Droits TV L'Actu Média Les News — 28 mars 2011

TF1 et M6 ont émis jeudi 25 mars une offre groupée pour les droits de diffusion des Euro 2012 (Pologne et Ukraine) et 2016 (en France). Selon L’Equipe.fr, les deux chaînes ont soumis une proposition à hauteur de 50 millions d’euros pour 2012, plus élevée pour 2016 (plus de rencontres), établissant un partage 50-50 des matches. France Télévisions est lui aussi dans la course, mais sans allié. Comme le rappelle le site Ozap.com, comme en 2008, TF1 et M6 souhaitaient se distribuer équitablement les matches de la compétition. Mais, au lieu de proposer 100 millions d’euros, elles ont proposé cette fois-ci 50 millions. Mécontente de l’offre, trop faible, l’UEFA avait déclaré cet appel d’offres infructueux. Du coup, L’UEFA a lié le sort des droits télé de l’Euro 2012 à ceux de l’Euro 2016, bien plus attractifs pour les chaînes françaises puisqu’il se déroulera en France.

Ainsi, souligne Ozap.com, si une chaîne souhaite acquérir au moins un des quatre lots de l’Euro 2012 (3 lots pour les matches, 1 pour un magazine), elle devra se porter candidate sur au moins un des trois lots de l’Euro 2016 (1 lot avec 26 matches, 1 lot avec 25 matches et un lot magazine). Une stratégie qui devrait porter ses fruits.

Une chose est sûre, selon le magazine la Tribune, sur son site, « l’arrivée de France Télévisions dans la compétition ne devrait pas beaucoup plaire à TF1 et à M6. » Cela ne devrait en effet pas contribuer à faire baisser les prix. Mais on n’imagine mal France Télévisions débourser seul la somme totale. Et Canal+ dans l’histoire ? Le groupe s’est abstenu de proposer une offre… Pour le moment…

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>