"A l'affiche" Les News PSG — 18 février 2012

Dimanche soir, à 21h, le choc de la Ligue 1 opposera le leader Parisien à l’outsider Montpelliérain. L’occasion pour nous de vous présenter l’avant match en compagnie de Grégoire Margotton, le commentateur vedette de Canal+, qui diffusera ce PSG – Montpellier de gala. Le journaliste évoque son admiration pour le parcours du club sudiste et de son attaquant vedette, Olivier Giroud, le « Stéphane Guivarch héraultais ». Meilleure attaque contre meilleure défense, Capitale contre province ; Pastore contre Giroud, Ancelotti – René Girard… A qui l’avantage ?

« Collectivement, Montpellier, c’est le top en Ligue 1 ! »

Allons-y directement : un favori pour ce choc ?

Paris, évidemment. Déjà parce qu’ils ont gagné au match aller, c’est une équipe qui ne perd plus et qui possède une grosse expérience des grands rendez-vous. Même les jeunes joueurs, comme Menez, ont déjà vécu ce genre de grosse confrontation, dans des ambiances chaudes. Je pense aussi que les parisiens, bien qu’on leur parle beaucoup de ce choc, ne se mettent pas plus la pression que cela. Mais, il y a un « mais » : il se nomme Montpellier !

Ancelotti ne semble pas vraiment satisfait de son secteur offensif alors que celui de Montpellier est  au top (meilleure attaque du championnat). Le retour éventuel d’un joueur comme Pastore peut-il être la clé des soucis offensifs du PSG ?

Tout dépend de ce qu’Ancelotti va lui demander. Pastore va manquer de rythme. Je ne pense même pas qu’il débutera la rencontre. Et, honnêtement, je ne pense pas que Pastore puisse réguler à lui seul le jeu offensif du PSG.

A l’heure actuelle, Paris joue sur ses qualités : une bonne défense et un milieu de terrain costaud. Cette équipe n’a pas encore d’identité. Ça manque de jeu et de spectacle, ce qui commence à faire râler les supporter. Mais à défaut d’être brillant, c’est efficace.

A contrario, Montpellier a une véritable identité de jeu, un collectif bien huilé.

Collectivement, Montpellier, c’est le top en Ligue 1 ! Les joueurs se connaissent bien à présent. Et je ne pense pas que, sous prétexte qu’ils se rendent au Parc des Princes, ils vont changer leur philosophie de jeu. Ils seraient mal inspirés de le faire. Je ne crois pas que René Girard va changer ses plans. Ils seront peut-être un peu plus prudents qu’à l’accoutumée, en jouant un peu plus bas en début de rencontre, en évitant de laisser des opportunités de contre- attaque aux parisiens. Mais je suis persuadé qu’ils ne vont pas déjouer.

« Je pensais que Montpellier allait craquer »

En plus de posséder une très bonne attaque, la défense sudiste est aussi en forme. En 2012, en 7 matchs, toutes compétitions confondues, Montpellier n’a concédé aucun but…

Eh oui ! Montpellier, ce n’est pas juste une équipe offensive. C’est une équipe équilibrée. Avec un attaquant très complet, régulier, nommé Olivier Giroud. On en parle assez peu aussi, mais le gardien montpelliérain, Jourdren, est excellent. Yangan-Mbiwa également. C’est un effectif équilibré, avec une défense très solide, un milieu technique, ça passe par l’axe, les côtés… Cette équipe n’a rien d’un monstre sur le plan physique, mais elle possède de grandes qualités !

Très honnêtement, je pensais que Montpellier allait craquer, avant la trêve, ou à la reprise. Maintenant, ils ne me donnent plus du tout cette impression, ils me font bien mentir. A moins de prendre 6-0 au Parc, je vois cette équipe finir sur le podium en fin de championnat. Et je continue à voir le PSG champion au terme de la saison.

Paris possède une marge de sécurité importante. Sirigu fait une très bonne saison, la défense est performante et le triangle au milieu de terrain, bien qu’il soit encore un peu mouvant, fait du bon travail. Et même si l’attaque laisse encore à désirer, avec les joueurs de talent qu’ils possèdent, un moment ou à un autre, ils feront la différence.

Ce match, c’est aussi la capitale contre la province…

C’est assez frappant d’observer à quel point le foot français, dans sa majorité, supporte Montpellier sur cette rencontre. À Canal, nous avons sondé les joueurs et acteurs de la L1, pour connaitre leur pronostic. Montpellier fait l’unanimité. Peut-être que derrière tout ça se cache aussi un peu d’anti-parisianisme primaire (rires), mais force est de constater que le club de Loulou Nicollin séduit. Quelle évolution pour ce club quand on y pense ! Des équipes comme Rennes ou Toulouse, elles rêvent un jour de connaitre cette ascension. Mais un collectif, c’est long à forger, à mettre en place.

