Audiences — 28 juillet 2011

Bon, on ne va pas tirer sur l’ambulance, pas le genre de la maison, mais « l’Etoffe des champions » dont le 4e numéro (le second en 2e partie de soirée depuis sa déprogrammation) était diffusé hier sur France 3 ne fait, selon Médiamétrie, que confirmer sa descente aux enfers de la catastrophe industrielle à l’audimat puisque le jeu n’a même pas dépassé les 200 000 téléspectateurs (3% de pda) selon Ozap. Plus curieux, toujours sur cet excellent site média, l’intervention d’Alexandre Ruiz, l’animateur du jeu estival de la Trois. Si Alexandre confirme le rejet total du public envers Raymond Domenech, il accuse la presse d’avoir contribué au désastre : « Il n’y a pas eu le phénomène de curiosité escompté car l’opinion du public a été influencée en amont par certains sites médias qui trouvaient le programme kitsch. Ils n’ont laissé aucune chance à cette création française de s’installer. »

Un peu de mauvaise foi quand même non ? Depuis quand la presse télé empêche les téléspectateurs d’aller voir par eux-mêmes à quoi ressemble un programme et de décider, seuls comme des grands, s’il mérite qu’on s’y attarde ou pas ? Les téléspectateurs de France 3 semblent avoir tranché.

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

  1. Cette émission est excellente, et elle n’a aucune raison d’avoir une si faible audience.
    Les candidats se dépassent dans les épreuves, qui sont plutôt bien trouvées, et le concept est très intéressant.
    Pour ma part, je n’aurais pas commencé à regarder cette émission si il n’y avait pas Domenech.

  2. La presse n’a rien n’a voir dans le fait que Domenech fait fuir le public.

    • CETTE EMISSION EST GENIAL ET LES CANDIDATS DONNENT TOUS CE QUI ONT CEST BEAU DE VOIR DES FRANCAIS ALLER AU BOUT DEUX MEME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>