L'Actu Média Les News — 04 mars 2011

Dans un communiqué reçu ce matin, on apprend qu’il règne une grosse tension dans les rédactions de L’Equipe.fr de France Football.fr. qui ont enclenché un mouvement social pour défendre la pérennité de tous ses emplois et l’amélioration de ses conditions de travail et de rémunération. Les discussions entre la direction et les journalistes durent depuis deux mois et aujourd’hui la grève n’est pas loin. Explications.

« Depuis des années, explique le communiqué, le site L’Equipe.fr connaît une réussite exceptionnelle dans un secteur très concurrentiel. En janvier 2011, il a conforté sa place de premier site français d’informations avec 75 285 728 de visites totales et plus de 655 millions de pages vues (source OJD). Les recettes publicitaires du groupe L’Equipe sur le web ont progressé de 46% et plus de six millions d’euros de bénéfices ont été enregistrés en 2010 grâce à internet.

Malgré tout, la rédaction web de L’Equipe (ainsi que celle de France Football qui travaille dans des conditions similaires) souffre d’un manque de reconnaissance, de moyens humains et financiers auxquels s’ajoutent de nombreuses inquiétudes quant à son avenir à moyen terme compte tenu d’un projet visant à rapprocher ses effectifs de la SNC L’Equipe en 2011. À titre d’exemple, une différence de 1 000 euros existe entre le salaire à l’embauche d’un rédacteur web à L’Equipe 24/24 et celui d’un rédacteur de premier échelon à la SNC L’Equipe. Présents depuis des années, les journalistes pigistes titulaires de la carte de presse représentent 70% de la rédaction web de L’Equipe 24/24. Payés 90 euros bruts la journée et pour la plupart limités à 12 piges par mois (soit un salaire brut mensuel de 1080 euros), ils n’ont pas eu une seule augmentation en cinq ans et viennent d’obtenir difficilement 10 euros bruts de plus par vacation. À cela, s’ajoutent une précarité grandissante pour la majorité des collaborateurs, des libertés prises avec le droit du travail et des conditions de travail se dégradant progressivement.

La rédaction web de L’Equipe 24/24 se mobilise depuis près de deux mois pour obtenir une garantie de tous ses emplois lors du rapprochement à venir, une réévaluation globale des salaires et une amélioration de ses conditions de travail. Elle a consenti des efforts importants afin d’instaurer un dialogue avec ses dirigeants. Malgré plusieurs réunions, les négociations sont dans l’impasse. Récemment, l’actionnaire principal du groupe Amaury a été alerté par lettre recommandée mais n’a pas souhaité venir rencontrer la rédaction web de L’Equipe 24/24. En revanche, il « fait confiance à la responsabilité de chacun pour accompagner le développement ambitieux de l’entreprise », selon son courrier de réponse.

En conséquence, et conformément à la loi, la rédaction web de L’Equipe 24/24 se réserve le droit de se mettre en grève sans préavis, au moment où elle le jugera le plus opportun. »

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>