Autres Sports — 15 novembre 2011

La reprise de la saison NBA aux Etats-Unis, bloquée depuis quatre mois par une grève des joueurs, semble de plus en plus compromise, pour ne pas dire enterrée. Une annulation qui pourrait avoir des conséquences en France, notamment auprès des diffuseurs du championnat de basket US : Canal+, Ma Chaîne Sport ou Orange Sport, qui en ont fait un vrai produit d’appel pour leurs chaînes respectives. Nicolas Rotkoff, le directeur de Ma Chaîne Sport, s’il atttend encore un éventuel retournement de situation, avait prévu d’anticiper dès l’été le possible cas de figure d’une grille sans NBA cette saison. Et n’exclut pas de demander un dédommagement financier aux Américains en cas d’annulation.

« Oui, c’est vraiment pénalisant pour nous ce qui arrive aux Etats-Unis. Au-delà des audiences, qui n’étaient pas faramineuses sur MCS puisque les matchs se déroulent pendant la nuit, la NBA est une vraie marque forte, un programme d’appel fort qui nous assurait surtout un volume horaire important dans notre grille. L’absence de NBA porte préjudice à nos téléspectateurs. Maintenant, si la saison NBA ne reprend pas, il faudra sans doute envisager dans le contrat un dédommagement financier de la part de la NBA ou d’un aménagement du contrat qui nous lie à elle en vue de sa reconduction l’année prochaine. Nous suivons de près la situation avec eux. Nous avons signé un contrat de deux ans et nous sommes dans la 2e année. De toute façon, rien n’est encore définitif concernant l’annulation de la saison, mais il est vrai que c’est de plus en plus mal engagé. Mais nous serons prêts à mettre à l’antenne notre magazine « Tribune NBA » si la saison reprend. Si elle ne reprend pas, alors nous verrons le moment venu les démarches à effectuer vis-à-vis des Américains, comment négocier les prochains contrats, etc.  Heureusement, nous avions anticipé un tel cas de figure en achetant les droits du foot argentin, du foot néerlandais, des matchs du Bayern de Munich et de Liverpool, les droits du championnat de handball allemand et espagnol ou encore le volley-ball. Bref, de quoi remplir notre grille avec d’autres programmes de qualité. »

propos recueillis par Vincent Rousselet-Blanc en exclusivité pour En Pleine Lucarne

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(1) Reader Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>