Le 10 janvier prochain, le CSA aura à attribuer une fréquence de TNT gratuite à six nouvelles chaînes. Parmi les candidates figurent deux chaînes d’information sportive : l’Equipe TV et RMC Sport HD. Si l’on imagine aisément les contours de la première, déjà présente sur le câble et le satellite, on ne savait rien ou pas grand chose de la seconde, outre le fait qu’elle s’appuie sur le succès de RMC, la station de radio et sur celui de BFM TV, première chaîne d’info généraliste de France, appartenant au groupe d’Alain Weill, NextRadioTV, ainsi que sur le savoir-faire de l’agence RMC Sport dirigée par François Pesenti.

Ce matin, ces deux dirigeants ont convié quelques journalistes pour présenter très en détail à quoi ressemblera RMC Sport HD. Et En Pleine Lucarne faisait partie des privilégiés.  Programmes, budgets, ambitions, atouts et chaîne en 3D… Voici, avant même que le CSA ne les entendent le 10 janvier, tous les arguments qui font de RMC Sport HD, un concurrent très sérieux et de qualité.

RMC Sport HD : Une idée qui germe depuis 2005

« L’idée d’une chaîne d’information sportive est ancrée dans l’esprit du groupe NextRadioTV depuis des années, explique Alain Weill. Je vous rappelle, en 2005, lorsque nous avons proposé la chaîne BFM TV, nous avions également proposé la création d’une chaîne d’info sportive sur la TNT. Aujourd’hui, ce projet est une évidence pour notre groupe. Nous avons fait de RMC, la première radio sport de France et de BFM TV lancée 11 ans après LCI, 6 ans après I-Télé et qui est aujourd’hui devenue la première chaîne d’info généraliste de France et bénéficiaire. Tout ceci nous confère une énorme expérience, une connaissance du milieu, une maîtrise des innovations technologiques et une capacité à attirer des téléspectateurs. Il faut y ajouter la création de l’agence RMC Sport qui emploie une centaine de journalistes et consultants. Le sport fait partie de l’identité du groupe, de notre ADN comme on dit. RMC Sport HD sera l’occasion de valoriser tous les sports et l’ensemble des acteurs du monde sportif. »

Le partenariat avec le CNOSF : « important mais pas déterminant »

Dans deux jours, le 22 décembre, le CNOSF, démarché par l’Equipe TV et RMC Sport HD pour devenir partenaire, « et même plus, associé à la ligne éditoriale de la chaîneé, ajoute Alain Weill de leur projet respectif, annoncera son candidat favori… ou pas. « En effet, dit-on en coulisses, on ne voit pas l’intérêt du CNOSF de se priver d’un des deux projets. Le 22 décembre, le CNOSF pourrait très bien accorder sa confiance aux deux concurrents, en attendant la décision du CSA. » Ce que confirme Alain Weill : « la décision du CNOSF, qui détient le droits de très nombreuses compétitions dans des disciplines peu médiatisées et que nous voulons mettre en avant, sera importante car c’est un acteur incontournable, mais rien ne dit qu’elle sera exclusive. De toute façon, quelle que soit cette décision, nous irons défendre le projet devant le CSA car si le CNOSF est un argument supplémentaire de poids dans notre projet, il n’est bien sûr pas le seul.  D’ailleurs, dans le cadre de l’appel d’offres pour de nouvelles chaînes sur la TNT gratuite, le groupe NextRadioTV ne défendra qu’un seul et unique projet devant le CSA, le 10 janvier : celui de RMC Sport HD. »

Un engagement : le foot minoritaire

« RMC Sport HD, explique François Pesenti, se veut la chaîne de tous les sports. Elle rassemblera le haut niveau et le sport de masse, les pros et les amateurs, les sports olympiques peu médiatisés, traitera aussi de l’handisport, de l’outdoor, du bien-être, du sport santé, du sport associatif. La chaîne s’engage à ce que le foot soit minoritaire dans son offre de programmes. Minoritaire, cela veut dire moins de 50% de l’offre. »

« De toute façon, renchérit Alain Weill, le foot sera traité par le biais du documentaire, des reportages et des sujets d’actualité ou par les débats en plateau, car aujourd’hui les droits du foot, on l’a bien vu avec Al Jazeera et Canal+, iront de plus en plus vers le payant et nous n’avons pas l’intention, ni les moyens, d’aller nous positionner sur l’acquisition de ces droits. Notre offre s’inscrit donc comme un complément aux chaînes payantes. Nous avons la conviction qu’il y a une autre couverture du sport possible et qu’en enrichissant la TNT d’une chaîne comme la notre cela contribuera à la protéger de la concurrence de la TV Connectée. »

Trois piliers : l’info, le documentaire, les retransmissions d’événements…

RMC Sport Info (information en continu) :

6h-10h : RMC Sport matin:

Un journal d’une vingtaine de minutes diffusé en boucle et réactualisé en temps réel. Et un journal toutes les demi-heures entre 10h et Minuit.

18h30-20h30 et 22h30-Minuit : RMC Sport soir :

L’actu du jour, à chaud, avec reportages, réactions, décryptages par des consultants, spécialistes et invités. Une tranche d’information rubriquée avec une « Enquête« , « Cinq minutes chrono » (décryptage), « Ping Pong » (deux experts confrontent leur point de vue), « A la rencontre de… » (portait d’un champion qui fait l’actu), Les émotions du sport en collaboration avec l’INA proposera un retour sur les temps forts du passé lié à un événement à venir, et RMC Sport Business (l’actu du sport business et des institutions)

E à 20h, le « 20h RMC Sport »

RMC Sport Mag (reportages, documentaires) : 10h-13h, 20h30-22h30, minuit-6h.

