Football Les News — 21 juillet 2010


A la fin de l’année l’équipe de France changera d’équipementier : adieu Adidas, bonjour Nike. A quelques mois de cette révolution, voici une petite histoire du maillot de l’équipe de France.

Allez les Blancs…
Le 1er mai 1904, pour le premier match de l’histoire de l’équipe nationale, contre la Belgique, les joueurs français portent un maillot blanc, avec, comme écusson, les deux anneaux bleu et rouge entrelacés de l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques, ancêtre de la Fédération Française de Football. Le Blanc restera la couleur officielle pendant 15 ans. Le maillot connaîtra une version rayée de bleu entre 1910 et 1914.
…et Rouges
Le 1er novembre 1906, toujours pas de bleu à l’horizon. Notre maillot de rechange est rouge. Pour sa première apparition contre l’Angleterre, qui joue en blanc, la France perd 15-0 ! 
Allez les Bleus
Le maillot bleu apparaît pour la première fois le 23 mars 1908, une nouvelle fois contre l’Angleterre. Mais ce n’est que la nouvelle couleur du maillot de rechange des Français. Un baptême qui se solde encore par une raclée : 12-0. Ce n’est qu’à partir de 1919, avec la création de la FFF, que le bleu devient la couleur officielle du maillot de l’équipe de France. Le maillot blanc historique disparaît (il ne sera utilisé qu’une fois en 1948 contre l’Ecosse) et le deuxième maillot reste le rouge.
Cocorico
Jusqu’en 1908, c’est l’UFSA, fondée en 1889, qui encadre les rencontres internationales des Français. L’écusson du maillot français ne comporte pas encore le fameux emblême du coq gaulois mais deux anneaux entrelacés. La naissance de la FIFA, qui entend reprendre l’organisation des rencontres internationales, crée un conflit avec l’UFSA. L’équipe de France est alors privée de compétition. Jusqu’à ce qu’un groupe concurrent, le Comité français interfédéral (CFI), affilié à la FIFA, se charge, en 1909, d’organiser à nouveau des rencontres internationales. Pour se démarquer de l’UFSA, sa rivale, le CFI applique sur la poitrine gauche de ses maillots, au-dessus de son logo, le fameux coq gaulois. La naissance, en 1919, de la Fédération Française de Football met un terme aux querelles de clochers et valide le port du coq sur le maillot tricolore.
Les Bleus en noir et blanc
En 1964, l’émergence de la télévision en noir et blanc, impose à l’équipe de France de posséder deux jeux de maillots aux couleurs contrastées. Le bleu demeure la couleur officielle,  mais le rouge est abandonné au profit du retour du maillot blanc. Ces deux couleurs prévaudront pendant 44 ans jusqu’en 2008.
La France voit rouge
Le 6 février 2008, pour des raisons purement commerciales en vue de l’Euro 2008, la FFF décide d’abandonner la tenue extérieure blanche pour remettre au goût du jour le maillot rouge historique et légitime. Tollé général chez les supporters et anciens joueurs. Ce maillot rouge ne sera utilisé que lors de deux rencontres (Espagne, Equateur) et abandonné en 2009 pour un retour au blanc.
Le maillot le plus cher du monde
Le premier équipementier officiel de l’équipe de France fut la société française Le Coq Sportif qui signa avec la FFF en 1948. On aurait pu croire que l’apparition du coq sur nos maillots était liée à l’existence de cette société fondée en 1920. Mais non, la marque Le Coq Sportif n’a été déposée qu’en 1948, année de son investissement dans le football national. Par la suite, la marque au coq dans un triangle aura le quasi monopole du marché sportif français. En 1972, c’est Adidas qui reprend le stylisme du maillot tricolore. Après une quinzaine de modèles, la marque allemande passera la main, et le contrat, le 31 décembre 2010, à la firme américaine Nike qui donnera à la FFF plus de 320 millions d’euros, jusqu’en 2018, pour obtenir la fabrication et la commercialisation du maillot de l’équipe de France. A 40 millions d’euros par an, notre maillot est le plus cher du monde pour une équipe nationale.
Les Bleus en vert et blanc
Le 10 juin 1978, lors de la coupe du monde disputée en Argentine, les tricolores affrontent la Hongrie (3-1) dans un inattendu maillot rayé blanc et vert. Explication : les Français n’avaient pas é
té avertis par la FIFA qu’ils devaient jouer en bleu et s’étaient présentés en blanc, comme les Hongrois. Les Bleus ont donc dû utiliser les maillots que leur prêteront le club local, le C.A Kimberley.
Je ne suis pas un numéro
Jusqu’en 1948, aucun maillot ne porte de numéro dans le dos. C’est le 4 avril 1948, contre l’Italie (1-3), que la numérotation des joueurs apparaît. Les numéros feront ensuite leur première apparition sur la poitrine des joueurs en octobre 1972, contre l’URSS (1-0).
Intitulé du match
L’intitulé du match, brodé sous le coq apparaît pour la première fois le 14 octobre 1951 lors du match Suisse-France (1-2).
Champions du monde
L’étoile symbolisant le titre de champion du monde  est apparue apparition le 5 septembre 1998 pour le match Islande-France (1-1)
Echange de maillots
Le premier échange de maillots entre joueurs date du 14 mai 1931 après le match France-Angleterre (5-2). Les Français avaient alors proposé d’échanger leurs maillots en coton contre les chemisettes des Anglais qui étaient…en soie.
Opération caritative
Le 2 juin 2009, à l’occasion du match France-Nigeria, les maillots des joueurs sont floqués avec des lettres en braille, pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Louis Braille.

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>