Droits TV Entretiens EPL Football Les News — 17 décembre 2011

Quelle semaine agitée ! Entre l’offensive d’Al Jazira sur les droits télévisuels de la Ligue des Champions qui a permis à la chaîne de prendre à Canal+ plus d’une centaine de matchs et l’acquisition, quelques jours plus tard, par Canal+, du lot 1 de 13 affiches de premier choix que détenait TF1, l’actualité sport-média fut très dense. Et ses conséquences importantes sur la future offre télé à partir de la saison prochaine (plus de foot européen en clair).

Si sur En pleine Lucarne, les principaux acteurs de ce feuilleton, Charles Biétry pour Al Jazeera et TF1, s’étaient exprimés sur le sujet, il en manquait un, le principal, au coeur de toute cette tourmente : Canal+.

Une absence aujourd’hui comblée puisque Cyril Linette, le directeur des Sports du groupe Canal, a accepté de revenir pour nous sur cette semaine de tous les changements, d’expliquer à ceux qui ne les comprennent pas encore, la nouvelle stratégie du groupe en matière d’acquisition de droits sportifs et d’ouvrir son propos sur les réflexions qu’il mènera pour proposer à ses abonnés une offre renouvelée, forte et attractive . Sans oublier, bien sûr de revenir sur l’intrusion très offensive du nouvel entrant, Al Jazira. Et qu’on se le dise : Canal+ n’est ni abattu, ni inquiet !

Al Jazeera se félicite de vous avoir pris un gros volume de matchs (133) et vous, de votre côté, vous assurez que c’est bien ainsi car vous ne visiez que le lot 1, celui des 13 matchs de premier choix. Pourquoi ce changement de positionnement de votre part, alors que vous avez besoin de volume pour vos chaînes C+Sport et Sport+ ? Parce qu’Al Jazeera, de toute façon, était sûre de remporter ces 133 matchs ?

Ce qui compte avant tout pour le Groupe, dans le contexte d’une stratégie globale, ce sont les prime time que nous faisons sur Canal+, notre chaîne principale. Or, avec ce lot 1, les 13 meilleures affiches de la compétition, nous avions l’opportunité d’améliorer encore nos prime time, en montant d’un cran dans la qualité des matchs proposés, puisqu’il s’agit du premier choix. Acquérir ce lot offre aussi une garantie d’avoir plus d’audience.

Se positionner sur les meilleurs matchs partait donc d’une vraie réflexion de notre part, plus importante encore que de savoir comment nous allions gérer Canal+Sport ou Sport+, même si ce sont des chaînes très importantes pour le Groupe.

« Al Jazeera n’a pas réussi à nous évincer »

L’achat du lot 1 de la Ligue des Champions répond à une stratégie de montée en gamme de la chaîne. Le marché a évolué. Nous ne cherchons plus spécialement à posséder tout le sport,  mais à avoir le meilleur du sport. C’est ce qui se pratique aussi sur la chaîne pour les séries télé, ou le cinéma, et c’est ce que nous avons aujourd’hui avec la Ligue 1 et la Ligue des Champions.

L’autre aspect de notre repositionnement est évidemment lié à l’apparition d’Al Jazeera sur le marché. Nous savions, bien sûr, qu’Al Jazeera avait des moyens financiers plus importants que les nôtres et allait probablement venir frontalement nous attaquer sur nos droits pour nous évincer de la Ligue des Champions. Nous savions aussi que sur ces lots-là, nous ne pouvions pas surenchérir à l’infini, nous ne pouvions pas surpayer un produit dans une course à l’armement frénétique. Mais Al Jazeera n’a pas réussi à nous évincer de la Ligue des Champions, ni de la Ligue 1.

C’était tout de même osé d’aller se positionner sur un lot traditionnellement et historiquement même, réservé à une diffusion en clair. L’UEFA a clairement pris le parti de prendre de l’argent au détriment des téléspectateurs et de l’exposition au plus grand nombre ?

Nous ne pouvons pas résumer aussi simplement la situation. Certes, la somme proposée a sans doute largement contribué au choix de l’UEFA. Mais la motivation ne peut pas uniquement être financière. La qualité éditoriale et l’image de Canal+ ont également fait pencher la balance de notre côté. Sans remettre en cause le traitement que faisait TF1 de la Ligue des Champions, cela fait douze années que nous sommes partenaires de l’UEFA et il était sans doute inconcevable pour elle que Canal+ n’ait plus à traiter cette compétition. Nous avons d’ailleurs eu des dizaines de prix reconnaissant la qualité de notre travail sur cette compétition !

