LDC / Ligue Europa Les News — 21 février 2012

Christian Jeanpierre et Bixente Lizarazu, auréolés d’un Mag d’Or de l’Equipe Mag il y a quelques semaines, reviennent sur vos écrans, mercredi soir à 20h45, pour commenter le 8e de finale aller de la Ligue des Champions entre l’Olympique de Marseille et l’Inter Milan, diffusé sur TF1.

La blessure de Loïc Rémy, la mauvaise passe de l’Inter, le retour de Brandao, le départ de Thiago Motta… Beaucoup de choses ont changé ces dernières semaines qui rendent l’issue de ce match assez indécise. Christian Jeanpierre nous livre son ressenti concernant ces éléments clés de la rencontre.

Deux petites questions avant de parler du match de mercredi: vous avez récemment reçu un Mag d’Or. Heureux ?

Bien sûr ! On est toujours content quand on reçoit une distinction ; surtout quand celle-ci vient directement du public. Avec Bixente, nous sommes ravis par cette récompense et nous n’oublions pas Arsène Wenger qui nous apporte une aide précieuse lors des matchs de l’équipe de France.

Est-ce un moyen de faire taire certaines critiques lues ici et là concernant vos commentaires ?

Non, absolument pas. Je n’ai vraiment aucun souci avec tout ça. Il est inévitable d’être critiqué sur une chaîne exposé au grand public comme TF1. Cela fait partie du jeu, il faut savoir l’accepter et écouter les critiques pour essayer de s’améliorer.

Parlons maintenant de cet OM-Inter : bon ou mauvais tirage pour l’OM ?

Je me refuse de penser qu’il est bon. Je me méfie énormément des équipes italiennes blessées. Ce serait une énorme erreur de penser que tout sera facile parce que l’Inter est au fond du trou en ce moment… Il n’y a même pas un mois, tout le monde disait : « attention l’Inter de Milan revient très bien. » Aujourd’hui plus personne ne croit en eux.

Pour préparer le match, j’ai à nouveau regardé le derby du 15 janvier contre le Milan AC (ndlr : victoire 1-0 de l’Inter). Au milieu de terrain, ils étaient particulièrement énormes. Il ne faut pas oublier que ce match ne date que d’un mois. On ne me fera pas croire qu’en si peu de temps, les italiens ont perdu leurs qualités de footballeurs. Il ne faut pas oublier que bon nombre des joueurs ayant fait le triplé en 2010 avec Mourinho sont encore là, ils savent toujours jouer au foot, même si Mourinho est parti.

Thiago Motta est également parti pour rejoindre le PSG…

Oui… et le gros hic, il est là ! Il était la plaque tournante de l’équipe. C’est donc une énorme perte pour l’Inter. Il apportait énormément au milieu de terrain. Il était capable de stabiliser cette zone de jeu. Quand il y avait le feu, c’était le joueur qui pouvait conserver le ballon, calmer le rythme du match ou l’accélérer si besoin. Il représente typiquement le joueur indispensable pour toutes les équipes dans le football d’aujourd’hui : à savoir un meneur de jeu très en retrait, qui manie très bien le ballon, avec une qualité de passe énorme et qui donne le rythme à son équipe.

Au-delà du cas Motta, comment expliquez-vous que Claudio Ranieri arrive, l’Inter remonte la pente et, du jour au lendemain, retombe dans ses travers ?

Il est vrai aussi que l’Inter est une équipe vieillissante. Elle se retrouve confrontée à un problème de génération. Mais je persiste et je signe (rires), le vrai gros problème de l’Inter a été le départ de Thiago Motta pour le PSG. D’ailleurs, si on regarde le calendrier, les mauvais résultats coïncident avec son départ. Mais méfiance, c’est une équipe qui sait jouer au football et qui a un gros mental. Une victoire contre l’OM en Ligue des Champions peut suffire à les remettre dans le droit chemin.

Les clubs français ont souvent du mal contre les Italiens, pourquoi d’après vous?

Un constat qui vaut aussi pour l’équipe de France. Clairement, en France, on n’aime pas jouer contre les Italiens. Sur le plan tactique, ce sont des équipes extrêmement au point. Ils proposent un football très travaillé. On ne peut pas dire que ce soit du grand spectacle comme on le voit en Espagne par exemple, mais ils sont très sérieux dans l’approche des matchs. Du coup, ce sont des équipes très compliquées à jouer. D’autre part, elles ont cette culture de la gagne qui fait qu’elles sont toujours présentes lors des grands rendez-vous, et mercredi c’est un rendez-vous…

Le sort de l’Inter lors de ces 8èmes de finale va-t-il dépendre du rendement de Diego Milito ?

Oui bien sûr ! Il a inscrit 8 buts en 5 journées de championnat, depuis plus rien. Je ne crois pas qu’il ait pu perdre le sens du but en l’espace de trois semaines comme cela. Donc, méfiance, défenseurs marseillais, il va falloir le surveiller de très près. Pour exemple, le derby contre Milan : on ne l’a pas vu du match, il n’a eu qu’une seule occasion et l’a mise au fond. Attention à Sneijder aussi, même s’il n’est pas titulaire, il rentrera sûrement à un moment dans le match et lui aussi peut faire la différence à tout moment.

