesté que Patrick Montel n’est apparemment pas prêt à pardonner. Déjà que l’ambiance au service des sports de France Télé n’est pas souvent au beau fixe, cela ne va pas contribuer à l’embellir. Très larges Extraits.

« Un viol.  Sitôt lâché je prends conscience de l’outrance de mon propos. C’est pourtant le premier  mot qui m’est venu à la bouche. Je souffre ce matin profondément  dans ma chair. Un coup de poignard intellectuel. Un cambriolage du coeur.

Le service des sports réaménage ses bureaux. Certains journalistes sont invités à migrer, d’autres non, selon un plan établi de longue date par la direction. Pour ce qui me concerne, je reste à ma place, ce qui me convient parfaitement car depuis plus de 25 ans que je suis salarié de France Télévisions, je stocke dans des armoires mes plus précieux trésors. Des images rares, des interviews de champions disparus, des reportages au long cours. Toute une mémoire athlétique compilée par strates successives depuis 1984.

Pour une raison logistique que j’ignore, il a fallu déplacer une cloison dans le bureau que je partage avec deux autres collègues, déplacer de quelques centimètres  les gonds de la  porte d’entrée. Et voilà que l’armoire est trop longue pour s’insérer dans son nouvel habitacle.

Du coup impossible d’ouvrir la porte en grand. Je le signale aux déménageurs qui m’assurent qu’ils feront le nécessaire dès que  la moquette sera  remplacée par un lino tout neuf. Une armoire plus étroite fera parfaitement l’affaire.

Lorsque je pénètre dans le bureau deux jours plus tard, l’armoire a disparu. Je le signale au service compétent. La moquette a été changée. Il est probable que tout le mobilier n’a pas encore été remis en place. Le téléviseur et l’imprimante qui se trouvaient sur l’armoire sont  d’ailleurs posés à même le sol. 

Une semaine plus tard, mon armoire aux trésors demeure introuvable. Je m’inquiète,  réitère ma demande. L’un des responsables du déménagement m’informe enfin que toutes mes cassettes ont été mises au rebut, jetées à la benne.

J’exige des explications. Mon interlocuteur très gêné finit par m’expliquer que l’un de mes collègues exaspéré par la porte qui ne s’ouvrait pas entièrement a exigé qu’on le débarrasse prestement de cet obstacle importun, arguant que son contenu lui appartenait  et qu’il n’en avait plus désormais l’usage.

Ce collègue que par charité je ne nommerai pas, jouit d’une grande notoriété auprès du public. Pas un instant évidemment, le préposé au déménagement n’a mis sa parole en doute. Il s’est exécuté. J’ai évidemment immédiatement  joint mon collègue au téléphone pour écouter sa version des faits .Il m’a juste expliqué que mes cassettes étaient poussiéreuses, qu’elles avaient pour la plupart au moins 10 ans d’âge et que par conséquent elles n’avaient plus aucune valeur pour le service. 

Pas une excuse, pas un mot de regret.

Aveuglé par la colère, j’ai préféré laisser passer une nuit. Blanche dans sa plus grande partie. Je me suis longuement  interrogé sur les raisons qui pouvaient conduire un homme,  privilégié par l’existence, respectable en surface  et respecté de tous, à  faire preuve d’autant de méchanceté gratuite.

 Comment il avait pu s’approprier le travail d’autrui pour le  détruire, sur un seul coup de téléphone. Avait-il seulement conscience qu’en agissant de la sorte, il mettait au rebut le travail de toute une vie, qu’il poignardait dans le dos un collègue qu’il fréquente depuis plus de 20 ans et avec lequel il collabore régulièrement sur les directs de sport 

Que cet homme réputé de bonne compagnie, invité à toutes les tables et sur tous les plateaux de télévision, n’avait aucun intérêt à me faire du mal. Que son attitude n’était dictée que par le confort de sa seule personne. Pour cet homme poli et avenant, les autres n’existent pas. Ils ne sont que des virtualités commodes, des miroirs dans lequel se reflète l’égoïsme  monstrueux, porté à son paroxysme .

Que cet homme mente effrontément pour parvenir à ses fins m’attriste  naturellement. Mais il y a bien pire à mon sens. Ce collègue se targue d’être féru de musées et de culture . Que la poussière qui recouvrait mes cassettes l’ait à ce point aveuglé au risque de détruire certaines pièces qui auraient pu aisément trouver leur place dans un musée dédié à l’histoire de la télévision, me navre profondément.

Par ignorance (Car cet homme n’a jamais tourné un reportage de sa vie !) il a commis un acte de délinquance ordinaire. Un cambriolage misérable. »

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(19) Readers Comments

  1. Montel n’est capable de reconnaître que les athlètes noirs ou maghrébins, pourquoi ?

  2. Patrick MONTEL est vraiment énervant il ne cesse de dire Renaud LavilOnie au lieu de LavilEnie il ne s’écoute pas parler et personne ne le lui fait remarquer .