Quant à l’exposition, grâce à aux 13 meilleures affiches que nous aurons à partir de l’an prochain, nous ne serons pas très loin de ce qu’obtenait TF1, dont les audiences fléchissaient sensiblement depuis deux ou trois ans. Nous avons un potentiel de plus de 5 millions de foyers abonnés, ce qui n’est pas rien, dont une cible de fans de foot très importante. Les grosses affiches que nous diffuserons atteindront des chiffres très élevés, qui ne seront pas tellement éloignés de ceux de TF1 aujourd’hui.

Enfin, s’il n’y a plus de matchs en clair à partir de la saison prochaine, ce n’est pas de notre responsabilité. Al Jazeera a déséquilibré le marché en voulant nous évincer de la Ligue des Champions, mais nous, nous n’envisagions pas de ne plus offrir cette compétition à nos abonnés. Ce serait gonflé de nous faire porter le chapeau alors que l’on a accordé les fameux 133 matchs à un opérateur qui n’a pas encore un abonné, ni même de canal de diffusion !

« Aujourd’hui, nous y voyons plus clair »

Vous sentez-vous vraiment comme la cible à abattre ou est-ce le hasard du calendrier des renégociations des appels d’offres sur des droits que vous détenez, qui transforme l’actualité en une guerre Al Jazeera – Canal+ ?

Je ne sais pas, mais il semble qu’Al Jazeera ait une politique de communication un peu agressive. Il convient quand même de rétablir certaines vérités : sur la Ligue 1, Al Jazeera indique n’avoir payé que 90 millions d’euros pour deux matchs, mais il faut savoir qu’ils étaient prêts à mettre beaucoup plus d’argent, et qu’ils avaient candidaté sur tous nos lots, sur nos meilleurs matchs, et sur celui de l’émission du dimanche soir (que nous avons nous-mêmes créée !), le Canal Football Club. Sur la Ligue des Champions, ils se sont positionnés sur les droits que nous détenons avec, encore une fois, une politique de communication assez « démago », en disant : « on ne comprendrait pas que le lot 1 ne reste pas en gratuit et en clair », etc… Il est légitime de le prendre comme une stratégie anti-Canal non ? C’est raté sur la Ligue 1 et la ligue des Champions, mais cela va sans doute continuer, et on verra bien.

Toujours est-il qu’aujourd’hui, nous y voyons plus clair, car nous conservons nos droits principaux, à savoir les meilleurs matchs de Ligue 1, de la Ligue des Champions, l’intégralité et l’exclusivité de la Premier League et du Top 14. Notre socle est acquis. Après, tout le reste de notre grille sport est évidemment très important, mais il ne reste rien d’essentiel que nous n’ayons pas sécurisé.

En ne proposant que 13 affiches, et en perdant vos deux soirées de résumés des matchs, ne craignez-vous pas une désaffection de vos abonnés qui sont majoritairement spécialistes de foot et qui viennent chez vous pour voir tout le foot européen ?  

Non ! Déjà parce qu’il faut relativiser un peu toutes les infos chiffrées qui circulent. A chaque journée, il y a 8 matchs qui se déroulent en même temps. Personne ne peut tous les regarder au même moment, sur Foot+. Et les matchs que nous diffusons en parallèle sur Canal+Sport et Sport+ lors des soirées Ligue des Champions n’existent pas en audience, face à notre affiche sur Canal+.  Milan-Barcelone sur Canal+Sport n’existe pas à l’audimat face à un OM-Olympiakos sur Canal+.

En revanche, ce qui va manquer réellement aux vrais fans de foot que nous sommes, ce sont nos 2e parties de soirée Ligue des Champions avec les résumés. Ca c’est vrai. Nous regrettons de les avoir perdues, bien sûr, mais globalement, dans la situation dans laquelle nous étions, c’était imparable. C’est un vrai manque, mais nous nous adapterons en renouvelant l’éditorialisation de nos affiches et nous ne perdrons pas d’abonnés.

Et puis, l’expérience nous a montré depuis 20 ans, que tout ce qu’acquiert Canal+ prend de l’importance aux yeux des gens. Ca a été vrai avec le foot, avec la Pro A de basket, ou encore avec le foot anglais qui avant, sur TPS, n’avait pas le même rayonnement que chez nous. C’est encore vrai aujourd’hui avec le championnat de France de handball, quand nous faisons 150 000 abonnés sur le match Montpellier-Nimes. A l’inverse, les championnats et compétitions que nous ne diffusons plus peuvent facilement tomber dans l’oubli.

