Ce matin, le groupe France Télévisions faisait sa grande rentrée, et la conférence de presse qui va avec. Une conférence de presse un peu particulière, « plutôt stratégique », expliquait d’entrée le président du groupe Rémy Pflimlin, puisque dès demain chaque chaîne organisera sa propre conférence de rentrée plus axée sur les programmes. C’est dire si on n’allait pas entendre grand chose d’autres que de grandes orientations pleines d’espoirs et de bons sentiments. Et ce fut le cas. Après avoir très largement, et très longuement, insisté sur la création et les magazines, on en est arrivé à parler sport. Enfin, « parler » est un bien grand mot puisque l’intervention présidentielle a duré en tout et pour tout 5 minutes (clip des événements à venir sur les antennes compris). Et qu’on ne vienne pas me dire le contraire, j’ai tout enregistré !

Bref, et en bref, pour M. Pflimlin « le sport aujourd’hui sur France Télévisions c’est plus de 1000h et 30 disciplines différentes. Et 75% de retransmissions en direct sont sur France Télévisions ». Et de se féliciter d’avoir re-signé et « consolidé jusqu’en 2020 pour les Jeux Olympiques et jusqu’en 2015 pour le Tour de France ». Des infos que les lecteurs d’En Pleine Lucarne connaissent déjà depuis un certain temps. Le président a bien sûr aussi rappelé que France Télévisions « avait augmenté son porte-feuille de droits télé avec l’acquisition de la Division 1 féminine de foot, des matchs de Pro D2 de rugby et du championnat de France de hand qui iront enrichir les grilles de France 4 et des France 3 Régions. » Et d’insister sur les retransmissions sur France Ô des Jeux du Pacifique qui feraient de « France Télévisions un acteur mondial de la télévision puisque le groupe est radio-diffuseur hôte de ces Jeux du Pacifique. » Ok,super ! Et ?

Et c’est tout, merci au revoir, on passe dans la foulée au développement des nouveaux médias, sans même trop s’attarder sur le gros morceau de l’année 2012, à savoir les Jeux Olympiques de Londres 2012 dont France Télévisions détient l’intégralité des droits. Tout juste saura-t-on que l’on pourra tout voir sur le Net, « soit 2000h de programmes » et qu’à l’antenne ces « JO seront présentés sur quatre chaînes, soit 400h de direct. » Et de rappeler pour clore la présentation que Stade 2 fêtera ses 36 ans en 2012 !

C’est lors de la séance réservée aux questions que le sourire nous est revenu, faute d’informations nouvelles.

A un journaliste qui s’indignait presque auprès de Daniel Bilalian que les droits des championnats du monde de gymnastique rythmique et sportive (!!!) qui se dérouleront à Paris n’aient pas été achetés par France Télé, le patron des sports, dans un éclat de rire contenu, après avoir remercié son président de lui avoir refilé la patate chaude, a répondu : « vous êtes marrants les journalistes, quand les trains arrivent à l’heure, et ils arrivent presque toujours à l’heure sur France Télé, vous ne dites rien, mais quand il arrive qu’on ne diffuse pas une épreuve, alors là vous nous tombez dessus. Nous n’avons pas une chaîne de sport qui nous permet de tout diffuser, et France Télévisions ne peut pas tout acheter non plus. Par ailleurs, chaque année nous essayons de manifester notre soutien à des sports qui sont moins populaires que d’autres en vous rappelant que l’an dernier nous avons couvert les championnats du monde d’escrime à Paris. Et cette année nos ferons du patinage artistique. La gymnastique rythmique et sportive ne fait pas partie des événements dits réservés, c’est-à-dire pour lesquels le service public doit obligatoirement se positionner. »

A EPL on aurait bien pris le micro, mais ce n’était ni le lieu, ni le moment pour parler des dossiers en cours. De toute façon, nous avons réussi à convaincre Daniel Bilalian de nous accorder une interview dans deux jours. Où l’on pourra j’espère approfondir certains sujets.

En attendant, on ne pouvait pas laisser partir Rémy Pflimlin du buffet qui suivait sans tenter de lui demander entre deux petits fours son avis sur le malaise né il y a quelques mois au sein du service des sports et de Stade 2. D’autant que l’on sait qu’il a rendu une visite à ce même service en Juin dernier pour y prendre le pouls. Il a accepté de nous répondre en tête-à-tête et… en 1’32 (questions comprises).

- Il y a quelques mois naissait un malaise au sein du service des sports de France Télévisions, et de Stade 2 en particulier.Vous avez rendu visite à la rédaction du service des sports en juin dernier. Pour leur dire quoi ?

- Moi, je suis au contact dans cette entreprise et quand je suis allé voir le service des sports c’était au même titre que pour les autres services du groupe. Je souhaitais les rencontrer à ce moment là, avant que l’on entame le marathon sportif de l’été qui est entrain de se terminer avec les championnats d’athlétisme que l’on diffuse actuellement, pour leur dire que l’important aujourd’hui était que l’on avait un service des sports performant pour tous les événements en direct. Maintenant, je leur ai également dit que concernant les quotidiennes ou les magazines, nous étions obligés de travailler et d’innover parce que, malheureusement, on voit bien que la dissémination de l’offre sur toutes les chaînes rend de plus en plus compliquée la création de rendez-vous sur une chaîne généraliste. »

- En cette année pré-Jeux Olympiques, on peut donc espérer un retour d’un Stade 2 plus omnisports, avec des disciplines un peu oubliées, comme le réclament de nombreux téléspectateurs et une partie de la rédaction ?

- Je ne sais pas si Stade 2 a oublié des sports, mais tout ce que je peux dire c’est que Stade 2 doit être à l’image de ce que nous voulons faire sur le sport, c’est-à-dire le plus large possible et fédérateur.

Bon, allons voir maintenant ce que peut nous dire Henri Sannier sur « Tout le Sport », émission dont plus personne ne parle depuis trop ou très longtemps… Une interview un peu moins languie de bois. A retrouver très vite sur EPL.

propos recueillis par Vincent Rousselet-Blanc

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(3) Readers Comments

  1. Cela serais super que Stade2,fasse plus de place a des sports qui n’ont pas forcément accès aux médias comme le rugby à XIII mais déjà là il y a du progrès avec le reportage sur le XIII de France,le foot US,le Baseball,etc….

    A+Eric71.

  2. Pingback: Info EPL – Interview Daniel Bilalian : « Si on me fait une belle proposition…  « En Pleine Lucarne

  3. Il est vraiment inadmissible que tous ceux qui ont une passion pour le sport et qui assistent sur la 2 ou La 3 à la retransmission des championnats mondiaux d’athlétisme , subissent plus que souvent des coupures de transmission et de programmes pendant des journées entières. C’est inacceptable et France- télévision ferait bien de corriger ces erreurs au plus vite. Je vous remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>