Football Les News — 25 mai 2010


Le 27 mai, à partir de 21h00, ESPN CLASSIC rend hommage à deux institutions du sport dans son Certifié Classic de juin : L’ÉQUIPE DE FRANCE ET LA COUPE DU MONDE.

De 1938 à 1998 – l’année du sacre -, revivez soixante ans d’histoire de l’Equipe de France et de la Coupe du Monde. Retrouvez également, en exclusivité dans « Plan Serré », une longue et passionnante interview de Just Fontaine, réalisée il y a quelques semaines. L’ancien avant-centre des Bleus revient sur sa carrière, sur les Coupes du monde 1938, 1958 et 1998, parle de Raymond Domenech, de l’équipe de France actuelle, de Karim Benzema et de bien d’autres choses encore.

Le 28 mai 1928, le Congrès de la FIFA, présidé par le Français Jules Rimet, décide, suite à une proposition de son Comité Exécutif, d’organiser une compétition officielle, se distinguant du Tournoi Olympique de Football. La Coupe du Monde FIFA est née, sous la présidence et sous l’impulsion de Jules Rimet.

Quatre temps forts viendront ponctuer cette grande soirée « CERTIFIÉ CLASSIC » consacrée à l’équipe de France et à la Coupe du Monde :


- Un documentaire exclusif de l’INA sur la Coupe du Monde 1938, disputée en France. L’occasion unique de découvrir des images d’archives exceptionnelles, avec, par exemple, le fameux match Brésil– Pologne (remporté sur le score de 6-5 par le Brésil après prolongations), au cours duquel le Brésilien Leonidas – surnommé « le diamant noir » – et le Polonais Willimosky réussirent l’un et l’autr un quadruplé. Mais aussi l’équipe de France et son « feu follet » Fred Aston jouant dans le mythique stade Yves-du-Manoir à Colombes, ou encore la finale Italie Hongrie.


- Un documentaire sur les meilleurs buteurs de la Coupe du Monde. Ce film montre notamment les 13 buts marqués par Just Fontaine lors de l’édition 1958 de la Coupe du Monde FIFA, disputée en Suède. Ce record tient toujours, plus de 50 ans après !


- 1978, 1982, 1986 : l’ère Michel Platini. Des extraits de ces trois Coupes du monde et des interviews viendront illustrer cette période clé du football français. L’émergence d’une génération dorée, dirigée par le maître à jouer Michel Platini, va permettre à l’équipe de France de se constituer une nouvelle identité : désormais, les Bleus ne veulent plus se contenter d’être des « perdants magnifiques », ils veulent remporter des titres et se construire un palmarès international digne de ceux des plus grandes nations du football. Ils remporteront l’Euro 1984, mais échoueront tout près du « but » en Coupe du Monde (demi-finalistes en 1982 et 1986). Néanmoins, cette génération a jeté de nouvelles bases pour l’avenir.


- 1998 : le sacre mondial. Le 12 juillet 1998, Zinédine Zidane et les Bleus – une équipe de joueurs aguerris et totalement décomplexés – vont offrir à la France le titre suprême, au Stade de France, en battant sans trembler le grand Brésil de Ronaldo (3-0). Un sacre mondial sur le sol national, face au Brésil, même dans nos rêves les plus fous, on n’aurait osé l’imaginer. La France rejoint les plus grands : le Brésil, l’Italie, l’Allemagne, l’Angleterre …


Interview : dans « Plan Serré », Just Fontaine parle de sa carrière, de la Coupe du Monde, de l’équipe de France et de bien d’autres choses.


Extraits


« Le fait que Kopa soit de formation Rémoise et qu’il vienne nous rejoindre après avoir gagné la finale de la Coupe d’Europe contre Milan, a provoqué un coup de foudre footballistique, si vous voulez. Parce que j’étais vraiment son complément idéal et l’inverse aussi donc. Ca a très bien marché ».


« Je pense que de toutes les équipes brésiliennes que j’ai vues, la plus complète était celle de 58, parce qu’il y avait une bonne défense … la preuve, ils n’ont pas pris un seul but en quatre matchs ».


« Concernant l’équipe de France, par exemple, pour cette Coupe du Monde qui vient, le gros problème de Raymond Domenech, c’est de choisir d’abord s charnière centrale et les trois attaquants de pointe. Quels qu’ils soient, il faut qu’il leur dise un mois avant … en partant, il faut qu’ils sachent que c’est eux qui ont été choisis. Je pense que beaucoup de joueurs aiment savoir qu’on a confiance en eux et qu’on compte sur eux pour faire une brillante carrière en Coupe d’Europe ou en Coupe du Monde. »


« 2010, bien on verra. Je vois bien l’Espagne et le Brésil, puis, comme outsiders je vois bien les Pays-Bas, l’Argentine, le Portugal et puis une équipe africaine qui va se distinguer, sans aller peut-être au bout. Il y a toujours des surprises en Coupe du Monde ».


Just Fontaine


DIFFUSION

CERTIFIÉ CLASSIC : LA FRANCE ET LA COUPE DU MONDE

Jeudi 27 mai, de 21h00 à 01h00, rediffusion samedi 29 mai et dimanche 30 mai à 23h00


Au programme :

- 21h00 : Plan Serré Just Fontaine, Ep 1 – Les débuts, sa carrière en club

- 21h15 : Film Coupe du Monde 1938 de l’INA

- 21h50 : Plan Serré Just Fontaine, Ep 2 – L’équipe de France, R. Kopa, la Coupe du Monde 1938

- 22h00 : Les Histoires de la Coupe du Monde FIFA – Les buteurs légendaires

- 22h30 : Plan Serré Just Fontaine, Ep 3 – Fin de sa carrière de joueur, sa carrière d’entraîneur et bilan

- 22h45 : Vignettes INA – France v Bulgarie 1977

- 22h50 : Plan Serré Just Fontaine, Ep 4 – Coupe du Monde 1938

- 23h00 : Vignettes INA – France v Brésil 1986

- 23h10 : Plan Serré Just Fontaine, Ep 5 – Coupe du Monde 1998

- 23h20 : Finale Coupe du Monde 1998 France – Brésil

- 01h20 : Plan Serré Just Fontaine, Ep 6 – Coupe du Monde 2010

- Fin à 01h30 puis rediffusion complète jusqu’à 05h00 du matin

Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>