Une semaine après sa qualification héroïque pour la finale de la Coupe de la Ligue, (2-4 ap à Lorient) l’Olympique Lyonnais revient mercredi 8 février à 16h15 sur France 3 pour la Coupe de France. L’affiche de ces huitièmes de finale opposera les hommes de Rémy Garde à une équipe de Bordeaux en pleine renaissance. Si plusieurs confrontations ont d’ores et déjà été annulées, la pelouse de Gerland a été recouverte d’une bâche chauffante et malgré les -8 degrés attendus, le match devrait bien avoir lieu. Fabien Lévêque qui commentera ce Lyon-Bordeaux nous livre ses impressions et ses attentes à l’approche de la rencontre.

 

 

Lyon-Bordeaux représente-t-il le choc des huitièmes de finale ?

Je pense que c’est la plus belle affiche. Bordeaux revient très fort en cette seconde partie de saison, les Lyonnais ont quant à eux dans le viseur de rapporter un trophée en fin de saison. Mais il sera également intéressant de suivre le derby du Nord entre Valenciennes et Lille. Il ne faudra pas sous-estimer non plus les autres matchs. L’état d’esprit de la Coupe de France peut proposer des scénarios incroyables sur tous les terrains.

Comment les Lyonnais vont-ils aborder la rencontre face à Bordeaux avec le calendrier chargé qui les attend ?

C’est vrai que Lyon a un calendrier démentiel à venir avec notamment la Ligue des Champions qui reprend la semaine prochaine, les Lyonnais sont dans une période où ils jouent tous les 3 jours. Je pense donc que Rémy Garde va faire tourner son effectif mercredi, en vue du match de championnat contre Caen et peut être plus encore pour le match aller de la Ligue des Champions face à l’Apoel Nicosie, le 14 février. L’entraîneur lyonnais va sûrement profiter de l’occasion pour donner du temps de jeu aux remplaçants. Ce sera d’ailleurs peut être l’occasion pour Yoann Gourcuff de retrouver le terrain et de montrer de quoi il est capable.

S’il est titulaire mercredi, peut-on dire qu’il s’agit de sa dernière chance pour retrouver un rôle à jouer dans l’effectif lyonnais ?

A mon sens, oui ! Depuis que Gourcuff a quitté Bordeaux, il n’a jamais retrouvé le niveau de jeu qui était le sien en Gironde. Il est vraiment en train de s’enterrer à Lyon. C’est devenu un second choix derrière le petit Clément Grenier. Il peut avoir beaucoup de soucis à se faire. Il va entrer dans une période capitale, je crois que s’il n’arrive pas à hausser son niveau de jeu d’ici fin février, il sera condamné à rester sur le banc jusqu’à la fin de saison et sûrement devra-t-il quitter l’OL cet été. Le mieux pour lui serait peut-être d’aller à l’étranger pour s’éloigner de toute la pression qu’il a sur les épaules en France.

Les Lyonnais jouent encore sur tous les tableaux. Existe-t-il un risque pour l’OL de coincer dans les semaines à venir ?

Honnêtement, je ne crois pas ! La coupe de la ligue est maintenant à mettre entre parenthèses jusqu’au 14 avril (ndlr: date de la finale contre l’OM). C’est sûr que la Ligue des Champions va leur pomper énormément d’énergie et qu’ils risquent de perdre quelques points à cause de la fatigue en championnat. Mais je reste persuadé que les Lyonnais ont un effectif suffisamment étoffé pour jouer sur tous les fronts. A condition, bien sûr, d’éviter les blessures de joueurs clés qui pourraient énormément amoindrir l’effectif.

L’OL n’a pas ramené de trophée depuis le doublé coupe/championnat en 2008. Est-ce la saison  idéale pour le faire après cette période de disette de 4 ans ?