Ces cases horaires offriront de découvrir et de consommer le sport sous toutes ses facettes avec : RMC Sport inside (portraits de sportifs), « Promotion Insep » (le quotidien des espoirs et champions au coeur du « réacteur du sport français », Les sagas du sport, Sport in the city (société), RMC Sport de masse (nouvelles tendances du sport grand public et de la pratique amateur), RMC Sport coaching (le sport bien-être, sport santé)

Les documentaires et reportage seront produits en interne ou en co-production avec les institutions (CNOSF, fédérations…) et autres partenaires institutionnels de la chaîne. Enfin, ces tranches dédiées aux reportages magazine et aux documentaires varieront bien sûr en fonction des retransmissions d’événements sportifs.

RMC Sport Event (les retransmissions sportives) : 13h-18h

Retransmissions en intégralité ou sous forme de résumés, notamment dans le cadre d’un partenariat avec le CNOSF. de nombreuses rediffusions ou « première diffusion » seront également proposées pour une exposition maximale des sports peu médiatisés. la chaîne table sur 300 à 400 heures de retransmissions dans l’année.

Une chaîne gratuite en HD… et 3D !

C’est la principale innovation technologique : les programmes de la chaîne (même les plateaux) seront proposés en 3D. La chaîne en 3D ne sera pas accessible sur la TNT, mais sur les réseaux adsl.

Budgets et objectifs :

La chaîne sera dotée d’un budget de 30 millions d’euros et compte attirer 5 millions de téléspectateurs par jour. 2 millions d’euros seront consacrés à la campagne de promotion sur les médias du groupe et en presse écrite. RMC Sport HD prévoit l’équilibre financier après trois ans d’exploitation.

propos recueillis par Vincent Rousselet-Blanc pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(8) Readers Comments

  1. Pingback: CNOSF – Equipe TV : “un choix fait d’avance ?” se demande Alain Weill (RMC Sport HD) « En Pleine Lucarne

  2. Pingback: TNT gratuite : le CNOSF a choisi l’Equipe TV comme partenaire « En Pleine Lucarne

  3. Pingback: TNT gratuite : le CNOSF a choisi l’Equipe TV comme partenaire « En Pleine Lucarne

  4. pour aller plus loin :
    -en allemagne, eurosport et sport1 sont gratuites
    -en italie, rai sport 1, rai spor 2 et sportitalia sont gratuites
    -en espagne, ils ont teledeporte (gratuite en clair) + beaucoup de foot sur des chaines gratuites (certains matchs de liga notamment)

    c’est pas le même calibre ;)

  5. déçu que le CNOSF soit satisfait de si peu.

    En italie, ils ont rai sport 1 & 2 sur la tnt, deux chaînes avec quasiment pas de talk (rmc va en mettre à toutes les sauces) et peu de foot (seul un match de D3 est diffusé par semaine, + un match féminin).
    Bref, la place est laissée toute la journée à des sports qui sont moins diffusés, avec des rendez-vous réguliers (D1 italienne H/F de volley, de basket, de waterpolo, de rugby, etc..), des sports d’hiver, du cyclisme (une grosse programmation pour les fans de vélo, mais sans pour autant empiéter sur les autres sports), de l’athlétisme, des sports de combats, etc..
    bref, 95% de la grille c’est de la retransmission d’évènements sportifs (autre que du foot), le reste c’est de l’info et du docu.

    En france, on va avoir l’after en version filmée. non merci.
    Attention, je n’ai rien contre le foot et rmc, mais bon quand on peu pas diffuser d’images de matchs, à quoi ça sert d’en parler? la radio et la tv, c’est différent!

    après, je conteste pas le fait que rmc fera de l’audience sur la tnt, mais ce sera pas pour moi;)

  6. Ce que j’aimerais comprendre, c’est si L’Equipe TV ira sous sa forme actuelle ou si ce sera une nvelle chaine ou bien encore si il y aura deux Equipe TV (ça m’etonnerait)

    L’Equipe TV actuelle a déjà une grille chargée, je vois pas trop où ils vont positionner tous ces programmes de retransmissions en direct

    Pour en revenir à RMC, le week end, passer des sports « olympiques » en direct et faire l’impasse sur l’equivalent de multiplexes Ligue 1 ou Top 14, ça parait compliqué

    Est ce que la partie du soir sera equivalente à la radio RMC, excellente le soir (After and co) ? C bizarre de s’auto concurrencer…

    Bref, interessant tout ça

    • L’Equipe n’ayant rien dévoilé, on ne sait pas trop. On sait juste que ce serait une version « remaniée » de la chaîne qui existe actuellement et non une nouvelle chaîne.
      Quant à RMC, il n’y aura pas de concurrence frontale avec ses émissions phares entre radio et tv. Le multiplex est un produit « radio » et n’a jamais fonctionné en télé (sans images en tout cas). Et la direction de RMC a assuré que ses émissions phares de la radio seront maintenues et non concurrencées par des émissions semblables à la même heure en tv. De toute façon, la chaîne de tv n’a pas les droits tv du top 14 ou de la ligue 1, donc ces multiplex resteront des produits phares de la radio.

  7. Une super bonne idée !!! J’espère que la chaîne sera choisis car elle mérite vraiment !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>