Les News Ligue 2 — 28 janvier 2012

Racheté par le milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, il y a tout juste un mois, l’AS Monaco, 19ème de Ligue 2, lutte actuellement pour sa survie en championnat. Invaincue depuis quatre rencontres, l’équipe de Marco Simone accueille le RC Lens, lundi 30 janvier à 20h30, dans un contexte particulier, puisqu’elle doit à la fois intégrer cinq nouveaux joueurs et poursuivre sa bonne dynamique actuelle. A l’occasion de cette affiche de la 21ème journée de Ligue 2 diffusée sur Eurosport, et dans le cadre de notre partenariat avec la chaîne, Jean-Luc Arribart revient sur l’arrivée de ces investisseurs étrangers, ses conséquences financières et sportives, mais aborde aussi la saison compliquée des Lensois (quinzièmes), incapables d’enchaîner de bonnes prestations. Un match passionnant dont le dénouement est totalement imprévisible, même si le consultant donne quelques précieuses indications…

La venue d’un investisseur étranger sonne-t-elle comme la dernière chance pour Monaco ?

Je le pense sincèrement. Le club avait des problèmes financiers pour faire venir des joueurs et rebâtir un effectif. Il devenait urgent d’injecter des capitaux pour recruter et permettre à l’équipe de sortir de la crise sportive actuelle. L’ASM a quand même occupé pendant de longues semaines la dernière place du championnat ! Avec l’arrivée des nouveaux actionnaires majoritaires russes, les perspectives sont forcément plus intéressantes. Mais n’oublions pas qu’il est toujours compliqué de faire changer les choses en plein milieu de saison.

Fallait-il obligatoirement recruter (Kagelmacher, Wolf, Barazite (ex-Arsenal), Touré et Subasic ont signé) pour se maintenir ?

Il est difficile de prévoir comment les nouveaux joueurs vont s’adapter surtout que, pour la plupart, on ne les connait pas forcément en France. Je trouve cela très bien que Marco Simone soit toujours en place, il va pouvoir leur apporter son expérience de la Ligue 2 et du contexte monégasque. Il a cerné les problèmes de son équipe, à savoir : des cadres vieillissants et des jeunes sur qui tout repose et qui ne sont pas dans un environnement adéquat pour exprimer toutes leurs possibilités. Si ceux qui arrivent sont capables de stabiliser l’équipe et de guider les jeunes, l’ASM sera beaucoup plus performante.

N’est-ce pas inquiétant que Simone ne connaisse pas les nouvelles recrues ?

C’est toute l’ambiguïté et le paradoxe monégasques. Les nouveaux dirigeants arrivent à la mi-saison, il est normal qu’ils veuillent imposer leurs idées et faire eux-mêmes le recrutement. Mais dans le même temps, Jean-Luc Buisine, chargé du recrutement (débarqué de Lille cet été) a certainement déjà réfléchi à des pistes pour renforcer l’équipe cet hiver. Il va falloir gérer ce décalage même si a priori, les Russes souhaitent se débrouiller seuls. Monaco s’est donné les moyens de se maintenir, il va falloir se réorganiser désormais.

On a parlé de Kombouaré et Casoni pour reprendre le poste d’entraîneur. Les nouveaux dirigeants comptent-ils vraiment sur Marco Simone ?

Avoir un entraîneur qui connaît l’équipe et le championnat n’est pas négligeable. Après son passage au PSG, Antoine Kombouaré rêve certainement d’autre chose que de s’engager avec l’un des trois derniers de Ligue 2. En revanche, Bernard Casoni est quelqu’un qui aime les défis, les combats et qui pour des raisons familiales et de proximité avec sa Corse pourrait être un candidat potentiel. Je pense qu’il faut donner l’occasion à Simone de faire mieux sur la deuxième partie de saison. On ne peut pas tout lui reprocher ! Il a fait ce qu’il a pu avec un effectif très déséquilibré !

Voyez-vous Monaco se sauver ?

Avant leurs victoires à Istres et Amiens je vous aurais dit non. Aujourd’hui, je leur donne près de 60% de chance de se maintenir. Ils ont repris confiance face à des concurrents directs pour le maintien, ce n’est pas négligeable. Et puis, les joueurs recrutés sont quasiment inconnus à nos yeux, on va peut-être découvrir des cracks capables de faire la différence. Les nouveaux dirigeants ont eu le temps de faire le point sur l’effectif depuis un bon mois, nul doute qu’ils ont travaillé pour cibler au maximum les besoins du groupe.

Les jeunes n’ont-ils pas laissé passer leur chance ?

Au contraire, Marco Simone a pu voir ce qu’ils avaient dans le ventre. Il aurait été infiniment préférable de les faire débuter tous ensemble dans une équipe en confiance et qui tourne bien. On les a presque obligés à prendre en main le bateau monégasque en leur disant : « prouvez-nous qu’on a eu raison de vous garder » ! Même si cela n’a pas fonctionné, leur talent n’est absolument pas remis en cause. La plupart a remporté la coupe Gambardella il y a deux ans. Monaco doit pouvoir compter sur eux, encore faut-il bien les encadrer.

Entre sa bonne passe actuelle et les nombreux renforts, Monaco est-il dans l’inconnu avant d’accueillir Lens ?

L’équipe sera-t-elle plus compétitive ou déstabilisée ? Finalement sur les quatre dernières rencontres (2 nuls et 2 victoires), l’ASM a réussi à se relancer sans tous ces nouveaux joueurs. Il faut espérer que ces arrivées ne viennent pas stopper l’élan mais servent au contraire à confirmer ce renouveau. C’est un peu la question que Monaco et tous ses adversaires, Lens en premier lieu, doivent se poser à l’heure actuelle.

