Les News — 24 juin 2010




«Je ne démissionnerai pas !» A l’instar de Jean-Pierre Escalettes, Noël Le Graët, vice-président de la FFF en charge des questions économiques, a affirmé ce mercredi sur Canal +, dans le Canal Football Club, qu’il ne quitterait pas la Fédération, malgré le fiasco de la Coupe du monde et son soutien sans faille à Raymond Domenech en 2008.

«J’ai une mission très claire et j’adore l’équipe de France, a-t-il développé. Mon boulot, c’est de m’occuper des sponsors et des droits télés. Pas du sportif. Je vais d’ailleurs voir nos sponsors dans les quinze prochains jours». En ce qui concerne l’image donnée par la France, il estime que «c’est malheureusement normal, les joueurs n’ont pas été dignes. On gardera en tête l’image du car et des joueurs qui ne s’entraînent pas. Nous sommes tous blessés par l’attitude des Bleus».

En ce qui concerne le rôle de la fédération dans ce fiasco, qui fait suite à celui de l’Euro 2008, «les dirigeants ont bien sûr des responsabilités. Le rôle de la Fédération est de mettre l’équipe dans les meilleures conditions. [...] On a essayé de protéger les joueurs et le staff en y ajoutant Boghossian. On a essayé de faire les choses correctement. Que le groupe serait plus collectif de ce qu’il a été. Le système n’a pas fonctionné [...] Il y aura du changement. Je ne sais pas lequel, mais tout le monde a compris que l’équipe de France ne peut plus fonctionner comme ça [...] Il y a un certain nombre de responsables. J’assume complètement». La seule chose que Le Graët regrette, «c’est de ne pas avoir conseillé Domenech de partir».

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>