"A l'affiche" Les News Liga — 20 avril 2012

« Je mesure ma chance. C’est un événement unique et je souhaite à tous les amoureux de football de vivre ce moment une fois dans leur vie ». Thomas Thouroude, le présentateur qui a révolutionné l’Equipe du dimanche sur Canal+ vient de résumer l’importance du Clasico. Le vrai. Celui qui opposera le FC Barcelone au Real Madrid à 20H00 sur Canal+, ce samedi 21 avril.

Tout au long de la journée, il nous fera vivre cet événement en direct de Barcelone. « Pendant ce temps-là », Thomas Thouroude nous plonge dans le monde fantastique des deux géants espagnols. De Ronaldo à Messi en passant par Benzema, En Pleine Lucarne, grâce à notre sympathique guide spécialisé du jour, vous propose de découvrir l’ambiance autour d’un match « pas comme les autres »…

Thomas, pouvez-vous nous expliquer le programme de Canal+ pour samedi de Clasico ?

Ce sera un super samedi sport ! La prise d’antenne commencera dès 13h45 avec la Premier League et Arsenal-Chelsea. La journée se poursuivra avec deux matches de rugby et bien sur, le Clasico à 20H00. Nous enchainerons avec Jour de rugby,match of ze day puis Jour de foot. C’est du sport de 13H45 à 00H00 non-stop. Aucun programme tels que « Salut les terriens » ou encore « Groland » ne seront diffusés

Vous serez donc le fil rouge de cette journée ?

J’interviendrai tout au long de l’après-midi. A la mi-temps de chaque rencontre, ainsi qu’entre les programmes, jusqu’à l’avant-match du clasico. Une fois encore, je prendrai la parole à la mi-temps et lors du coup de sifflet final. L’objectif est de réaliser des aller-retour permanents pour recueillir un maximum de réactions. On va suivre l’histoire du Clasico.

Afin de ressentir l’ambiance de cette rencontre, vous devriez rejoindre l’Espagne plus tôt ?

Vendredi après-midi. Car la conférence de Pep Guardiola se déroule la veille. Habituellement, celles du Real se passent à Madrid, à moins qu’il y ait un changement pour ce coup. Donc j’aimerais bien y assister, ce sont des conférences un peu particulières : compte tenu du contexte, des matches de ligue des champions de cette semaine et bien entendu, l’intérêt de ce match de championnat avec ces quatre points d’écart

Ce que j’avais déjà pu ressentir au match aller, comme toutes les personnes qui ont eu la chance d’assister à ce genre de rencontre, c’est qu’on dépasse vraiment le cadre du football espagnol, nous sommes plongés dans un événement planétaire. Cette effervescence commence en amont, notamment au cours des conférences de presse la veille.

« quelque chose d’exceptionnel, de merveilleux »

Justement, dans quelle atmosphère se trouve la ville à l’approche du Clasico ?

C’est électrique ! J’ai assisté au Clasico au Camp Nou, juste pour mon plaisir, pour le retour de la Super coupe d’Espagne au mois d’aout. Le coup d’envoi était donné à 23H00. C’était quelque chose d’exceptionnel, de merveilleux. Ensuite, j’ai eu l’occasion de couvrir le match aller à Madrid en championnat. On ressent l’excitation dans les jours et les heures qui précèdent la rencontre. Les supporters affluent au stade très tôt avant le match.

Samedi, c’est prévu pour 20H00, ce qui est assez tôt et rare en Espagne. Lors du match aller, le coup d’envoi était programmé à 22H00 et la foule était déjà présente en début d’après-midi ! C’est pour cette raison que j’ai demandé de m’y rendre un jour avant, pour vraiment ressentir toute l’effervescence autour du match. Le but est de pour pouvoir la retransmettre, voici l’utilité de ma présence à Barcelone : faire partager l’émotion lorsque l’on assiste à un tel événement.

Avez-vous déjà déterminé le parcours de votre périple ?

