Les News Radio — 04 juin 2011

La RNT, comprenez la radio numérique terrestre a du plomb dans l’aile. Effectivement, après les arrêts successifs de LCI Radio et de Europe1 Sport (le 31 août dernier), c’est au tour de RTL-L’Equipe de baisser en partie les bras.

« Dans le contexte du rapport Kessler qui préconise un moratoire sur la radio numérique, nous informe un communiqué, L’Equipe et RTL ont décidé de revoir le format de la radio web RTL-L’Équipe, laquelle préfigurait le lancement d’une radio numérique. Dans l’attente du lancement effectif de la RNT, RTL-L’Équipe sera donc reformatée pour sa seule diffusion sur internet. En conséquence, la part de la production spécifique de RTL-L’Équipe sera réduite aux grands événements sportifs. »

La radio sportive diffusée sur les sites : l’equipe.fr, rtl.fr et rtl-l’equipe.fr, ne ferme donc pas, « mais réduit la voilure, nous confirme-t-on du côté de RTL. Sans être une réelle surprise, c’est tout de même une semi-déception pour l’équipe de journalistes en place. « A partir du moment où le moratoire repousse les projets de RNT à deux ou trois ans, on s’y attendait un peu, même si ce sont des enjeux qui nous dépassent un peu« , témoigne Eric Silvestro, le directeur des programmes et du projet né et lancé en 2007.

« En quatre ans, poursuit-il, on a au moins prouvé avec cette radio qu’on pouvait faire du contenu de qualité, avec 8-10 heures de programmes frais par jour et un produit très intéressant. On va donc pour le moment se reconcentrer sur les grands événements, qui restent à définir et sur une diffusion sur Internet. La seule certitude que nous ayons éditorialement c’est ce que si la RNT était remise sur le devant de l’actualité, nous avons un produit, moyennant quelques aménagements, prêt à être immédiatement opérationnel. En interne, la qualité de la radio et des journalistes n’a jamais été remise en cause. Ce qui nous arrive est politique et on ne peut pas maîtriser ça. »

Et peut-être aussi un peu économique puisque l’on dit aussi en interne que la radio n’avait pas encore réussi à trouver de modèle économique sur le Net et qu’il ne sert à rien, maintenant que le projet RNT est repoussé aux calendes grecques, de continuer à investir à perte et sans réel calendrier de développement.

On dit aussi chez les proches du dossier que ce désengagement « après LCI et Europe 1, permettra peut-être d’adresser un signal fort vers le CSA qui a vu en quelques mois disparaître les trois plus importantes bonnes volontés de la RNT, prêts à y mettre des moyens. Maintenant, elles ne sont plus là, et ce n’est pas dit qu’elle reviennent plus tard. »

Aujourd’hui, à RTL et à L’Equipe, les discussions sont en cours pour déterminer, avant fin juin, la nouvelle grille de programmes, les prochains événements à couvrir et la constitution des équipes puisqu’il est clair que certains contrats de jeunes journalistes pourtant talentueux ne pourront être reconduits.

Mais que les fans, dont on estime l’audience à plus de 100 000 auditeurs quotidiens, se le disent :  « RTL-L’Equipe », projet qualifié de « majeur » par Axel Duroux, président du directoire de RTL lors de son lancement en 2007, n’est pas encore morte.

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>