Bertrand Méheut, le pdg de Canal+, ne s’était pas beaucoup exprimé depuis la perte d’une grosse partie des droits télé de la Ligue des Champions au profit d’Al Jazira Sport France. Il l’a fait ce matin, lors d’un colloque sur les médias. Et le patron de la chaîne cryptée qui a, depuis, récupéré treize matchs de premier choix, n’a pas fait les choses à moitié, comme le relate l’AFP.

« Il ne faut pas être naïf, ni myope, un concurrent comme Al-Jazira qui agit en-dehors de toute rationalité économique, c’est une mauvaise nouvelle. La mauvaise nouvelle, c’est d’avoir un acteur irrationnel économiquement?. En réalité, l’objectif de la chaîne qatarie est avant tout le rayonnement culturel du Qatar. »

Interrogé sur la surenchère dans laquelle pourrait entrer Canal+ pour ne pas se voir déposséder de ses droits tv les plus attractifs, Bertrand Méheut a répondu : « Le sport, c’est important, mais ce n’est qu’un des éléments de notre offre… Nous sommes pourvus pour une période de quatre ans à partir de juillet 2012.. avec de très loin la meilleure offre. Et bien évidemment, nous n’allons pas nous battre sur tous les droits secondaires pour participer à une inflation que je ne souhaite pas suivre », a ajouté le PDG de Canal+.

Quant à la diffusion de la finale de la Ligue des Champions en clair, Bertrand Méheut n’a fait que confirmer l’hypothèse que nous soulevions il y a peu, à savoir qu’il n’excluait pas de demander une dérogation au CSA pour que Canal+ la diffuse.

(avec AFP)

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(2) Readers Comments

  1. le probleme de M.Meheut c que les abonnés savent que l’offre en ciné ou séries est en fort declin et que ça ne peut pas s’ameliorer vu l’evolution des médias.
    donc le sport reste le seul produit qui a une vraie valeur en live et s’il le denigre et prend les abonnés pour des idiots, ça ne peut pas s’arranger

  2. ça sent quand même le discours de mauvais perdant de la part de Canal + ?
    Reprocher à ses adversaires les méthodes que l’on utilisait auparavant, c’est quand même gonflé. En ce qui concerne la rationalité économique, il semble que Canal+ a payé très cher pour seulement une douzaine de matches par an quand Al-Jazira a préféré miser sur une offre plus large.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>