Entretiens EPL L'Actu Média — 31 janvier 2012

Le choc entre L’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais, qui pointe le bout de son nez le dimanche 5 février prochain à 21h sur Canal+, a toujours une saveur particulière pour Grégoire Margotton à qui l’on attribue bien souvent la paternité de son nom de baptême : « l’Olympico ».
Ce match, qui met plus particulièrement en avant le commentateur foot n°1 de la chaîne, met également en lumière une autre actualité : son avenir sur la chaîne. Personne n’ignore en effet que Grégoire Margotton figurait sur une liste de journalistes visés par Charles Biétry, en pleine campagne de recrutement pour sa chaîne Al Jazira Sport France. Non seulement le journaliste de Canal+ nous confirme ici en exclusivité les propositions qui lui ont été faites par Charles Biétry, mais nous explique aussi pourquoi  il a finalement décidé de rester fidèle à Canal+.

Grégoire, l’Olympico a toujours été un choc, voire un match décisif dans une saison. Est-ce encore le cas pour celui qui s’annonce le 5 février ?

Un choc, oui, sans aucun doute. Décisif ? Oui, aussi car il s’agit pour les deux clubs de rester au contact du podium pour une qualification en Ligue des Champions la saison prochaine. Or on voit bien qu’avec Montpellier qui tient encore la distance, Lille, Lyon et Marseille, les places seront très chères.

Vous ne parlez même plus du titre ? Le PSG n’est pourtant pas si dominateur que ça ?

Il est vrai que le PSG ne propose pas un football irrésistible, mais il gagne, même 1-0 sur un but de raccroc face à Brest. On a le sentiment que s’est installée une sorte de résignation chez les autres équipes. Un peu comme si le PSG, lorsqu’il entre sur le terrain, avait déjà match presque gagné.

Cela me rappelle la grande période Lyonnaise avec leurs sept titres consécutifs. Lors de leur 4e et 5e saison, Lyon avait une équipe fantastique et quand elle entrait sur le terrain, elle exerçait un impact psychologique énorme sur leurs adversaires. Avant même de donner le coup d’envoi il y avait 1-0 pour l’OL dans la tête de l’adversaire.

Le PSG n’impose pas encore ce genre de domination psychologique mais on sent que leurs adversaires ont un peu abdiqué et, je le répète, un sentiment de respect ou de résignation pour ce qui devient le « Grand Paris » avec, notamment, la présence d’Ancelotti, un entraîneur qui a tout gagné.

Pour Paris, le match décisif sera celui contre Montpellier, que nous retransmettrons sur Canal+. S’ils le remportent alors ils feront le trou. Je pense que le PSG sera champion et que désormais, derrière tout se joue pour la Ligue des Champions. C’est en cela que cet « Olympico » est décisif.

A qui l’avantage ? A l’OM, qui réalise un début d’année 2012 sans fautes, ou à l’OL qui a l’équipe pour contrer les Marseillais ?

L’OM, c’est très solide ! Ils ont un bon gardien, le meilleur défenseur central de la Ligue 1, NKoulou, le meilleur avant-centre avec Loïc Rémy, même si Giroud de Montpellier est excellent. Ils ont aussi Valbuena qui est en feu actuellement et le reste de l’équipe est très bien organisé. Et puis ils sont sur une dynamique de victoires assez incroyable. Mais je pense que Lyon, au complet, a les arguments pour contrer les Marseillais. Et puis il faudra voir comment les deux équipes gèreront leur demi-finale de Coupe de la Ligue. Cette coupe est devenue un objectif pour les deux clubs et ils ne sont qu’à un latch du Stade de France. Je ne pense pas qu’ils feront l’impasse dessus. Marseille aura un match compliqué face à Nice, physiquement en tout cas.

Qui pour les 3 places en Ligue des Champions à la fin de la saison ?

Je vois bien un « PLM » : Paris, Lille, Marseille. Mais ça marche aussi avec Paris, Lyon, Montpellier et toutes les autres combinaisons (sourire). Comme ça je ne prends pas de risques.

