Droits TV — 28 janvier 2012

Dans une longue interview accordée au journal Le Monde, Michel Platini, le président de l’UEFA revient sur la disparition de la Ligue des Champions en clair à la télé et sur les droits de l’Euro 2012, toujours pas attribués et sur lesquels lorgne Al Jazira. Et un constat : TF1 n’est plus dans la course pour le foot.

La Ligue des Champions à Canal+ et Al Jazira

« Je suis prisonnier des appels d’offres, explique Michel Platini dans le Monde. Il y avait une telle différence entre la proposition de TF1 et celles d’Al-Jazira et de Canal+ que je n’avais pas d’autre choix que de les attribuer à ces deux chaînes, sous peine de me retrouver devant les tribunaux. TF1 a proposé 19 millions, puis 12, puis 10 : la chaîne n’avait pas envie de l’avoir. Ce n’est pas ma faute. S’il y avait eu 1 ou 2 millions de différence, j’aurais pu faire autrement, mais là, le rapport était de 1 à 5. »

L’Euro 2012

« Pour les matches des équipes nationales, c’est différent. Je me battrai pour qu’ils restent diffusés sur des chaînes gratuites. Pour l’Euro, il y a obligation de diffuser en clair au moins 19 matches. »

Pourquoi n’ont-ils toujours pas été attribués ?

« Parce qu’il y a quatre ans TF1 avait proposé 100 millions, et que cette année la chaîne n’en propose que 50. La France est le seul grand pays dans ce cas. »

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(3) Readers Comments

  1. Michel Platini a beau jeu de stigmatiser TF1. Mais l’UEFA qui génère chaque annnée toujours plus de recettes, notamment grâce aux droits télé, est responsable de cet abandon du foot pour tous en obligeant le public à payer pour voir du beau football. Il suffirait d’établir dans les statuts de l’UEFA que les grands évènements de foot se répartissent entre télés publiques et chaines privées. Pour un jeune qui apprend à jouer, regarder la coupe des champions est plus instructif que le spectacle des matches de championnat. Pour cela, maintenant, il devra payer. Ironie du sport, il devra payer à celui qui dispose d’énormes moyens financiers. Be in sport attaque en douceur. Mais il y a fort à parier que prochainement ils vont faire mal à Canal Plus. Ça a commencé avec TF1 qui a financièrement démissionné.

  2. Que TF1 n’en veuille pas, je peux le concevoir compte tenu des audiences mais ne proposer « que » 10 millions pour 13 matches, c’était se moquer de l’UEFA.
    A ce moment là, pourquoi M6 ou France TV ne se sont pas portés candidats pour le lot de TF1 ?

  3. Cette « disparition » du foot en clair, c’est comme si pendant 30-40 ans, en gros depuis l’épopée des Verts jusqu’à aujourd’hui, la France avait donné l’illusion qu’elle était un pays de football culturellement parlant.

    Ce qui assez ironique, c’est que le Quatar nous permet d’avoir un gros club européen en puissance avec le PSG, ce qui pourrait attirer davantage les téléspectateurs plus ou moins passionnés sur les chaînes traditionnelles et nous enlève en même temps cette possibilité en s’emparant des droits tv.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>