Football Les News — 08 septembre 2010



Sur le site de TF1 Pro, réservé aux professionnels des médias, David Astorga revient, dans un entretien, sur son rôle d’homme de terrain pendant les matchs de la Ligue des Champions diffusés par TF1 (il n’exerce plus cette fonction pour l’équipe de France, remplacé par Frédéric Calenge, journaliste à Téléfoot).

En quoi consiste votre mission lors de cette nouvelle édition de la Ligue des Champions ?
Lors des matches diffusés par TF1, je réaliserai des interviews terrain et je recueillerai les réactions des protagonistes du match. Je continuerai à délivrer des informations et mes impressions via mon compte Twitter. La petite nouveauté de cette saison : j’assurerai régulièrement le suivi de la compétition dans Téléfoot.

Au bord du terrain, quelle est la procédure à suivre pour décrocher une réaction ?
Pour la Ligue des Champions, l’UEFA a établi des règles strictes. A la mi-temps, s’il y a un club français nous pouvons interroger l’entraîneur, si ce dernier donne son accord. A la fin de la rencontre, le service de presse de l’UEFA nous demande de dresser une liste de protagonistes que nous souhaitons interviewer et nous avons 1’30 pour réaliser l’ensemble des interviews. Lorsque l’affiche oppose deux clubs étrangers, nous ne sommes pas prioritaires, notre droit à l’interview est plus restreint et donc nous recueillons moins de réactions.

Quelles relations entretenez-vous avec vos confrères étrangers ?
Celles-ci sont très professionnelles. Ce sont toujours les mêmes journalistes qui sont au bord de la pelouse donc nous nous connaissons tous de vue. Lorsque la rencontre met en opposition deux formations étrangères, j’essaye de glaner quelques informations auprès de mes homologues étrangers.
Pendant le Mondial, un confrère italien, avec lequel je n’avais jamais échangé auparavant, est venu me féliciter pour un reportage que j’avais réalisé sur le football transalpin.

A l’antenne, comment s’établit votre prise de parole avec Christian Jeanpierre et Bixente Lizarazu ?
En évitant de leur couper la parole ou d’intervenir lors d’une action de jeu intéressante, j’interviens lorsqu’il me paraît nécessaire de délivrer des informations. 

Quelle est l’interview de Ligue des Champions qui restera gravée dans votre mémoire ?
L’an dernier, les réactions de Laurent Blanc, alors entraineur des Girondins de Bordeaux, étaient très plaisantes et courtoises. 
Les interviews après la finale 2010, opposant l’Inter Milan au Bayern de Munich, étaient exceptionnelles. L’ambiance au sein du carré presse était extraordinaire. Nous avons recueilli les impressions de Samuel Eto’o et de José Mourinho qui nous confiait, à demi-mot, son désir de quitter Milan et de rejoindre le Real Madrid.

Les Auxerrois n’ont pas été épargnés par le tirage au sort, ont-ils des chances de briller ?
Auxerre figure dans un groupe très relevé, composé de formations de légende. Les Bourguignons connaissent un début de saison compliqué en Ligue 1. Mais, à l’instar de leurs solides prestations contre le Zenith St Petersburg, en barrages, ils sont capables de se transcender pour cette compétition exceptionnelle. Derrière l’ogre anglais de Chelsea, Marseille devra s’armer de prudence pour arracher une deuxième place, largement à sa portée. Lyon est, selon moi, le mieux loti de nos clubs français et la première place lui tend les bras.

Au vu du mercato et des premiers résultats, quelles formations européennes doit-on suivre ?
Comme chaque année, Barcelone sera au rendez-vous. En signant Villa et Mascherano, les Blaugrana ont renforcé une armada déjà talentueuse et bien huilée. Le Real Madrid, malgré l’arrivée de Mourinho et son recrutement intelligent, ne remportera pas, selon moi, la compétition cette saison. Le technicien portugais, pourtant habitué aux joutes européennes, a toujours pris l’habitude, partout où il passait, de remporter des titres nationaux avant de briller sur la scène européenne. Chelsea, emmené par des Drogba, Malouda et Lampard étincelants, peut prétendre à un parcours intéressant.

David Astorga a intégré l’équipe des sports de TF1 en 2004 et réalise les interviews terrains lors des matches de Ligue des Champions.

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>