Le Racing Club de Lens peut-il profiter de ce match pour confirmer ses bonnes tendances ?

On pensait vraiment que Jean-Louis Garcia et son équipe avaient eu besoin de temps pour se rôder, trouver l’équilibre et devenir une vraie machine à gagner. Mais le temps passe et même s’ils montrent des bonnes choses, ils replongent systématiquement. C’est en gagnant des matches comme à Monaco et en enchaînant de bons résultats consécutivement qu’ils retrouveront la confiance. On les croyait guéris, leur irrégularité prouve le contraire.

En faisant preuve d’une grande prudence défensive lors des derniers matches, Lens a pris quatre points contre des grosses écuries, est-ce la bonne attitude ?

Lens s’est déplacé au Havre avec la volonté de se rassurer. Même si ce n’était pas folichon, ils ont su prendre un point et ne pas encaisser de but. Jean-Louis Garcia qui aime avoir de bases solides pour que le jeu reparte proprement de l’arrière, a connu beaucoup de difficultés depuis le début de saison. Les Sang et Or ont fait preuve de beaucoup d’humilité en Normandie. Désormais, ils vont de devoir prouver qu’il ne s’agit pas uniquement d’un feu de paille en décrochant quelque chose à Monaco.

Vont-ils se rendre à Monaco avec le même comportement qu’au Havre ?

Il faut se méfier de cette équipe monégasque new-look, on ne sait pas de quoi elle va être capable. Lens a encaissé trop de buts lors des 18 premiers matches (25) et les deux dernières rencontres ont prouvé qu’en étant très attentifs défensivement, il est possible de gagner. Je ne pense pas qu’ils changeront de posture à Monaco, mais on peut imaginer qu’ils essaieront d’être plus ambitieux offensivement suivant la tournure des évènements.

La mise en examen de Gervais Martel peut-elle avoir un impact sur le groupe ?

Même si Gervais constitue l’élément essentiel de la vie du club depuis plus de 20 ans, sa mise en examen est une affaire personnelle. Les joueurs sont égoïstes et individualistes par essence. La seule chose qui les intéressent est d’être bons, et que l’on parle d’eux afin qu’ils puissent négocier un meilleur contrat à Lens ou ailleurs. Je ne vois pas pourquoi ils seraient tout d’un coup abattus pour une histoire qui ne touche pas au terrain ni aux entraînements.
Par contre, si demain, Gervais Martel est arrêté et ne peut plus payer les joueurs, là je peux vous dire qu’ils seront affectés ! Pour le moment la question ne se pose pas puisque le Crédit Agricole gère le club. En tout cas, cet incident ne doit pas servir d’excuses en cas de contre-performance. Les joueurs sont professionnels et doivent gagner des matches, le reste importe peu.

Le podium est-il définitivement hors de portée pour le RCL ?

Avec le retard accumulé, je serais tenté de dire oui. Ce problème de constance m’interpelle. Aujourd’hui ils sont treizièmes à neuf points du podium et quand on sait qu’il y a des équipes ambitieuses devant, cet écart semble rédhibitoire. Sedan, Guingamp, voire Laval, Tours, Troyes, Le Havre ou Nantes sont tous concurrents à la montée. Que trois ou quatre équipes s’écroulent c’est une chose, mais toutes ne passeront pas au travers. Cela risque d’être compliqué pour grappiller du terrain et recoller sur la tête du championnat. Ils vont devoir extrêmement convaincants et performants, ce qu’ils n’ont absolument pas montré jusqu’à présent.

Peuvent-ils se relancer en l’emportant à Monaco ?

Même en cas de victoire je ne changerai pas mon point de vue. J’attends que Lens s’installe dans la durée et qu’elle devienne une équipe redoutable. A l’image de Clermont, Bastia et Reims, il faut être difficile à battre pour envisager une place sur le podium. Ces trois équipes compte cinq défaites, soit le plus faible total du championnat. Dans le même temps, Lens a déjà perdu huit fois et souvent à domicile. S’incliner à Bollaert devant 30 000 personnes, un public formidable, c’est quand même le signe d’une fébrilité, nervosité, et incapacité à maitriser la situation ! Même s’il reste beaucoup de matches, je ne les vois pas sur le podium. Après cela reste juste un sentiment, je ne suis en aucun cas un devin.

Doit-on se risquer à vous demander un pronostic ?

D’une façon générale, l’expérience m’a appris ceci : « faites le contraire de ce que je pronostique et vous serez gagnant » ! C’est terrible comme parfois on peut se tromper alors que l’on connait le football depuis plusieurs années. (Rires)
A ma décharge, il faut être particulièrement malin et chanceux cette année vu la difficulté du championnat. Comment pouvait-on prévoir que Châteauroux, une des pires équipes à l’extérieur, irait s’imposer 3-2 à Lens par exemple. Ou que Monaco, une seule victoire en 18 matches gagnerait consécutivement à Istres et Amiens ?
Bon, je vais quand même me mouiller pour cette rencontre et tenter « la passe de trois » monégasque. Victoire de justesse 1-0 ou 2-1. En d’autres termes, cela veut dire que Lens devrait l’emporter largement ! (Rires)

Propos recueillis par Anthony Davière en exclusivité pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

Anthony Daviere

(1) Reader Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>