Les News — 24 juin 2010



Le site foothese.com nous offre une itv de Cantona… qui a toujours quelque chose à dire.

Foothese : Eric, on commence avec les Bleus forcément. Ton avis sur ce qui s’est passé pendant ce tournoi.

E.C : On a simplement joué à notre niveau. Les joueurs cadres comme Ribéry, Evra, Abidal et Anelka n’ont pas été à leur niveau. Les autres ont fait comme d’habitude et c’était insuffisant. Qu’est ce que tu veux reprocher à un mec comme Sagna ou Toulalan, ils font ce qu’ils peuvent. Après pour les à côtés, il fallait bien que ça pète, c’est sain.

Foothese : Tu parles de la grève ou des insultes ?

E.C : Des deux. L’équipe de France est tendue depuis des années, les joueurs ne s’amusent même pas sur le terrain. Personne ne prend plaisir dans cette équipe. Anelka a insulté son entraîneur dans son coin mais un joueur a tout raconté. C’est cet état d’esprit pourri de balançer qui est grave. Quelqu’un voulait du mal à Anelka et à l’équipe. Et puis cete histoire de bagarre avec Gourcuff, une bagarre c’est à 2.

Foothese : On a souvent comparé vos caractères avec Anelka. Tu penses quoi de son exclusion du groupe ?

E.C : Domenech a dit qu’il avait pris sa sanction en le sortant. L’insulte le concernait et ensuite tout le monde parle et les politiques font les donneurs de leçon. Les joueurs n’auraient pas été choqué qu’il reste, ils sont grands et insultent aussi des joueurs sur la terrain. Le ‘Fils de pute » de Toulalan (NDLR : le lyonnais a été filmé pendant qu’il prononçait ses mots contre l’Uruguay), c’est aussi gênant pour l’image et pourtant on n’en parle pas.

Foothese : On sait que tu n’as jamais aimé Domenech. Content qu’il parte ?

E.C : Il n’a rien fait pendant 6 ans. Pas de style, pas de cadre, pas de capitaine, c’est pourtant le travail de base d’un entraîneur. Dès qu’on parle football il veut se sauver et dit qu’il est dans l’émotion. La FFF paye son manque de courage. Domenech a été comme les joueurs :  à son niveau. Le dernier bon coaching qu’il a fait, tu t’en souviens ? Non ? Moi non plus.

Foothese : Tu étais pote avec Laurent Blanc. Il regrette là en ce moment ?

E.C : Ouais je pense. Il savait que la Fédé était nulle mais pensait avoir de bons joueurs pour construire quelque chose. Même ça il ne peut plus en être certain. Ribéry, Malouda, Gallas, Evra, Lloris, les mecs se sont normalement les meilleurs mais ils jouent la peur au ventre et deviennent des joueurs moyens. Personne n’est capable de garder le ballon comme Veron pour l’Argentine.

Propos recueillis par Mitch Butcanon


l’entretien complet sur : http://www.foothese.com/itw-eric-cantona-11318/

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>