Comment allez-vous compenser l’absence de soirées Ligue des Champions ?

Nous allons faire ce que nous avons de toute façon toujours fait à Canal+ : travailler pour imaginer de nouvelles soirées plus construites. Par exemple, nous avons d’ores et déjà décidé de créer un espace Ligue des Champions le dimanche soir en clair dans le Canal Football Club.

Nous avons l’habitude de ces adaptations car nous les pratiquons en permanence, sur tous les sports, sur toutes nos chaînes.

Souvenez-vous tout de même que, lors de l’appel d’offres de la Ligue 1 il y a trois ans, nous avons perdu deux matchs en direct (samedi après-midi et dimanche après-midi) et récupéré un magazine en clair. Nous ne savions trop que faire puisque nous avions déjà « Jour de Foot » le samedi et « Les Spécialistes » en semaine. Le jour où Alexandre Bompard, le directeur des Sports à l’époque, m’a annoncé la nouvelle, j’ai passé la nuit à cogiter et j’ai imaginé le Canal Football Club. Le CFC non seulement nous a fait oublier qu’il y avait moins de matchs en direct, mais nous a aussi permis de consommer la Ligue 1 différemment. Aujourd’hui, le magazine tourne à une moyenne de 1,8 millions de téléspectateurs chaque dimanche, ce qui est un énorme succès ! A nous de rééditer cette réflexion et cette création éditoriale sur la Ligue des Champions. Et je pense que nous y arriverons.

En « ré-événementialisant » la rencontre phare de la journée par exemple ?

Oui, en prenant, par exemple, l’antenne plus tôt que sur TF1 aujourd’hui, pour un avant-match qui fera monter le buzz, puis en la gardant pendant les 15 minutes autorisées par contrat, après le match.

Nous avons la chance d’avoir des abonnés qui comprennent très bien ce jeu d’acquisitions de droits télé, et les raisons pour lesquelles il nous arrive de perdre des droits. Ils nous font confiance car ils savent que nous travaillons pour leur montrer le sport autrement, que nous ne sommes bien sur jamais satisfaits de perdre des droits, et que si l’occasion de les récupérer un jour se présente, on le fera. Quelques abonnés seront peut-être mécontents dans un premier temps, mais on leur expliquera, et ils ne partiront pas.

« Quand un sport arrive sur Canal+, il devient crédible. »

Dans le contrat Ligue des Champions, vous récupérez aussi un magazine produit par l’UEFA qui doit être diffusé en clair.

Oui, c’est un magazine de résumés, de « highlights » comme on dit. Nous le diffuserons probablement sur Canal+Sport. Mais l’important pour nous est de créer une grosse page en clair dans le Canal Football Club, aspect qui a d’ailleurs séduit l’UEFA au moment d’attribuer l’offre.

Reste la finale qui doit obligatoirement être diffusée en clair. Quelles sont les options ?

Nous n’y avons pas encore réfléchi car elle ne se jouera qu’en mai 2013, mais, en résumé, il y a en a trois. Soit nous obtenons une dérogation du CSA pour la diffuser en clair sur Canal+, soit nous la mettons sur le marché pour une co-diffusion avec un tiers, TF1 ou France Télévisions. La dernière solution, dont on ne peut à ce stade évoquer l’éventualité puisque le rachat de Direct 8 par le groupe Canal+ n’est pas finalisé, serait une diffusion sur la TNT.

Il semblerait qu’Al Jazeera n’ait pas terminé d’essayer de vous faire des misères en se positionnant sur les droits de la Liga espagnole, de la Pro A de basket, ou encore sur le championnat Italien. De nouvelles batailles à venir ?

Nous verrons bien. Il est sûr que l’offensive d’Al Jazeera n’est pas terminée et il faudra non seulement se poser les bonnes questions mais aussi y apporter les bonnes réponses. Et comme je vous l’ai dit, nous avons nos trois piliers : Ligue 1, Ligue des Champions, Top 14. Nous aviserons en temps utile de la stratégie à adopter pour le reste, mais nous nous battrons.

Mais je rappelle quand même que lorsqu’un sport arrive sur Canal+, il devient crédible. Quand, par exemple, la Pro A de basket est allée sur TPS, elle a perdu dix ans. Un retard qui n’a toujours pas été rattrapé. Quand la Fédération de Tennis a accordé les droits des Masters à Orange Sport, le tennis a perdu toute visibilité. Et ce n’est pas W9 ou Paris Première, qui diffusent peu de sport, qui lui permettent une exposition maximale. D’ailleurs la finale du tournoi de Bercy sur W9 n’a pas fait mieux en audience que lorsqu’elle était diffusée chez nous.

