Les News — 24 avril 2010



Il est temps de connaître un peu mieux celui que l’on qualifie de plus en plus souvent de « meilleur gardien du monde » Du haut de ses 23 ans, Hugo Lloris aborde avec le calme et la simplicité qui le caractérise son parcours. De l’OGC Nice à L’Olympique Lyonnais en évoquant les bleus et la spécificité de son poste.

Son jeu de gardien

« Je ne suis pas foufou, mais j’ai un jeu assez ouvert, et j’aime prendre mes responsabilités. C’est difficile à expliquer. Quand je suis sur le terrain, je deviens une autre personne. »

Son parcours

« Depuis tout jeune, j’ai toujours recherché l’excellence. Donc je savais que j’allais être amené à quitter Nice. »

« Nice est le club qui m’a permis de me révéler. Lyon est un étage supérieur à Nice, mais il y a encore un étage au-dessus de Lyon. »

Sa première sélection

« Je ne m’en rappelle pas tout à fait. Je crois que c’était Suède-France. Quand ça arrive on est heureux mais on ne s’arrête pas à ça. On veut toujours plus. »

La génération 98

« Ce n’est pas facile de passer après une génération comme celle-là. Ils ont presque fait du foot une culture en France. La seule chose à faire c’est d’écrire notre propre truc. »

La Coupe du monde

« Chaque chose en son temps. L’important c’est d’arriver déterminé, d’être prêt. Mais c’est sûr que c’est dans un coin de nos têtes »


Share

About Author

Vincent Rousselet-Blanc

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>