Les Lyonnais ont trois coupes à jouer pour ramener un trophée dont une où ils sont d’ores et déjà en finale. Ils n’ont jamais été aussi près de ramener un trophée depuis ce fameux doublé. Jean Michel Aulas nous a d’ailleurs confié qu’il avait à coeur que ses joueurs gagnent quelque chose cette saison.  Pour le championnat en revanche, ça va être très compliqué. Je ne pense pas qu’ils pourront revenir sur le PSG.  Cependant finir sur le podium est indispensable pour l’OL. Economiquement et compte tenu de son standing, le club se doit de jouer la Ligue des Champions la saison prochaine.

Lyon a pris l’habitude de renverser des situations improbables cette saison, peut-on parler de mentalité Rémy Garde ?

L’OL a toujours été une équipe avec d’énormes ressources mentales. C’est une machine à gagner avec des joueurs très compétiteurs. Je pense plus qu’il s’agit d’un état d’esprit lyonnais. Le meilleur exemple est la demi-finale contre Lorient. A 2-0, les Bretons ont plusieurs balles de 3-0, les Lyonnais semblent dépassés par les évènements et finalement ils gagnent 4-2. Encore hier, ils reviennent au Vélodrome après avoir été mené 2-0. Ils sont vraiment très costauds dans leurs têtes mais c’était déjà le cas avant Rémy Garde.

Les Girondins de Bordeaux possèdent-ils les armes pour inquiéter Lyon ?

Le Bordeaux que l’on voit aujourd’hui n’a vraiment plus rien à voir avec celui qui se trainait en bas de tableau en première partie de saison. Le travail de Francis Gillot commence à payer sur le terrain. Le recrutement a qui plus est été très intelligent. Obraniak est une super recrue et Mariano sur son côté droit peut apporter énormément à l’équipe. Je crois qu’ils ont le potentiel pour faire un gros coup à Gerland. A mon avis, s’ils passent l’obstacle lyonnais, ils seront très durs à battre derrière.

Bordeaux est actuellement 9ème du championnat avec un retard conséquent sur les places européennes. Peut-on dire que la Coupe de France est aujourd’hui l’objectif prioritaire ?

A partir des 8èmes de finale, aucune équipe ne peut galvauder la Coupe de France, il ne reste que trois matchs à gagner avant la finale au Stade de France. Malgré leur classement en championnat, je ne crois pas que le championnat est plié pour eux. Ils sont sur une super série à Chaban Delmas en championnat (5 victoires consécutives). Je suis sûr que secrètement dans le vestiaire, ils ont un oeil sur le classement. Il est en plus très possible que la 5ème place devienne qualificative pour l’Europa League compte tenu de la finale de la Coupe de la Ligue (Marseille-Lyon). Ils ont 8 points de retard sur cette 5ème place. C’est donc jouable mais ils ne faudra pas laisser trop de points en route, notamment à domicile.

Si on se penche sur le calendrier, peut-on parler d’un mois de février couperet pour Bordeaux ?

Complètement ! C’est du tout ou rien. En plus de ce 8e de finale, ils vont successivement jouer en championnat: Lille, à nouveau Lyon puis Montpellier. S’ils enchainent des résultats positifs, ils peuvent se retrouver à jouer sur deux tableaux jusqu’ à la fin de saison. Si c’est l’inverse qui se produit, ils se retrouveront dès fin février en roue libre, avec une fin de saison très compliquée à jouer.

Les matchs de Lyon ont souvent été spectaculaires cette saison. Peut-on à nouveau s’attendre à un match ouvert ?

J’avoue que ce coup-ci on est très sceptiques. En général quand on diffuse Lyon, on a la chance d’avoir un beau spectacle. Mercredi soir, la température annoncée est de -8 degrés. La pelouse sera très dure, pas idéal pour produire du beau football. Je pense que dans de telles conditions météorologiques le premier qui va marquer prendra une grosse option sur la qualification.

Ce qui donne comme résultat final ?

Je pense sincèrement que Bordeaux va faire un coup à Gerland. Je vois bien une petite victoire des Girondins 1-0 sur un coup de pied arrêté de Ludovic Obraniak.

propos recueillis par Romain Puissieux (3e année école de journalisme de Nice) en exclusivité pour En Pleine Lucarne

@photos France télévisions

Share

About Author

Romain

(1) Reader Comment

  1. le match est avancé à 16h15!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>