Football Les News — 28 juin 2010



 
« Ca me parait être une décision logique, compte tenu de tout ce qui s’est passé ces derniers temps en équipe de France. (…) Je pense que Jean-Pierre Escalettes a pris ses responsabilités et c’est tout à son honneur. L’erreur qu’il a faite, et qui l’a mené a prendre cette décision, est en 2008 lorsqu’il aurait du se séparer de Raymond Domenech, mais je rappelle qu’à ce moment là il n’était pas seul : il a écouté les conseils de Michel Platini, Gérard Houllier ou Noel Le Graet, qui sont des personnalités importantes dans le football. Il y avait aussi l’envie des joueurs de continuer à travailler avec Raymond Domenech, des joueurs importants comme Henry, Ribery ou Vieira. Je pense qu’il a fait le mauvais choix, il ne s’est pas rendu compte que ça le mènerai vers ce crash. Il n’a jamais eu d’autorité sur le sélectionneur, il n’a jamais su le recadrer quand c’était nécessaire, notamment sur sa communication et sa provocation qui n’arrangeaient pas les choses. Je crois aussi qu’il n’a pas su recadrer les joueurs, notamment lors de cette mutinerie. Ca fait un peu beaucoup. C’est triste pour le football français mais il a pris ses responsabilités, et comme il le dit, ce n’est pas le seuil responsable non plus. »

 
Itw en écoute içi:
http://www.rtl.fr/fiche/5943731547/bixente-lizarazu-ce-n-est-pas-le-seul-responsable.html

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>