Nous serons dans la ville pour les premiers plateaux dans l’après-midi avant de se rapprocher du Camp Nou avant la rencontre. Pourquoi ne pas faire un tour devant l’hôtel du Real et du Barça, il se passe souvent des choses devant les hôtels ! Néanmoins, les joueurs catalans devraient arriver directement en voiture, ils font rarement de mise au vert.

A présent, rentrons dans ce match ! Clairement, le Real Madrid peine face au FC Barcelone. A l’approche du jour tant attendu, peut-on dire que la confiance est du côté catalan ?

Je ne suis pas certain ! Même si pour le coup, ils n’ont rien à perdre ! Au Camp Nou, Barcelone ne s’incline jamais et dans les derniers clasico, ils n’ont perdu qu’une seule fois : en finale de la coupe du Roi l’an passé et ce n’était pas à domicile mais à Mestalla (Valence). Néanmoins, d’un côté comme de l’autre, je trouve cette partie assez indécise et du coup, très intéressante. De par le classement, car il n’y a que quatre points d’écart mais également au niveau du résultat.

Quelque que soit l’issue du match, il y aura une incidence. Si le Real l’emporte, on peut considérer qu’ils seront champions. Si les deux formations se quittent sur un match nul, la décision sera faite dans les matches à venir. Bien sur, si le Barça l’emporte, ce serait encore plus fort ! Au vu des derniers résultats, pas sur que la confiance soit totalement catalane, ils ont éprouvé quelques difficultés, même si les scores -très larges- ne reflètent pas forcément la physionomie du match.

Vous l’avez mentionné, l’écart entre les deux rivaux est de quatre points. Il y a encore quelques semaines, le Real Madrid comptait dix points d’avance…

Une avance aussi importante est difficile à conserver. Prenons l’exemple de l’Angleterre. Manchester City était largement leader à la mi-saison. A partir de la période du Boxing Day, ils ont commencé à lâcher des points, bafouillé un peu et aujourd’hui, les Citizens se retrouvent deuxièmes, à cinq points de United ! Pour les Madrilènes, la situation est similaire. De plus, la pression d’être leader est parfois plus difficile à gérer que celle d’être dans la peau du poursuivant, la preuve.

Malheureusement, le silence de José Mourinho ne permet pas d’avoir des réponses…

Mourinho devrait garder le silence. Il a déclaré qu’il ne parlerait plus jusqu’à la fin de la saison, c’est black-out total. De plus, avec la défaite contre le Bayern Munich (2-1) cette semaine en Ligue des champions, on ne l’entendra pas du tout.

C’est sa politique. Parfois, on lui reproche d’en faire trop. Lorsqu’il est totalement absent ou fait preuve de discrétion à outrance, on lui reproche aussi ! Il est tellement atypique qu’il est difficile de tirer des conclusions. Le fait de ne pas pouvoir interroger les joueurs et surtout, de ne plus entendre les saillies de Mourinho, toujours croustillantes, je trouve cela vraiment dommage !

Pour vaincre le Barça, Mourinho semble avoir tout tenté. Une tactique défensive, une envie débordante qui frôle l’excès d’agressivité…que peut-il faire de plus ?

A chaque fois, une chose n’a pas fonctionné : Cristiano Ronaldo. Dans certains cas, la défense a bien tenu, l’attaque un peu moins. Ensuite c’était l’inverse. Parfois même, ils ont trouvé une bonne combinaison des deux afin de développer un jeu assez consistant. Mais à tous les coups, un joueur est passé au travers, sauf une fois, en finale de Coupe du Roi.

La clé de cette rencontre sera le match de Cristiano Ronaldo. Lorsque l’on analyse les dernières saisons du Real et toutes ses rencontres, c’est lui le leader. Cette année encore avec ses 41 buts (égalité avec Messi), c’est exceptionnel. Le problème réside dans ces grands rendez vous, il s’inflige trop de pression. Au match aller, c’était incroyable, le Portugais est totalement passé à côté.