Du côté Olympien, les frères Ayew sont revenus il y a peu de la Coupe d’Afrique des Nations, Rémy est blessé trois semaines… Offensivement cela risque d’être compliqué…

Le vrai gros problème pour Didier Deschamps, c’est l’absence de Rémy. A mon avis, cela contrecarre beaucoup ses plans. Pour ma part j’adore ce joueur, il aurait vraiment gêné la vieille garde de l’Inter avec ses appels dans le dos de la défense. Sa vitesse et son jeu de tête auraient fait énormément de bien à l’OM. Malheureusement pour eux, il n’est pas là, mais je suis certain que Didier va trouver une solution.

Que pensez-vous du retour de Brandao ?

Honnêtement ? Je n’y croyais pas du tout. C’est un miracle. Par rapport à son niveau avant de partir et l’histoire que l’on connaît, c’est vraiment incroyable de revenir à ce niveau. Il a l’air vraiment bien dans ses baskets, il n’arrête pas de marquer en ce moment. Pour tout vous dire, je ne suis même pas convaincu que Didier y croyait vraiment lui-même à ce retour. Après, offensivement, il y a un joueur dont on n’a pas parlé, c’est Amalfitano, qui m’impressionne vraiment.

Parlons-en alors

Ce joueur est vraiment particulier, je suis impressionné par sa personnalité. C’est un grand timide en dehors du terrain, mais, en match, c’est un garçon qui ne lâche jamais rien. Il s’est très vite adapté à l’OM alors que nombreux étaient ceux qui pensaient qu’il venait pour remplir l’effectif. Mais depuis quelle évolution ! On parle beaucoup de lui en équipe de France actuellement. Il y a le match France-Allemagne qui se profile à l’horizon. Je suis persuadé que Laurent Blanc garde un oeil sur lui. Il a grosse qualité de coeur…une vraie pile. C’est un passeur décisif et un très bon centreur. Je crois qu’il a vraiment un truc à jouer avec les Bleus dans un avenir proche.

Revenons un instant sur Didier Deschamps. Que pensez-vous de son travail avec l’OM ?

Pour moi c’est simple, Didier Deschamps est le meilleur entraîneur français de sa génération. En début d’année, l’OM était au fond du gouffre en championnat. Mais Didier a su trouver les solutions. Ils ont fait une remontée incroyable. Idem en Ligue des Champions : il ne faut pas oublier qu’ils  reviennent de nulle part. Didier est pour beaucoup dans ce come-back de l’OM. Ce mec, c’est une carrière qui se poursuit sur 20 ans. Il a une vraie personnalité, un vrai sens tactique. J’ai énormément de respect pour lui et son travail.

Son expérience en Italie peut-elle avoir une importance contre l’Inter?

C’est sûr ! Il jouit d’une très bonne cote en Italie. Là-bas, ils respectent énormément les gros palmarès et Didier a quelques trophées à son actif. Il a joué à la Juventus, puis il a entrainé la Juventus. L’Inter de Milan est une équipe qu’il connaît par coeur. Je suis persuadé qu’il prépare un petit truc pour ce match. A mon avis, on peut s’attendre à quelque chose de sa part dans la manière d’aborder la rencontre.

Par exemple?

(rires) Je ne sais pas, je n’ai pas les compositions des deux équipes. Mais je reste persuadé qu’il prépare un coup à Ranieri.

Faut-il s’attendre à voir un match fermé mercredi?

Oui. L’Inter a besoin de se rassurer. C’est une équipe qui joue toujours sur le même tempo, il n’y a pas de surprises. Ils vont tout faire pour ne pas prendre de but. Le salut de l’OM, et de l’Inter aussi d’ailleurs, va passer par le fait de ne pas prendre de but à domicile. Pour ça, on a un super Mandanda. Il faudra une défense très solide qui ne laisse aucun espace à Milito. Vous l’avez compris, mon choix de coeur va à l’OM, mais cela va être plus compliqué que ce que tout le monde pense. Après s’il y a 3-0 mercredi soir, vous me rappelez jeudi matin (rires).

propos recueillis par Romain Puissieux pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

Romain

(3) Readers Comments

  1. salut je viens de voir le match, je suis supporter marseillais, j’ai passé un agréable moment…je suis fier de l’om…mais j’en ai marre des phrases à la con de christian jean pierre qui aurait aimé que l’om perde…mandanda a fait un gros match…et le jean pierre n’arrêtais pas de dire qu’il a eu simplement beaucoup de chance….merci mandanda pour ce super match…tu es excellent….Christain Jean pierre..;ne commente plus les match de l’OM , on s’en passera…a plus.

  2. L’OM a largement le potentiel pour passé ce tour et enfin aller en 1/4 de finale de la Ligue des Champions.

  3. Christian Jean-Pierre nouveau monstre sacré du commentaire foot bravo Mr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>