Rugby — 27 janvier 2012

Suspendu jusqu’au 3 juin prochain de terrain de Top 14 pour ses propos sur l’arbitrage, la fameuse « sodomie arbitrale », le président du RC Toulonnais, Mourad Boudjellal n’en démord pas : On lui en veut !  Invité hier dans « On refait le sport » sur RTL, il est revenu sur cette sanction et compte bien ne pas disparaître de la scène médiatique.

« Ils sanctionnent ma présence dans le rugby, ils ne sanctionnent pas mes propos. Je suis interdit de terrain jusqu’au 3 juin inclus. Il y avait une véritable pression, une véritable volonté de me dégager du monde du rugby. Moi j’ai voulu faire avancer l’arbitrage avec des mots qui ne me choquaient pas. Ceux que ça choque je leur conseille de regarder Groland sur la chaîne qui diffuse le rugby et qui en achète les droits (Canal+, ndlr), ils verront que ce ne sont pas des mots très vulgaires…

On va gérer ces 130 jours… on va s’amuser quand même parce qu’avec tout ça il faut un peu rigoler quand même… je vais improviser, on va trouver des trucs… et puis si de temps en temps on peut les énerver on les énervera…. Samedi, j’ai une petite idée, ce sera amusant… »

http://youtu.be/x8eoQ4_Wpog

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(1) Reader Comment

  1. Consternant de devoir expliquer ça à quelqu’un qui n’a plus 13 ans : les mots, les expressions, le discours n’ont pas le même impact selon le sujet, le mode d’expression, les circonstances.

    Si les Grolandais peuvent passer pour des clowns alcooliques, le président du RCT est plus dans le registre du pitre sinistre.

    Et la prochaine fois, on justifiera un attentat à la pudeur par la diffusion du Journal du Hard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>