Les News Rugby — 23 juin 2011

La chaîne cryptée a dévoilé hier, mercredi 22 juin, dans la bonne humeur et le clinquant (que de noms célèbres dans l’auditorium !) son dispositif pour la coupe du monde de rugby (voir calendrier complet des retransmissions), qui se déroulera en Nouvelle-Zélande du 9 septembre au 23 octobre 2011. Si ce dispositif  » sera assez proche de celui de la Coupe du monde de football », a confié Cyril Linette, directeur des sports du groupe Canal+, avec armada de consultants célèbres, magazine Jour de Coupe du monde, à 18 heures, les vendredis, samedis et dimanches, présenté par Isabelle Ithurburu (interview à venir) et Eric Bayle, nous commencerons par relever deux particularités originales sous la forme de deux envoyés que nous qualifierons de très spéciaux : Jean-Pierre Elissalde et François Trillo.

Jean-Pierre Elissalde, le Guy Roux du rugby

Comme l’avait fait Canal+ en 2010 en envoyant Guy Roux fureter du côté de l’équipe de France pendant la coupe du monde de football sud-africaine, la chaîne confiera le même rôle en Nouvelle-Zélande au truculent Jean-Pierre Elissalde.

Ancien joueur du XV de France et successivement entraîneur de plusieurs clubs du Top 14, l’habitué des Spécialistes rubgby, utilisera toute son expertise et sa connaissance du management sportif pour recueillir et analyser les réactions de Marc Lièvremont et de son équipe. Avec un franc-parler qui le caractérise. « J’ai la pertinence de l’âge et l’impertinence de mes yeux qui brillent encore » commente ainsi l’envoyé spécial.  Et à Eric Bayle, le monsieur loyal de cette conférence de presse, qui le titille en le présentant comme quelqu’un qui n’est jamais d’accord avec les autres, Elissalde s’insurge : « ce sont les autres qui ne sont jamais d’accord avec moi !  » Ca promet !

Elissalde, le roi du cadrage-débordement. Ainsi, lorsqu’on lui demande si l’équipe de France possède une chance de remporter le tournoi, il répond, toujours de ses bons mots : «  L’optimisme serait déplacé ! Nous serons supporters de l’équipe de France, mais j’espère que nous n’aurons pas à les supporter !« .

Ceux qu’il aura en revanche à supporter ce sont Eric Bayle et Isabelle Ithurburu. Les animateurs du magazine du week-end Jour de coupe du monde se font déjà « un plaisir sadique à l’idée de réveiller Jean-Pierre Elissalde à 4h du matin, avec le décalage horaire. Ce sera un plaisir que de voir sa tête et son humeur à cette heure-là« , s’amuse déjà Eric Bayle. Ce à quoi le futur globe trotter Néo-zélandais rétorque : « J’espère juste ne pas commencer comme Guy Roux l’avait fait en Afrique du Sud, en tombant dans une piscine. Quoi que, à cette heure-là, ça me fera certainement du bien« .

François Trillo, un VRP au Grand Journal

Autre envoyé très spécial à l’occasion de cette coupe du monde : François Trillo. Très spécial car, s’il ne quittera pas Paris,  le présentateur de Jour de Rugby et des Spécialistes Rugby (voir interview) sera envoyé sur un plateau qu’il ne connaît pas vraiment, celui du Grand Journal. Avec une mission: « tenter de convertir Michel Denisot au rugby afin d’intervenir le plus souvent possible dans la vitrine de Canal+ et faire la promotion du rugby et de la compétition au plus grand nombre« .

Quand l’actualité l’exigera, François Trillo, le VRP du ballon ovale qu’il sera,  ira donc rejoindre l’équipe du Grand Journal « pour y présenter une chronique anti-palette, pour le grand public, avec les plus beaux essais, les images fortes et les résultats de la journée. » Sûr que l’un des « beaux gosses » de la chaîne ne déparera pas au milieu de la troupe de Denisot.

Un François Trillo que l’on retrouvera en parallèle dès cet été pour la reprise du Top 14, avec un match diffusé en prime time le vendredi soir et un Jour de Rugby à la suite vers 22h30. Un Jour de Rugby qui compte sur la présence de Yannick Jauzion, non sélectionné en équipe de France pour cette coupe du monde.

Et pour terminer une annonce à l’attention des amateurs de rugby : «  Entre le match du top 14 le samedi après-midi et ceux de la coupe du monde, plus Jour de Rugby, certains samedis seront 100% rugby.« 

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>