Depuis 20 ans, Canal+ a su montrer qu’elle savait mettre en valeur le sport, grâce au formidable travail de ses équipes. Ce que l’on réalise depuis le début de la saison avec le championnat national de handball en est un parfait exemple.

Conclusion, aujourd’hui, après une semaine assez tendue, vous êtes soulagé, content, encore sur vos gardes ?

Nous sommes sereins et je suis très content car nous avons l’occasion de faire sur la Ligue des Champions tout le travail d’ « événementialisation » que nous avons fait il y a trois ans sur la Ligue 1. C’est un challenge très excitant car dès la rentrée prochaine nous allons entrer dans une nouvelle phase de créativité et d’écriture avec une nouvelle offre Ligue 1, une nouvelle offre Ligue des champions, et sans doute d’autres petits changements sur certains championnats, sur d’autres sports.

propos recueillis par Vincent Rousselet-Blanc, en exclusivité pour En Pleine Lucarne

Photos : Canal+

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(16) Readers Comments

  1. Canal+ a intérêt a vraiment intérêt à finaliser le rachat Direct 8 afin d’avoir une option en clair au risque de se voir manger par Al-Jazeera qui est très offensif, tout comme l’a été durant très longtemps Canal qui imposait sa loi grâce à son argent.

    C’est vrai que Cyril Linette est très offensif après une vague Al-Jazeera dont le discours n’est pas aussi vindicatif que le patron des sports de la chaîne cryptée veut bien nous faire croire. La concurrence a du bon, attendons de savoir sur quels canaux émettront la chaîne qatarie et nous aurons déjà une réponse. S’ils sont enfermés sur le câble, alors ils auront peu de clients, le streaming prendra encore plus d’ampleur et les qataris pourraient revoir leurs tarifs à la baisse lors des prochains appels d’offre, ce qui profitera à Canal qui aura continué de s’abreuver de trésorerie. Canal vise sur le long terme par un gros lobbying pour empêcher Al-Jazeera d’être diffusé.

    Je vous conseille donc d’avoir soit de l’argent, soit une bonne connexion internet pour voir tout ce que vous voulez.

    Et tout cela n’est pas simplement du fait de l’offensive qatarie, mais aussi parce que TF1 n’a rien fait de bon depuis quelques années pour la Ligue des Champions que ce soient en termes de planning des matchs, des commentateurs, des réalisateurs (tous les meilleurs sont partis) mais aussi du suivi des rencontres car il n’y pas ce feuilleton Ligue des champions et cette prise d’antenne juste avant la rencontre. TF1 s’est donc sabordée toute seule en perdant de l’audience avec tous ses mauvais choix, et donc une offre vraiment insuffisante pour que l’UEFA daigne proposer ses matchs à la plus grande chaîne d’Europe qui va devenir une chaîne de séries télé US, de télé-réalité et autres entertainments plus bidons les uns que les autres.

  2. combien d’abonnées ( pigeons devrait-on dire maintenant) vont être là dans 3 ans quand il restera sur canal+ pour 50 euros par mois :
    1 film par jour, 1 série exclusive par semaine, 2 matchs de ligue 1 par semaine, 1 match de ligue des champions par mois….

    • et sur les 2 chaines du qatar pour 20 euros :
      - 80% de la ligue 1
      - 80% du top 14
      - 95% de la ligue des champions
      - 80% du basket
      - 80% de tennis
      - 100% de la formule 1
      - 100% de la nba
      de la pro A, des courses cyclistes, du hand…

      • pas de cinema? pas grave … il y a le cinema en illimité pour 20 euros dans les salles

        conclusion un prix proche vous aurez 10 fois mieux que canal + …
        restera les guignols de l’info et le pinup de la Méteo en exlusivité!

      • en même temps en s’abonnant à canal on paye pour la création française, mais comme vous dites à ce prix là : vaut mieux aller au ciné en payant un abonnement ! on voit les films en grand en illimité, etc.

        pour en revenir au sport, quand on voit ce qui passe sur les chaînes du bouquet Sky, on est un effaré de l’indigence de canal et de ses rediffs à longueur de journée.
        Y à qu’à regarder : http://tv.sky.com/tv-guide

  3. A noter : probablement vous pourrez vous abonner avec votre box à un package de chaines suivantes : 2 chaines du Qatar + 2 chaines de Eurosport + sport+ etc…
    pour le même prix que les chaines canal +

    d’un coté vous aurez accès à 95% des matchs de ligue de champions, 80% des matchs de la ligue 1 à de nombreux matchs de basket, 100% des courses cyclistes importantes, du tennis 500 et 1000, etc…

    de l’autre : 30% des matchs du top 14 , 5% des matchs de ligue de champions, 20% des matchs de ligue 1 et… c’est tout! ……………..Linette devrait rejoindre les célèbres guignols de sa chaine

    il aura le premier choix oui c’est vrai mais il ne pourra pas diffuser le même club à chaque fois

    et oui la chaine du Qatar fera comme free et proposera un prix très accessible!

