Les News — 23 juin 2010

Franck Leboeuf, au micro de TF1 : «On ne pouvait pas s’attendre à autre chose qu’une conclusion catastrophique. La préparation était déjà comme ça, et là, ça suit son cours. Je suis abasourdi par le discours de Jean-Pierre Escalettes. Il faut qu’il soit réaliste et qu’il se retire. On a du pain sur la planche pour tout reconstruire. On doit faire un grand nettoyage dans les bureaux de la Fédération et mettre des gens qui connaissent le football. Le bilan de Raymond Domenech est négatif. Depuis 1998-2000, on décline. On est dans la continuité de 2002. A l’époque on était tombé dans le néant et là, on touche le fond. Il faut tout recommencer à zéro.»

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>