 


Parlons maintenant de votre situation personnelle à un moment le paysage sportif audiovisuel bouge beaucoup. On a longtemps cité votre nom dans les priorités de recrutement de Charles Biétry pour Al Jazira. Vous a-t-il fait une proposition ?

Oui ! C’est lui qui m’a engagé quand je suis arrivé à Canal il y a vingt ans, il m’a lancé dans le métier et beaucoup appris, c’est quelqu’un que je respecte et avec qui les rapports étaient, et sont encore, vraiment solides. Je m’étais toujours dit que je ne pourrais rien refuser à Charles, c’est pourquoi cela a été difficile pour moi de me décider.

Que vous-a-t-il proposé ?

Sans entrer dans les détails, c’était un poste qui incluait du management en plus de ma fonction de journaliste.

Et un salaire plus élevé j’imagine

Oui, mais, là encore l’argent n’est pas le moteur.

C’était tout de même une offre, comme on dit, qui ne se refuse pas…et que vous avez refusée. Après avoir mûrement réfléchi ?

Bien sûr que ça m’a fait réfléchir, beaucoup même. Je me suis d’abord demandé ce que je voulais faire, professionnellement, dans les 4-5 prochaines années. La réponse : du journalisme. Je ne suis commentateur des grandes affiches de Ligue 1 que depuis 4-5 ans et donc loin d’être lassé de ces grands matchs.

Mais ça Charles Biétry vous ne vous empêchait pas de le rester ?

Non, mais l’an prochain Canal+ aura encore toutes les grandes affiches de ligue 1, les PSG-OM, etc… Et avec moins de restrictions de programmation qu’actuellement puisque l’on aura la liberté de diffuser un club autant de fois que l’on veut. J’adore travailler autour ces matchs et le fait que Canal+ les conserve était un sérieux gage de plaisir personnel.

Le fait que Christophe Dugarry ait prolongé de 4 ans a-t-il fait pencher la balance ?

Evidemment ! Ce fut un élément important dans mon choix. Christophe, et Elie Baup, sont des partenaires avec qui j’aime travailler. Si Christophe était parti, alors ma réflexion aurait sans doute été différente.

Revenons à Al Jazira. Le management ne vous attirait pas ?

Ce n’est pas en ces termes que je raisonne. En fait, j’ai le défaut de n’avoir jamais eu de plan de carrière à long terme. J’ai 42 ans et je suis bien conscient qu’un poste comme celui que me proposait Charles Biétry m’aurait sans doute permis d’envisager une nouvelle orientation, à plus ou moins long terme, vers des postes de direction d’un service, d’une chaîne sportive, etc. Mais ce n’est pas mon mode de raisonnement, je suis incapable de voir si loin. Aujourd’hui, j’aime le terrain.

Vous avez joué la carte de la sécurité…

Non. Comprenez tout de même bien une chose : je suis entré à Canal+, il y a vingt ans ! J’y ai tout appris, progressé et je suis à la place que j’occupe aujourd’hui parce que les directions successives m’ont témoigné leur confiance. Et l’actuelle me la témoigne encore, ce qui est toujours agréable à entendre. Je suis un enfant de Canal+ ! Alors, à un moment délicat où Canal+ est malmené par la concurrence et par les médias, fallait-il que je quitte le navire ? J’ai choisi de rester à Canal+.

La même question s’était déjà posée à moi il y a une dizaine d’années à l’époque où TPS arrivait sur le marché. Là aussi les médias prédisaient le pire à Canal+, et TPS m’avait démarché. D’ailleurs, ce serait marrant que quelqu’un ressorte tous les titres de presse prédisant la fin de Canal+ à chaque fois qu’un concurrent sérieux est arrivé, que ce soit TPS, Orange et maintenant Al Jazira. Maintenant, attendons les résultats, attendons de voir les choix qu’ils feront.  

Avez-vous profité de cette proposition pour négocier auprès de votre direction, hors augmentation de salaire, des exigences en termes de présence antenne, sur la Ligue des Champions par exemple ?

D’abord réglons tout de suite la question financière : si j’avais dû prendre comme critère le salaire, je serais allé à Al Jazira. Concernant l’antenne, je devrais conserver ce que je fais, la Ligue 1, le dimanche soir, et ça suffit à mon bonheur. Et concernant la Ligue des Champions, Cyril Linette n’a pas encore déterminé précisément la façon que nous aurons de présenter notre affiche. On y réfléchit. Et puis il faut de la place pour tout le monde, Messaoud Benterki, Thomas Thouroude, etc….

