Les News — 23 juin 2010

Le journaliste de l’Equipe Emery Taisne, résume la conférence de presse de Raymond Domenech (Equipe.fr)

L’élimination des Bleus : «J’ai de la tristesse pour tous les supporters qui ont soutenu l’équipe et qui auraient aimé que ce rêve se réalise. C’est ce sentiment qui prédomine chez les joueurs, l’encadrement et le public. C’est la dure réalité de la situation. On est passé à côté. On est même surpris. On est dans la déception, pas dans l’explication».

Son refus de serrer la main à Parreira : «Est-ce qu’il y a une autre question?»

Dans les vestiaires : «Pour moi, l’important était de leur serrer la main, de les regarder dans les yeux, et de leur dire : « J’ai compris ». C’était la fin d’une aventure avec eux. Maintenant, ça va être dur, il va falloir assumer. A nous de montrer qu’on a cette dignité d’assumer ce qui s’est passé, avec la déception de tout le monde sur nos épaules».

Son bilan personnel : «Je n’en suis pas au stade des bilans. Je suis dans l’impression et l’émotion. Les bilans, je les ferai avec les dirigeants, le staff et les joueurs. A chaud, ce n’est jamais bon d’expliquer six années d’équipe de France. C’est une belle aventure qui se termine, avec des bons moments et des moments difficiles. L’équipe de France va continuer».

Laurent Blanc : «Je souhaite bonne chance à mon successeur. J’ai vécu six années exceptionnelles, dans les deux sens. Je deviens le premier supporter de l’équipe de France et ce serait un réel bonheur de la voir se remettre en place. Je souhaite tout le bonheur possible à Laurent. Je souhaite que l’équipe de France réussisse».

Son avenir :
(il se lève et ne répond pas

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>