Il manque la balle du break et celle de l’égalisation. Une situation étrange car c’est un joueur exceptionnel. Son style, on aime ou on aime pas, mais force est de constater que c’est un joueur magique. Si Cristiano réalise une bonne partie et que ses coéquipiers parviennent à contenir cette agressivité négative, pourquoi ne pas imaginer un résultat. Le Barca reste une équipe difficile à vaincre avec le meilleur joueur du monde dans ses rangs. Au final, c’est peut-être plus le match de Cristiano Ronaldo que celui du Real Madrid.

 « Je préfère Messi »

On ne peut parler de Cristiano Ronaldo sans évoquer Lionel Messi. A quelques journées du terme, ils en sont à 41 réalisations, chacun, rien qu’en championnat. Tout le monde possède sa petite préférence ! Alors, Messi ou Ronaldo ?

Personnellement, je préfère Messi. J’aime le jeu du Barca et j’aurais tendance à plus estimer l’Argentin pour son attitude, plus humble. Après au niveau du talent, Ronaldo est exceptionnel. Dans l’Equipe Du Dimanche de la semaine dernière, nous avons diffusé le Top 5 de ses plus beaux coups francs…il réalise des choses incroyables. Malheureusement, dans sa façon d’être, il est un peu « too much ».

Attention, j’apprécie également le Real. Quand les Madrilènes sont dans une dynamique de jeu positive, ils sont capables de fournir des prestations de très haut niveau. Contre le voisin de l’Atletico par exemple (1-4), c’était formidable. Le match était difficile, disputé, mais à l’heure de jeu, ils font le break et le match était plié.

Un Real en démonstration, à l’image de Karim Benzema cette saison…

Magnifique. Karim Benzema est le meilleur joueur français. Pour le coup, je suis sans retenue et je ne pèse pas mes mots. Mardi soir encore (contre le Bayern Munich), il a certainement été le meilleur joueur madrilène. Lorsqu’il est dans des périodes fastes, les deux quotidiens espagnols, AS et Marca, peuvent lui consacrer des unes cinq jours de suite ! Désormais il est passé devant Higuain, on sent que José Mourinho possède une préférence. Le statut de grand joueur du Real a été atteint, le Français réalise une saison gigantesque.

En plus d’être buteur, il est altruiste. Mardi, il ne marque pas, mais dans son implication il est exemplaire. Il n’y a plus de débat, l’Equipe de France doit s’appuyer sur Benzema, c’est lui le numéro un. C’est un joueur capable d’évoluer sur le côté, il occupe toute la latéralité du terrain. Ses déplacements sont perpétuels, il est adroit en tant que finisseur mais également très habile à la création.

Quel scénario peut-on imaginer ? Toujours la même histoire, avec une victoire du Barca ou bien le triomphe du Real Madrid, au Camp Nou ?

J’ose espérer que les Madrilènes le feront ! Ce serait merveilleux. Dans l’histoire du duel entre les deux clubs ce serait magnifique. Attention, je ne me place pas en tant que supporter mais vraiment en tant qu’amateur ! Après, pour la suite du championnat, ce serait également intéressant que le Barça l’emporte pour revenir à un point de leurs rivaux et maintenir le suspense jusqu’à l’ultime journée. D’ailleurs, il reste un déplacement compliqué à Bilbao pour le Real Madrid.

propos recueillis par Steeven Devos en exclusivité pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

steevendevos

(15) Readers Comments

  1. I like the helpful info you provide in your articles.
    I will bookmark your weblog and check again here frequently.
    I am quite certain I will learn plenty of new stuff right here!

    Best of luck for the next!

  2. Pas d’accord, Gilardi était le meilleur présentateur de l’EDD, Ianetta a tué l’émission, Thouroude quant à lui l’a amélioré.

