Les News — 23 juin 2010


Jean-Pierre Escalettes (président de la FFF, au micro de TF1) : «Je suis encore plus meurtri par ce qu’il s’est passé le week-end dernier. Le football français a fait honte à son pays. J’ai pensé à tous les supporters qui ne se sont pas reconnus dans cette mascarade. Ça m’a fait encore plus mal que les résultats sportifs. Il va falloir faire un bilan sans complaisance concernant les causes afin de savoir comment on est arrivé à ce fiasco. Ce Mondial, il était temps qu’il s’arrête. Il faut se tourner vers l’avenir. Cette reconstruction se fera autour de Laurent Blanc, de Jean-Louis Gasset. J’ai confiance en Laurent, dans la maîtrise de cet homme. Il va reconstruire. C’est le tout petit coin de ciel bleu que j’ai. Le football a encore un avenir.

Aujourd’hui, je suis triste et je ne comprends pas. On ne montre personne du doigt. On va faire un bilan une fois que l’on sera apaisé. Il faut trouver des résultats et on balaiera tout ça. Sa responsabilité : tout le monde sera sur la sellette et devra donner ses explications, moi le premier. (Interrogé sur son éventuelle démission). On analysera la situation. La démission, c’est une décision personnelle. Ce n’est pas dans ma nature d’abandonner le navire. Je vais remettre le pied à l’étrier et après nous verrons. Les présidents ne sont pas éternels. Je n’en veux à personne. Il faudra trouver les responsables, mais faisons-le dans le calme et surtout pas ce soir.»

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>