Entretiens EPL Les News Rugby — 09 avril 2011

Jeudi 7 avril. La Rochelle. Il est 23 heures. Le Stade Marcel Deflandre s’est vidé après la défaite de l’équipe de rugby locale contre Clermont (13-23), en quart de finale de l’Amlin Challenge Cup, l’Europa Ligue du rugby pour schématiser vulgairement.

En Plateau, installé près du bar des supporters, sous la tribune Atlantique, la tribune d’honneur, Géraldine Pons et l’ex-international Xavier Garbajosa en terminent avec leur émission d’après-match en direct « Au Contact ». Les deux animateurs peuvent rejoindre les deux commentateurs du match sur Eurosport, Olivier Magne et Nicolas Delage. Direction un restaurant du Vieux Port de la Rochelle où quelques journalistes conviés à discuter avec eux les attendent.

A ma droite, Olivier Magne, en face de moi, Jérome Papin, ex-journaliste-commentateur de la chaîne devenu producteur rugby d’Eurosport. Un petit debrief du match avant d’aborder le gros événement à venir qui mobilise déjà toute la chaîne : la coupe du monde de rugby en Nouvelle Zélande (9 sept-23 octobre), sur laquelle Jérome Papin est déjà très concentré.

TF1, France Télévisions et Canal+ ont annoncé leur répartition des matchs. Sur Eurosport, comment allez-vous couvrir cette coupe du monde de rugby ?

« Eurosport dispose de l’intégralité de la coupe du monde que l’on diffusera en différé. TF1 diffusera 28 matchs en direct qui seront commentés par la paire Christian Jeanpierre-Thierry Lacroix. Nous retransmettrons les matchs en différé, mais tous ne seront pas diffusés dans leur intégralité, certains le seront sous forme de grands formats, mais commentés dans les conditions du direct. La patte Eurosport, sur place sera incarnée par Olivier Canton, notre journaliste et homme de terrain. Nous l’enverrons en Nouvelle Zélande où il sera notre Envoyé spécial, chargé de faire des reportages.  »

« 48 émissions en direct de 22h30 à 23h30″

On voit que votre fenêtre de tir est assez réduite, comment espérez-vous vous démarquer de la concurrence ?

D’abord par notre couverture magazine. Notre magazine « Au Contact », animé par Géraldine Pons et Xavier Garbajosa, sera rebaptisé pour l’occasion « Au Contact de la coupe du monde » et aura une fréquence quotidienne. Soit 48 émissions à réaliser ! L’émission durera une heure chaque soir entre 22h30 et 23h30.

« Délocaliser « Au Contact de la coupe du monde » au sein des clubs »

J’imagine que pour ce magazine vous nous préparez quelques surprises…et que vous ne me direz rien là-dessus (rires) ?

(il sourit) Oui bien sûr car « Au contact de la coupe du monde » sera la vitrine d’Eurosport. Et ce n’est pas que je n’ai pas envie d’en parler, mais pour le moment nous sommes en pleine réflexion sur la forme à lui donner. Nous recherchons actuellement deux consultants autour de Géraldine Pons et « Garba ». L’un d’eux sera une personnalité « décalée » comme on dit, pas obligatoirement issue du monde du rugby, mais un amateur éclairé. Il y a aura également des invités à chaque émission. Le Top 14 aura recommencé en France et, en fonction de son agenda, nous inviterons des joueurs du championnat en plateau. Ensuite, nous comptons sur notre image de proximité avec le monde rugby (Eurosport diffuse le championnat de Fédérale 1″) pour tenter des coups en délocalisant parfois l’émission pour nous installer en direct au coeur de certains clubs. Ce sera une vraie force du magazine.

« Pour ne rien rater de la coupe du monde, il faudra être sur Eurosport »

Cette coupe du monde, avec un décalage horaire important, représente-elle un vrai enjeu pour la chaîne ou est-il seulement nécessaire d’être présent, juste pour l’image ?

Non, cette coupe du monde est un vrai pari pour Eurosport et on y croit très fort. Si on a choisi de programmer « Au Contact de la coupe du monde » à 22h30, c’est parce qu’en Nouvelle Zélande il sera par exemple l’heure des conférences de presse de l’équipe de France ou d’autres grosses équipes que l’on pourra diffuser en direct. Ensuite, on compte bien faire comprendre aux téléspectateurs que « la coupe du monde c’est sur Eurosport ». J’explique. Les matchs seront diffusés à des heures peu commodes pour certains téléspectateurs. L’avantage, car c’en est un pour nous, sera de les diffuser en différé. En effet, prenons l’exemple d’une affiche Japon-Tonga que tu n’as pas regardé en direct pour des raisons d’horaire ou parce que l’affiche n’était pas assez intéressante. Tu te réveilles le lendemain matin, tu allumes ta télé ou ta radio, et tu entends dire que ce match fut extraordinaire. Eh bien, il sera possible soit de le voir en intégralité, soit sous forme de grand format chez nous, à une heure bien plus pratique. Du coup, pour ne rien rater des grands matchs de la coupe du monde il faudra aller sur Eurosport. Je suis sûr qu’Eurosport va réaliser d’excellentes audiences avec cette coupe du monde. On y croit vraiment.

« Eurosport s’investit de plus en plus dans le rugby »

L’occasion d’asseoir l’image de la chaîne un peu plus dans le rugby aussi ?

Bien sûr. Le rugby est devenu un sport très important chez nous. On diffuse la Challenge Cup, des matchs de Fédérale qui marchent très très bien en audience, etc. Eurosport croit de plus en plus au rugby et s’investit de plus en plus dedans, que ce soit en terme de production et de diffusion. Cette coupe du monde est donc assez déterminante pour nous de ce point de vue là car si ça cartonne, alors ça nous poussera sans doute à réfléchir à faire encore plus à l’avenir.

à la Rochelle, par Vincent Rousselet-Blanc pour enpleinelucarne.net

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

  1. Pingback: Coupe du monde de rugby : le dispositif complet du groupe TF1/Eurosport « En Pleine Lucarne

  2. Pingback: Après Christian Califano, Sébastien Chabal consultant pour TF1 ? « En Pleine Lucarne

  3. Pingback: Eurosport, la chaîne de sport la plus connue des Français « En Pleine Lucarne

  4. La Fédérale 1 qui a – parfois -plus d’audience qu’un match de Ligue 2 ? C’est une vraie surprise ! On comprend dès lors qu’ils souhaitent diffuser plus de rugby à 15, notamment la Pro D2.

    Jérôme Papin oublie d’évoquer – sans doute par esprit de concision tous les programmes dédiés au rugby diffusés par la chaine paneuropéenne : world series de rugby à 7, les tests-matches automnaux de l’Italie, le Four Nations de rugby à XIII et des matches de qualifications à la Coupe du Monde 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>