  3. Pingback: Barça-Real : finale de la Liga – Europe1 | Côte foot

  4. Barcelone va gagne 2 à 0 ce soir

  5. Ce qui est certain, nous allons assister comme d’habitude à un beau match. Le Barça, certes est prenable mais pas facile; le gagnant de ce classico aura la chance de se qualifier pour la finale de la champions league, voire la remporter. Attention, cardiaque s’abstenir de suivre le classico de demain. Que le meilleur gagne.

    • Que de 1e8res fois, tu ne fais pas tes 30 ans !Je n’ai pas trouve9 de lexique griautt en ligne sur les sites du SoundPainting : Tu ne veux pas en faire un avec tes e9le8ves ?

  6. Pingback: Real Madrid Clasico FC Barcelone – Real Madrid…par | Les Attaquants

  7. je pense très sincèrement que les journalistes surtout français sont durs avec cristiano dans leurs façon de faire les analyses après matchs (surtout quand le Real perd),mais messi est très adoubé par les journalistes français. le Barça venait de perdre contre Chealese; aucun journaliste français n’a parlé de contre performance de Messi. non vous êtes trop pro Barça. je vous invite à être beaucoup plus neutre; faites de bonnes analyses. Personnellement, je suis très déçu des analyses footballistiques des journalistes français; ils devenus trop partisants, et c’est grave pour des professionnels. Heureusement qu’il y’a quand même des exceptions à juste titre, en l’occurrence radio france international et l’équipe du dimanche.par ailleurs, je précise que je n’ai rien contre les journalistes français. Cristiano et Messi sont les plus du moment.
    Bonne chance et bon courage pour votre noble métier. Remettez vous en cause de temps en temps

  8. ce ne doit pas être facile pour Cristiano car il est sifflé traité de tous les noms sur tous les terrains du monde , cela ne l’empêche pas de garder son sang froid et d’être souvent efficace ! Messi est adoré partout , c’est plus simple

  9. Lucas j’suis d’accord avec toi Ronaldo est trop vue comme le méchant rappelons nous que c’est un peu a cause de lui que Ibraimovic est parti , puis Ronaldo a plus d’ssaurance que Messi sur le terrain. personnelement j’ai une preference pour Cristiano , il est plus technique , pls imposant puis c’est les atres qui sont mechant avec lui alors aprés alors aprés on a pas a se demander porquoi il est comme ca.

  10. Et pour finir cr7 avec tous ses buts n’est même pas avant centre comparé a Messi , impressionant pour un ailier !

  11. et si on parle en football pur , ‘ technique ‘ la palette de Ronaldo est beaucoup plus étoffée ( passement de jambes , talonnades , coup franc , jeux de tête , puissance de frappe ) en sachant que Ronaldo n’est pas aussi bien entouré que Messi ! Cela dit Messi est un excellent joueur aussi. Ce sont les 2 meilleurs joeurs du monde , mais arrêter un peu de toujours denigrer Cr7 ! c’est pas sa faute si il est beau garcon , et talentueux , il est forcément jalousé

  12. de plus , on dit que Ronaldo est obsédé par le fait de finir meilleur buteur mais je vois que Messi qui lui , on en parle jamais , tire tous les penaltys même si il y a 4-0 , et qu’il ne sort jamais et dispute tout les matchs même si le score est acquis depuis longtemps, facile de toujours jouer le humble ! Ronaldo , lui semble plus sincère.

  13. toujours le caractère , on parle de football , le caractère n’est pas la priorité. Messi est un fau modeste et Ronaldo toujours le méchant por les médias

  14. Dire que Touroude a révolutionné l’Equipe du Dimanche, est une insulte pour l’Equipe du Dimanche. Le programme a perdu de sa superbe et de son prestige ces trois dernières années. On est loin, très loin, du niveau de feu Gilardi, de Mathoux et d’Ianetta.
    Après, je respecte le journaliste, il est d’ailleurs excellent dans ses petites apparitions dans le 11 d’Europe, dans ses « sketchs », mais honnêtement, présentateur du mythique programme, avouons que la chaîne cryptée ne pouvait faire pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>