Après la double annonce de la LFP de l’attribution de la Coupe de la Ligue pour quatre saisons supplémentaires à France Télévisions et, dans le même temps d’une « négociation exclusive » du foot à la demande avec Al Jazeera Sport France, les premières analyses font ressortir Canal+ comme grande perdante du jour. C’est un peu prématuré de l’affirmer même si le groupe, engagé sur les deux fronts, n’a remporté aucune de ces deux batailles. Mais si l’on se pose un peu, qu’a perdu Canal+ pour le moment dans la guerre qui l’oppose à Al Jazeera ?

- La Ligue 1 ? La saison prochaine Canal+ conservera son offre de la Grande affiche du Dimanche soir, libérée qui plus est de certaines contraintes de programmation (terminé la limitation à 12 diffusions par club), et enrichira son offre d’un second match.

- Foot+ ? Si vraiment le groupe avait été attaché au foot à la demande, il l’aurait sans doute conservé. Mais, avec deux des principaux matchs de Ligue 1 par journée et deux autres affiches sur Al Jazeera, que reste-t-il à diffuser de bien passionnant et, surtout susceptible d’attirer le chaland ? Car, Foot+, d’après ce que l’on raconte en interne à Canal+, était loin d’être une opération rentable comparé à l’investissement. La LFP en demandait 90 millions et si Al jazeera devrait l’emporter à moins, cela restera cher de toute façon.

Enfin, Canal+ possède encore les droits de Premier League, et jusqu’à nouvel ordre la Liga espagnole et le foot italien. Rien ne dit qu’elle les perdra excepté la rumeur, insistante et justifiée.

Seule l’attribution de la Coupe de la Ligue à France Télévisions peut être considérée comme une défaite, à supposer bien sûr que les sommes annoncées par l’Equipe pour l’obtenir (entre 15 et 20 millions) aient bien été proposées. mais on croit aisément le quotidien sportif toujours bien informé dans le domaine. L’attribution de la Coupe de la Ligue à France Télévisions sonne alors comme un désaveu de la LFP envers l’un de ses gros clients. mais en contrepartie de quelques millions perdus, la Ligue de Football Professionnel a réalisé une belle opération de Com’ car, grâce à ce choix, il y aura toujours un peu plus de foot en clair et gratuit à la télé. Ce qu’une partie du public appréciera.

- 120 matchs de Ligue des Champions sur la saison, que personne ou presque ne regardaient sur Foot+, Canal+Sport ou Sport+, contre 13 matchs de premier choix qui lui assurent de grosses affiches et de l’audience ? A moins, bien sûr de choix malheureux comme TF1 cette année, mais là personne n’est devin. On sait déjà que Canal+ « habillera » son affiche européenne par un magazine d’avant-match « à la Canal », avec invités et consultants en plateau et sans doute Grégoire Margotton aux commandes, le préposé aux soirées européennes de la chaîne. Seules manqueront au tableau d’honneur ces deux fameuses grandes soirées Ligue des Champions et les résumés de toutes les rencontres, véritables points noirs de l’histoire pour les vrais fans de foot. Et du volume horaire pour Canal+Sport et Sport+.

Canal+ n’est donc pas « la grande perdante » du jour, même si ça ne doit pas faire plaisir d’afficher publiquement deux revers le même jour. Attendons plutôt de voir comment le groupe manoeuvrera dans quelques semaines, dans quelques mois, lorsqu’Al Jazeera ira s’attaquer à des droits télé plus importants aux yeux de Canal+ : la Liga, la Série A, le basket, et pourquoi pas un jour le Top 14 ?

En fonction des résultats, il sera alors temps d’attribuer le titre de « grande perdante » à l’une des deux chaînes.

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(10) Readers Comments

  1. et pour la nba sur canal +quands ca reprends

  2. Je comprend rien y’aura t-il du foot français sur foot+ cette années?

  3. Plus de liga sur canal, 50% de la serie A . Canal est la grande perdante… Attention à la première league qui partira surement sur bein tv en 2013!!??

  4. Dans le deal, AL Jezira ne serait-elle pas en plus en train de négocier dans le package, le rachat de Cfoot ?

  5. C’est une bonne analyse Vincent.
    Mais, étant donné qu’elle s’était alignée sur ces appels d’offres (de la L1 à la C1 + Coupe de la Ligue + bientôt la C3, allons y de bon coeur), je pense qu’on peut la considérer comme perdante. Certes, Canal va faire un max d’économies sur certains produits pas rentables, mais même, leur catalogue est nettement moins clinquant que celui d’aujourd’hui.

    Ok pour Foot+ et le fait que c’était loin d’être rentable. Je pense qu’il va même y avoir une bonne partie des journalistes Canal qui va soit migrer vers AJ, soit rester au placard sur Canal.

    Comme tu dis, on verra comment Canal va gérer les échéances des prochains appels d’offres (notamment les championnats étrangers pour lesquels ils devraient mettre un max) mais nul doute que leur offre sport va sensiblement baisser.

    Par contre, je ne félicite pas la LFP pour leur découpage de lots incompréhensible et opaque mais aussi aucune explication précise sur l’attribution des lots.

  6. Pingback: Droits TV : Canal+ grande perdante ? Pas sûr…ou pas encore | En Pleine Lucarne | Ad Vitam Basketball | Scoop.it

  7. Il n’y aura pas que c+ qui prendra des claques !!!

  8. Un autre aspect des choses aussi pour l’avenir de Canal +, c’est que la chaîne cryptée ne pourra pas trop compter sur ses nouvelles chaînes en clair (Direct 8 notamment) pour faire bouger les lignes…
    J’ai relu l’article très complet de Vincent sur les conséquences que ce rachat pouvait avoir sur le marché des droits sportifs (les « ravages » que cela pouvait occasionner pour les concurrents sur les événements sportifs dits « réservés »). Mais c’était avant les déclarations de Michel Boyon, président du CSA, qui a quasi explicitement déclaré que Canal + n’aura pas la liberté de siphonner le marché. En clair, que Canal ne pourra sans doute pas acquérir des droits en mélangeant payant et gratuit…
    L’Autorité de la concurrence est à l’affût aussi.

  9. Canal Plus paye ce qu’il a fait subir à ses concurrents pendant des années… et ça ne fait que commencer.
    L’abonnement lui n’a jamais baissé… et quand on sait que l’offre cinéma intéresse de moins en moins les gens au vu de la multiplication des offres extérieures, légales ou non, dans ce domaine, le sport reste l’atout numéro 1 du groupe. S’ils perdent encore des droits importants dans les mois à venir ce serait catastrophique pour eux, quoi qu’ils en disent.

  10. Sans compter que sa filiale Canal Sat pourrais distribuer Al Jezira…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>