Cet été, il y a les JO de Londres. On vous sait passionné par les JO, l’athlétisme, etc, mais Canal+ ne les diffusera pas, à priori. C’est peut-être l’occasion d’aller réaliser un de vos rêves : faire de la radio.

De la radio, j’en ferai un jour, c’est sûr, c’est mon rêve. Mais sans doute pas pour les JO. Mais vous n’auriez pas une petite place sur En Pleine Lucarne pour une chronique bénévole depuis mon canapé ? (rires).

Chiche…

Propos recueillis en exclusivité pour En pleine Lucarne par Vincent Rousselet-Blanc (mention obligatoire)

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(14) Readers Comments

  1. cher grégoire, il m’arrive de couper le son abruti par vos commentaires…votre passion est débordante..on n’oublie le jeu pour des références statistiques souvent inutiles et toujours ennuyeuses….
    le jeu, toujours le jeu, expliquez nous ce qui se passe SUR LE TERRAIN….vous faites du Biétry puissance 2 !
    mais lui il innovait…bref cher Grégoire faites plus sobre !

  2. Franchement pour moi le meilleur commentateur sportif après le regretter Thierry gilardy qui manque au paysage sportif!!….en tout cas qu il reste encore longtemps a canal..
    Un clin d’ œil d’ un lyonnais a un autre lyonnais!
    Aller l OL…..

  3. merci pour se que vous faites pour nous les amateurs du ballon rond à vous voir commenter un match est un ,réel plaisir continuez dans cette lancée nous on vous soutien comme on peut au Cameroun…une fois de plus merci..Florent du Cameroun…

  4. A-t-il fait le bon choix ?? Al jazeera rafle tout les droits et ça n’est que le début il me semble !
    Je trouve qu’il a extrêmement maigri depuis peu, j’espère qu’il n’est pas malade… je l’aime bien ce margot’

  5. Pingback: Christophe Josse quitte Canal+ pour Al Jazira | En Pleine Lucarne

  6. Un excellent journaliste, content qu’il reste chez Canal+, il pourra toujours nous procurer du plaisir lors des grands matchs… comme quoi, l’argent ne fait pas tout, bien heureusement

  7. le meilleur défenseur de ligue1 s’appelle mamadou sakho sinon bel interview

  8. Excellent article. Grégoire Margotton est un excellent journaliste ! Dommage qu’il reste sur Canal + car à partir de Juillet perso je n’aurai qu’Al Jazeera ;)

  9. Donc si je comprends bien, le PSG gagne parce que les autres ne jouent pas et l’OM est magnifique.
    Marrant on ne doit pas voir les mêmes matches et puis je ne suis pas embauché par canal + donc je ne suis pas obligé de dire que l’OM est génial pour satisfaire mes abonnés.

  10. En cette époque d’enfants gâtés , d’arrivistes, cela fait vraiment plaisir d’entendre un homme de 42 ans (seulement)bossant dans un milieu dont le quotidien est concurrentiel, vous dire que sont choix premier n’est pas basé sur l’Argent mais le Coeur , la parole donnée .
    Félicitations à lui et bonne route .

  11. Chapeau!!!
    Margotton est un bon présentateur, on voit qu’il aime ce qu’il fait. Par contre, il faudrait qu’il demande à cyril linette de virer Josse, lui a le don de transformer un match de ligue des champions en 32e de finale de coupe Gambardella!

    • Tu vas être content Christophe Josse a signé pour l’année prochaine chez Al Jazira ;-)

  12. J’aime bien Margotton, content qu’il reste sur Canal.
    Il a l’air sincère en tout cas.
    Belle interview sinon :)

  13. c’est assez drole le mimétisme entre cette interview et celle d’un joueur de foot lambda… »l’argent n’est pas ma priorité »… »une proposition difficiel à refuser »…les journalistes de foot réalisent leur fantasmes, répondre aux mêmes interviews que leurs idoles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>