  4. je trouve que m. Linette est plein de suffisance par rapport aux autres chaînes. Ex : « tel sport a pris du retard car il était diffusé sur une autre chaine que celle du groupe canal ». C’est ce qu’il dit par exemple pour la Pro A.
    Je ne suis pas d’accord. En effet, depuis que la Pro A est sur Sport+, très sincèrement je ne vois pas quoi elle a rattrapé son retard, ni de l’avance sur quoi ?
    Sport+ est diffusé sur canalsat, c’est encore un autre bouquet que canal. Les diffusions sur l’ADSL sont de piètres qualité… pour la HD on peut aller se faire voir, etc.

    L’approche foot de Canal est quand même basé sur l’acquisition très importantes de droits de diffusion. Les gens veulent voir les matchs, éventuellement un peu la blabla à côté, mais ce qu’ils veulent ce sont les matchs en direct.
    Le souci pour nous, pauvres abonnés, c’est que canal n’a pas de concurrence en France. Orange s’y prend très mal, TPS est mort et enterré, les FAI n’ont pas encore investi sérieusement dans le contenu etc.

    Maintenant qu’un investisseur qui a beaucoup d’argent (on voit à quoi ça sert de payer son gasoil 1.35e depuis 18 mois) débarque, M. Linette fait montre d’arrogance en disant : nous on veut pas payer plus (cf. les droits sur la ligue des champions sous payés selon l’UEFA depuis des années en France), par contre vous savez nous on s’y connait, on a de vrais bonnes idées (c’est vrai le CFC c’est très original comme idée avec Pierrot le Gros), alors que les autres ils font que copier.

    Je pense surtout que M. Linette est extrêmement offensif, car en ce moment C+ est sur le reculoir: pertes des droits de la Ligue 1 (que va devenir Foot+ si ils ont plus de Ligue 1 à diffuser ?), la champions league ils vont avoir peu de matchs à diffuser, etc.
    Maintenant ça va être au tour de liga et de la serie A. Le 11 d’Europe c’est bientôt fini sur C+Sport avec le grand guignol de J-C Sabatier !

    Il leur reste donc le grand match de Ligue 1 (mais dans 3 ans?) et la Premier League (attention réattibution des droits l’année prochaine !): ça va faire court pour justifier l’augmentation de tarif de 33% de cet année !

  5. @Sylvein
    Eh oui, depuis plusieurs années, Eurosport ne diffuse que le tournoi féminin de l’OA, le tournoi masculin étant diffusé par le groupe Canal et j’aurais aimé savoir si Eurosport (qui détient pourtant les droits des deux tournois) allait les récupérer comme cela a été le cas pour l’Us Open cette année…

    Sinon, belle interview.

  6. Etre crédible c’est bien, la qualité à bon prix c’est mieux !

  7. Pingback: Interview Cyril Linette (Canal+) : « Nous ne cherchons plus à … – En Pleine Lucarne | France – iWooho.com

  8. serieux moi canal+ ca fai 5 ans jsuis chez eux jpaye plein pot 70e avec foot + canal sat + canal+ tous les mois alors que certain se desabonne et se reeabonne pour payer 20e , jlai apelle pour un geste commercial il donne que dalle a part leurs zones avantages ou ya rien. aucune reconnaissance avec ses client meme si sa fai ke 5 ans

    sa peut faire que du bien q un concurrent vienne sa va leur remettre les pieds sur terres.
    on verra cke propose al jazeera mois si ya pas photos jme casse fini le monopole canal+ c cki manqué

    • J’avoue que sur ce point ils vont vraiment pas arrangeant à canal +…

  9. Non, ce sont des droits Eurosport qu’ils ont pas voulu céder

  10. Les droits de l’Open d’Australie appartiennent à Eurosport

  11. J’aurais bien aimé savoir si Canal a réussi à conserver les droits de l’Open d’Australie homme en 2012 et pour les prochaines années…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>