Entretiens EPL Les News Radio — 14 avril 2012

Depuis l’attribution par le CSA d’un canal sur la TNT gratuite à l’Equipe HD, le concurrent, RMC Sport HD, avait préféré s’abstenir de tout commentaire dans les médias. Aujourd’hui, avec la révélation des résultats du sondage les Lucarnes d’Or et une remise des prix samedi 14 avril à 12h30 sur le salon Galaxy Foot qui consacre la majorité des programmes sport de la radio RMC – les 5 premières places – François Pesenti, le directeur de RMC Sport, a accepté de nous accorder une interview, en exclusivité. Il y analyse et commente les résultats du sondage, dont il est extrêmement fier, revient sur l’épisode TNT de ces dernières semaines et parle des projets de développement du groupe.

Quand nous avons créé la catégorie « Radio » des Lucarnes d’Or, nous nous sommes finalement rendu compte que le sport à la radio se résume principalement à un duel RMC – RTL. Comment expliquez-vous ce phénomène ?

Quand nous avons lancé notre offre sport sur RMC il y avait une forte concurrence. A l’époque, par exemple, Europe 1 était très offensive dans le domaine, très en frontal avec nous. Puis la sélection « naturelle » s’est faite petit à petit, jusqu’à ce qu’Europe 1 abandonne sa stratégie sport. N’oublions pas non plus le service public qui propose une offre de directs assez conséquente.

Mais il est vrai que si l’on parle d’une offre complète avec de l’info, du direct et surtout des talk-shows, nous ne sommes plus que deux, avec RTL. Mais, j’ai envie de dire, si l’on se positionne sur l’offre la plus conséquente, que nous sommes très largement leaders, chiffres d’audience à la clé. Nos programmes sport fédèrent 1,8 millions d’auditeurs par jour. C’est énorme.

Cependant, cette position de leader est presque normale car c’est la force des radios spécialistes sur les généralistes. Le sport est une grosse niche certes, mais ce n’est pas une niche exponentielle. Il y a donc une prime à l’offre et celle de RMC est la plus variée, la plus diversifiée, la plus spécialisée. Et cela va aller en s’accroissant dès la saison prochaine du fait de l’explosion, par exemple, des journées de Ligue 1, dont les matchs seront répartis sur trois jours. On en aura alors terminé avec les Multiplex traditionnels que l’on connaissait jusqu’à présent puisque nous aurons des matchs le vendredi soir, le samedi après-midi, le dimanche après-midi, le dimanche soir. C’est là que toute la force d’une radio spécialiste va prendre le pas sur les généralistes car nous couvrirons tout.

Venons-en aux résultats des Lucarnes d’Or. Ils consacrent 5 programmes de RMC aux 5 premières places (voir classement). Et pas uniquement les talk de foot comme on pouvait s’y attendre. Ce doit être une belle satisfaction pour vous ?

Oui, j’ai beaucoup de choses à dire sur ces résultats. D’abord je remercie vraiment beaucoup les auditeurs et les internautes qui ont voté pour nous. Ce classement est très important à nos yeux car nous avons toujours voulu être en avance sur les nouveaux modes de consommation média du sport, notamment par les réseaux sociaux. Et notre objectif a toujours été d’installer, avec nos programmes, une réelle interactivité avec les auditeurs. Nous y tenons beaucoup.

Ces résultats, obtenus par des votes sur Internet, par Facebook ou Twitter, réseaux sur lesquels vous avez sans cesse relayé les Lucarnes d’Or, montrent que nos auditeurs sont très présents sur ces réseaux. C’est donc une vraie reconnaissance de notre travail et un axe de développement sur lequel nous ferons encore beaucoup d’efforts à l’avenir.

« Les Lucarnes d’Or prouvent que RMC n’est pas qu’une radio de foot »

Ensuite, je suis très heureux de constater la variété des émissions dans le top 5. Bien sûr, le foot est largement représenté, avec « l’After Foot » 1er, le « Multiplex Ligue 1 » 3e et « Luis Attaque » 4e, ce qui est logique puisque 60% de notre grille est composée de foot. Mais ce qui me fait très plaisir c’est de voir que les résultats prouvent que nous avons l’image omnisports avec le « Moscato Show », émission omnisport, en 2e position et le « TP Show » 5e.