  3. C’est une bien triste histoire…

  4. Lol

  5. Montel a tué le basket, c’est un juste retour des choses.

    Et comme l’a dit Virion, place aux jeunes !
    Virez-moi Montel, Monfort, Chamoulaud, Bilalian, et laissez leur chance à des nouveaux (quoique même Luyat, on peut le basarder avec les K7 de Patoche).

  6. Il faut tous les virer……….et surtout monfort qui est partout, qui se fait un fric pas possible…qui est dédaigneux et incompétent….quel faux semblant….place aux nouveaux

  7. Mais franchement il est fou ce Patrick Montel de nous raconter ses histoires d’amoires et de déménagement. Et en plus il a la prétention de dire que ses reportages et ses commentaires sont attendus comme un trésor par l’INA.

    Ce ne sont pas que les cassettes de Montel mais tout son travail qu’il faut mettre dans la benne. Quant à Nelson Montfort, je ne suis pas étonné. C’est un mielleux avec une langue de vipère !

  8. Pingback: Nelson Monfort: son coup de Trafalgar à Patrick Montel – GalaWorld News | World News

  9. Est ce que Nelson Monfort n’aurait pas apprecier l’attitude de Montel envers Candeloro avec qui il travaille et ce serait venger ainsi .Tout ça n’est que simple supposition

  10. Pingback: Actualize-me » Montel vs Monfort : France Télévisions, ton univers impitoyable – France Soir

  11. Pingback: Montel vs Monfort : France Télévisions, ton univers impitoyable – France Soir | Poker argent réel

  12. @Vincent : Qu’est ce qu’on s’en branle de cette histoire d’armoires ? Y’a pas mieux comme info ces temps cis ? Monfort c’est un suceur has been. Montel est un journaliste expert en athlétisme comme peu de journalistes le sont dans leur sport. Mais je suis d’accord avec Aurélien, cette histoire à la con n’aurait pas du dépassé le distributeur de café dans les locaux de France 2.

  13. Nelson : prenez la porte. Démissionnez si vous êtes un homme. Votre attitude est abjecte.

  14. Montel, Montfort, crépage de chignon ridicule déballé sur la place publique. On dirait les 2 vieux du Muppet show qui s’embrouillent. Allez hop, moi je dégagerai les deux.On les a assez vus! Aussi ringards l’un que l’autre.
    J’ai pas beaucoup d’affection et de respect pour le sous-journaliste nelson montfort. J’en ai encore moins pour cette pleureuse de Montel qui fracasse son collègue sur un blog. Régler ses comptes en public sans oser citer le nom, c’est d’une lâcheté sans nom.
    Après avoir balancé sur cet analphabète de Candeloro, Montel est un vilain délateur. Et pendant ce temps, Bilalian ne fait rien … Pauvre service public!

  15. On pense ce qu’on veut de Montel, c ptet pas l’endroit approprié, mais ce qu’il dit de l’autre, c’est tellement ce que tellement de gens pensent tout bas.

    Dommage que le passage sur EPL ne mentionne pas le meilleur extrait (de memoire) « que Monfort se regarde dans le miroir à travers des interviewes sans interet où se melent pitié et compassion »

    On avait déjà senti à l’antenne que Montel pouvait plus blairer les itws debiles de Nellson, du genre « Quelle sportivité, on est très content de parler avec vous, quelle belle image » comme seules questions tournees en boucle sans oublier les « à l’année prochaine » (comme si Roland Garros etait le seul tournoi de l’annee), posées aussi bien au lanceur de marteau tchecoslovaque qu’à usain bolt mais là c tres tres drole.

    Si ça peut ouvrir les yeux au public… On parle d’un mec qui detourne les noms des patineuses sud coreennes aux JO pour se foutre de leur gueule. Meme Thierry Roland n’a jamais osé…

  16. Qu’ils se battent en duel. Qu’on entermine avec eux…Il y a certaienement des jeunes journalistes aussi capables qu’eux à FT. Ca fera de la place et du sang neuf.

  17. Les murs ont tremblé au service des sports puisque le billet a été supprimé sur le blog de P. MONTEL !

  18. Mr, j admire votre travail, votre personnalité ainsi que la passion qui vous envahi .Je trouve cette affaire totalement indigne ! La personne en question doit avoir la décence de s escuser et de remettre en question ses principes fondamentaux ! Vous dites que ce collègues jouit d une grande popularité , sachez MR MONTEL que vous l êtes encore plus !

  19. Et si c’était Philippe Candeloro qui était le commanditaire ? :-)

    Plus sérieusement, comment Daniel Bilalian peut il laisser passer des choses comme ça ? Et le comportement de Patrick Montel, même si légitimement lésé, pour un grand professionnel qu’il se prétend être a une attitude d’une gamine qui a eu une mauvaise note et qui va le poster sur facebook au lieu de réfléchir. N’aurait il pas pu se lever de sa chaise et mettre ses trésors dans des cartons temporaires ou demander à un collègue de lui emprunter ses armoires en attendant que la nouvelle arrive ?

    Navrant pour Montel, navrant pour Monfort, navrant pour Bilalian mais surtout, navrant pour France Télévisions, ridiculisé une fois de plus pour des enfantillages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>