Les News — 15 juin 2010



Puisque les vuvuzelas ne disparaîtront pas des stades de la coupe du monde en Afrique du Sud, la Fifa a décidé de renforcer les moyens pour couvrir le bourdonnement incessant et bruyant des cornes en plastique sud africaines qui fait croire à la présence d’essaims d’abeilles géants dans le stade. Ainsi, selon l’agence Associated Press, l’entreprise retenue par la Fédération internationale de football pour coordonner les retransmissions audio et vidéo du Mondial en Afrique du Sud a annoncé le renforcement des moyens techniques destinés à filtrer et atténuer le bourdonnement des vuvuzelas..

Host Broadcast Services précise avoir mis en place des filtres audio permettant de réduire les
sons déplaisants. HBS dit également encourager les différents diffuseurs à utiliser son matériel, microphones ou casques.

De son côté, le fabriquant de ces engins de torture pour les tympans a décidé d’en commercialiser de moins bruyants.
« Nous avons modifié l’embout. Il y a maintenant un nouveau vuvuzela qui fait 20 décibels de moins que les anciens », a déclaré Neil van Schalkwyk, responsable de l’entreprise Masincedane Sport, au quotidien The Star.
L’entreprise de M. Van Schalkwyk a écoulé 1,5 million de vuvuzelas en plastique en Europe depuis octobre. Pendant le mois du Mondial, elle prévoit un chiffre d’affaires pour ce marché spécifique de 20 millions de rands (2 millions d’euros).

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>