Les News — 23 juin 2010



C’est le journal l’Equipe qui le rapporte ce matin : le documentaire «L’enfer de la sélection», diffusé sur Canal Plus le 8 juin dernier, n’a pas été du goût de tout le monde. Pour l’ancien international David Ginola (17 sélections, 3 buts), traité de «con» à plusieurs reprises par Gérard Houllier en raison de son centre trop long ayant précédé le but assassin du Bulgare Emil Kostadinov le 17 novembre 1993 (1-2), cela a même été l’insulte de trop. Déjà accusé il y a 17 ans par l’ancien sélectionneur des Bleus d’avoir commis un «crime contre l’équipe de France» et désigné comme le responsable de la non-qualification des Français pour la Coupe du monde 1994, David Ginola a décidé de porter plainte.»

«En 2010, dix-sept ans après, quand je vois le même personnage, qui est aujourd’hui DTN, passer à la télé et reparler de cet événement où on me traite de criminel pour un centre trop long, je suis désolé, je trouve ça exagéré, confie «El Magnifico» àL’Equipe, ce mercredi. Ça suffit ! Jusqu’à ma mort on va me parler de ça ! Si déjà à l’époque Gérard Houllier n’avait pas dit ce genre de choses, on ne me parlerait pas de ça aujourd’hui. Ça touche ma vie professionnelle, mes enfants, ça touche beaucoup de choses, c’est inadmissible. Maintenant, ça suffit. J’en ai tellement marre… j’ai décidé de porter plainte.» L’histoire d’amour entre les deux hommes se poursuivra donc devant les tribunaux.

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>