C’est une vraie reconnaissance de notre image de radio omnisports, et ce n’est pas terminé avec les Jeux Olympiques à venir. A ce titre, le succès du « Moscato Show » est vraiment symbolique car c’est un énorme pari que nous avions fait : lancer une émission omnisports de qualité à 18h, à un carrefour radio ultra concurrentiel, un peu le prime time de la télé avec les matinales. L’émission a explosé lors de la coupe du monde de rugby et aujourd’hui n’arrête pas de progresser.

Ensuite, votre sondage consacre un autre pari que nous avions fait : personnaliser chaque émission en les confiant, jusque dans le nom du talk, à une personnalité. Nous avions commencé avec Jean-Michel Larqué et Larqué Foot. C’était risqué dans la mesure où la personnalité devient un des vecteurs essentiels d’intérêt et d’attirance du public. On ne pouvait pas uniquement compter sur le concept de l’émission.

« A RMC, les consultants sont de vrais animateurs radio »

Là encore nous avons réussi nos paris car aujourd’hui Luis Fernandez, Rolland Courbis, Tony Parker ou Vincent Moscato sont devenus de vrais animateurs radio et reconnus en tant que tels par nos auditeurs. Il y a un très gros travail derrière tout ça. A RMC, les personnalités ne sont pas uniquement des consultants, ce sont de vrais animateurs radio, nous les avons formés à ça. Cela fait partie de notre savoir-faire. La radio, c’est un métier, notre métier, il ne suffit pas de se mettre derrière un micro pour faire une émission.

Et ce n’est pas terminé, car nous réalisons actuellement le même travail de formation avec une nouvelle génération composée de Sébastien Chabal, Brahim Asloum, Tony Estanguet, Eric Di Meco, tous talentueux et qui seront amenés à l’avenir à prendre de plus en plus d’importance sur RMC.

« Il y aura du sport sur RMC Découverte »

On vous reconnaît, et pas seulement les votants des Lucarnes d’Or, mais aussi quelques millions d’auditeurs, un vrai leadership dans le sport, un vrai savoir-faire, de la qualité. Or, il y a quelques semaines, le CSA n’a pas retenu le projet de chaîne RMC Sport HD et a attribué un canal sur la TNT gratuite à votre concurrent d’alors : l’Equipe HD. On ne vous a pas beaucoup entendu sur le sujet depuis l’annonce des résultats. La pilule est digérée ?

Nous avons dit tout ce que nous avions à dire au CSA et maintenant que la décision est prise ce n’est pas la peine d’en rajouter. Je souhaite bonne chance à l’Equipe HD et seul l’avenir nous dira si la CSA a pris la bonne décision ou non.

Maintenant, la déception est toujours là car nous avions nourri le projet RMC Sport HD depuis quelques années, , c’était un dossier très structuré, sur lequel nous avons énormément travaillé. A nous de rebondir désormais et nous allons développer de nouveaux projets.

Lesquels ?

Difficile de vous le dire car toute notre attention, tout notre travail de ces derniers mois a été focalisé sur le projet TNT. Il faut se remettre à l’ouvrage. Disons que nous serons très attentifs aux mouvements qui vont s’opérer dans le PAF très prochainement, nous scruterons toutes les alliances qui ne vont pas manquer de se nouer entre les différents acteurs du sport-média avec l’arrivée d’Al Jazira. RMC Sport est aujourd’hui une marque qui compte dans le milieu et nous comptons bien saisir les opportunités qui s’offriront à nous en termes de partenariats.

Vous avez produit cette saison un magazine pour la chaîne CFoot ? Peut-on imaginer à l’avenir des partenariats avec Canal+ ou BeIn Sport, ou d’autres supports, Internet par exemple ?

L’agence RMC Sport possède aujourd’hui un vrai savoir-faire dans la production de contenus pour la radio, la télé et le web. Nous restons ouverts à toutes les possibilités. Et n’oubliez pas que nous avons obtenu une chaîne documentaire sur la TNT gratuite : « RMC Découverte ». Le sport n’y sera pas étranger croyez-moi ! Nous ne savons pas encore sous quelle forme, mais il y sera présent.

Propos recueillis par Vincent Rousselet-Blanc pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>