Les News — 29 mai 2012

Pour le connaître un peu et le fréquenter dans les allées du Parc des Princes, Antoine Grynbaum est un personnage singulier, un touche à tout qui fait partie des personnages que j’affectionne. Journaliste sportif indépendant, commentateur de matchs de football et enseignant, Antoine consacre le reste de son temps libre à sa passion : l’écriture et l’enquête journalistique, dans les milieux sportifs. On lui devait déjà par exemple, « Foot et politique, les liaisons dangereuses » aux Éditions Gawsewitch en 2010.

Voici que jeudi, en collaboration avec Jean-François Vilotte, ancien directeur du Cabinet du Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, ancien directeur général de la Fédération Française de Tennis et du Tournoi de Roland Garros,Antoine publie « La face cachée du sport », toujours aux éditions Gawsewitch dans la collection « coup de gueule », déjà tout un programme !

Un tour d’horizon de tous les dossiers d’actualité du sport français et de leurs dérapages à travers huit grands chapîtres, de l’échec de la candidature française à l’organisation des J.O de 2012 à l’ouverture du marché des paris en ligne en passant par la crise interne de l’équipe de France de football en pleine Coupe du Monde 2010, une réflexion sur les infrastructures en France (« Des stades, quels stades ? », ainsi que sur les valeurs du sport « quelles valeurs ? « …

Et bien sûr, puisque c’est une enquête, figurent de nombreux intervenants, dont certains ne sont pas avares d’infos inédites. Notons donc la participation de Jean-François Lamour, ancien ministre des sports, Marie-Georges Buffet, Roger Zabel, Pape Diouf, Patrice Dominguez, Jacques Laffite, entre autres témoins parmi lesquels certains ont préféré garder l’anonymat.

Mais au-delà de quelques révélations alarmantes, ce livre propose des enseignements à tirer pour revenir à un sport plus « propre », nous disent les auteurs, tout comme Jo Wilfried Tsonga qui préface l’ouvrage de la manière suivante : « L’exposition médiatique du sport est forte, mais l’économie du sport ou ses enjeux de santé publique ou d’éducation sont bien peu débattus. Aujourd’hui en France, le sport en milieu scolaire et universitaire est quasi inexistant… Le sport nécessite un vrai débat sur sa place et son rôle au sein de nos sociétés. »

A vous de vous faire une idée sur les sujets.

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(1) Reader Comment

  1. Les journalistes sportifs ne sont pas à proprement dit des journalistes, ils racontent des histoires, critiquent (parfois) mais n’analyse jamais avec du recul. L’extrait de la préface de Tsonga me parle, je vais surement acheter ce bouquin pour me faire une idée plus claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>