Montpellier, cataloguée plutôt équipe rugueuse et défensive les années précédentes,  est aujourd’hui une équipe au jeu chatoyant. Comment expliquez-vous ce changement radical style de jeu ?

Vous savez, un joueur technique, ça met plus de temps à former qu’un défenseur central par exemple. Des créateurs comme Cabella, Belhanda, Aït Fana ont besoin de plus de temps pour arriver à maturité, à comprendre leur rôle dans l’équipe. Cette année, ils font leur trou aussi parce que l’équipe est en pleine confiance, à l’image de Giroud. Il incarne ce sentiment de confiance montpelliérain. Même dans un match moyen, sur deux frappes, il en met une au fond. Cette équipe est arrivée à maturité. Leur saison me rappelle celle qu’avait réussie le Toulouse d’Elmander.

« Sous Ancelotti, le PSG est plus abouti tactiquement »

Montpellier est l’équipe de L1 qui centre le plus. Si Paris veut limiter Montpellier offensivement, il faudra d’abord penser à bien défendre,  notamment sur les côtés. Le rôle de Néné et Menez dans les couloirs peut-il être une des clés du match ?

J’ai en mémoire un match du PSG contre Bordeaux, durant lequel les parisiens avaient eu beaucoup de mal a contenir Trémoulinas dans son couloir… Aujourd’hui, je pense qu’ils sont à l’abri de ce genre de désagrément.

Sous Ancelotti, les parisiens sont plus aboutis tactiquement parlant. Puis le souci avec Montpellier, c’est que le danger ne vient pas que des côtés ! Quand on joue contre Montpellier, il y a beaucoup de choses à gérer, ce n’est pas une partie de plaisir pour les défenseurs.

C’est plutôt une bonne nouvelle pour le championnat et les téléspectateurs que d’assister à la réussite d’une équipe offensive comme Montpellier, non ?

On n’a pas beaucoup diffusé Montpellier cette année sur Canal.  Il y a un mois de cela, Cyril Linette, le chef des sports de Canal+, a fait le pari de choisir cette affiche, plutôt que le Bordeaux-Lyon, programmée la même journée. Ça s’est avéré être une bonne pioche !

Il faut prendre son plaisir dans le présent et ne pas trop se projeter. Oui, Montpellier aura certainement un visage différent l’an prochain, mais cette équipe réussit une saison tellement exceptionnelle, en produisant du beau jeu, qu’il ne faut pas bouder son plaisir.

En attendant peut être Pato, Tevez et d’autres, la Ligue 1 c’est avant tout Giroud, Menez, Belhanda, Sirigu etc… C’est rafraichissant !

« Giroud, un attaquant à la Guivarch »

Que pensez-vous d’Olivier Giroud ?

Ce joueur a une carrière atypique. Olivier, je le côtoyais déjà quand il était à Tours. Comme son éclosion a été plus tardive que les autres, il n’a pas eu à gérer trop tôt les sollicitations, l’argent, le business, etc. C’est un mec qui a la tête sur les épaules. Quand on lui parle, il est conscient de ce qui lui arrive, de vivre de sa passion, de bien gagner sa vie. Il ne fait pas n’importe quoi. Il a pris conscience de ses qualités, et aujourd’hui, il les exploite au mieux. Il aura de nouveau sa chance en Equipe de France, j’en suis persuadé.

Le voyez-vous s’imposer avec les Bleus ?

Il a un profil différent de tous les attaquants que nous possédons en équipe de France. Avant le début de saison, quand je parlais aux « anciens » de l’EDF, ceux qui ont plus de 40 sélections, ils n’en savaient pas trop sur Giroud, il leur était assez inconnu. Aujourd’hui, je peux vous dire que quand on leur repose la question, après l’avoir côtoyé aux entrainements, ils sont tous d’accord sur le fait qu’il a sa place dans le groupe. Et je suis moi-même convaincu qu’il sera retenu pour l’Euro, sauf blessure. Ce joueur, je le sens bien.

Il a encore une belle marge de progression. J’espère qu’au moment de partir de Montpellier, il sera bien conseillé. Qu’il ne fera pas n’importe quoi. Mais qu’importe le championnat qu’il choisira, son profil complet lui permettra d’évoluer n’importe où. C’est un attaquant à la Guivarch, mais avec d’autres qualités.

 Propos recueillis par Victor Lemée Pugens en exclusivité pour En Pleine Lucarne

 

Share

About Author

VictorLemee

(10) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>